Une campagne de vaccination "bien trop lente" pour être efficace

Le lent démarrage de la campagne vaccinale, avec moins de 200 injections depuis dimanche contre des milliers en Allemagne ou en Italie, suscite critiques et incompréhension dans la classe politique et chez certains médecins, mais le gouvernement assume sa stratégie.

7 mn

(Crédits : HANNIBAL HANSCHKE)

>>> ARTICLE MISE EN LIGNE 30/12/2010 | MISE A JOUR 31/12/2010 - 13H43

"Qui va piano va sano !" : c'est certainement la devise du gouvernement sur le sujet de la vaccination contre le Coronavirus. Outre les mesures sanitaires, le gouvernement essuie des critiques sur sa campagne de vaccination jugée trop lente.

Beaucoup émanent de soignants, à l'image d'Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, qui lui reproche d'"avancer à tout petits pas".

 "Je récuse cette idée d'avancée à petits pas", s'est défendu sur LCI le Pr Alain Fischer, le "monsieur vaccin" nommé par le gouvernement.

Selon lui, ce démarrage lent est dû au choix de vacciner en priorité les plus fragiles et à la complexité de livraison des doses du vaccin Pfizer/BioNTech, qui doit être stocké à -80 °C.

Peu de Français vaccinés à date !

Le rythme de la vaccination est devenu un thème politique pour l'opposition alors que ceux-ci critiquaient la semaine dernière une proposition de loi sur la mise en place d'un passeport sanitaire.

Lire aussi : L'opposition s'indigne d'un projet de loi liant liberté de mouvement et vaccination

Sur les trois premières journées de la campagne de vaccination lancée dimanche en Europe, moins de cent personnes ont été vaccinées en France, alors que l'objectif est d'arriver à un million d'ici la fin février.

"On n'est pas parti pour un 100 mètres mais pour un marathon" et une "montée en puissance", se défend-on au ministère de la Santé Olivier Véran.

"Face à un très fort scepticisme dans la population française, nous avons fait le choix de prendre le temps nécessaire pour installer cette vaccination", avec notamment des consultations longues pour expliquer son bien-fondé, explique-t-on, en se défendant de tout "problème d'approvisionnement".

Vaccins: avis de la haute autorite de sante francaise d'ici samedi, annonce veran

 L'opposition pointe du doigt cette lenteur

"Soit on pense que le vaccin doit être diffusé, soit on pense qu'il ne doit pas l'être", mais à partir du moment où il est autorisé, "on pourrait peut-être accélérer un peu" pour "sauver des vies" et "retrouver une vie normale", a critiqué le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde sur RMC.

"L'Allemagne est déjà à plus de 42.000 vaccinés, le Royaume-Uni à 900.000 et la France à moins de 200 ! Après les masques, les tests et l'isolement, un nouvel échec serait terrible", a alerté le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau sur Twitter en demandant au gouvernement de "rendre public le calendrier de vaccination des Ehpad par département".

Le député LR Eric Ciotti a déploré une "anticipation toujours déficiente" de la part du gouvernement.

"Si demain matin, ils voulaient se faire vacciner, ils ne pourraient pas", a déploré le porte-parole du RN Laurent Jacobelli sur RMC à propos des 40% de Français qui le souhaitent (sondage Ipsos Global Advisor/Forum économique mondial), fustigeant la "logistique" du gouvernement qui a "raté l'étape numéro 1 de la vaccination", "la confiance".

Même son de cloche à gauche

A gauche, le sénateur PS Rachid Temal a fait le constat sur Twitter du "triple échec du pouvoir en place: un gouvernement incapable de travailler dans la transparence, le retard français dans la vaccination est réel et impressionnant, le sentiment anti-vaccin ne faiblit pas".

Selon un sondage Ipsos Global Advisor/Forum économique mondial publié mardi, la France est la "championne du monde" des pays réfractaires: seuls 4 Français sur 10 accepteraient de se faire vacciner contre la Covid.

Pour le député LFI Alexis Corbière, "le vaccin à ce stade n'est qu'un élément de stratégie pour faire reculer le virus" et "si on veut que les gens acceptent d'être vaccinés, il faut répondre (aux) questions (...) légitimes" qu'ils se posent, a-t-il estimé sur franceinfo.

Le ministre de la Santé a dit mardi soir sur France 2 que "cet écart dans le démarrage est assumé".

"Quand Olivier Véran explique que c'est une stratégie réfléchie, ça ne trompe personne. Tout le monde sait que ce n'est pas vrai, c'est parce que nous ne sommes pas prêts", a répliqué sur Cnews Philippe Juvin, chef du service des urgences de l'hôpital européen Georges-Pompidou et maire LR de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), ajoutant que "les Français comprennent qu'on est en train de les tromper".

Cibler les personnes hésitantes à la vaccination

Le généticien Axel Kahn a regretté mercredi que le gouvernement n'adopte pas une stratégie plus offensive pour persuader les Français de la nécessité de se faire vacciner contre la Covid. La stratégie prudente du gouvernement "n'est pas adaptée à une situation qui est très périlleuse", souligne sur Europe 1 le président de la Ligue nationale contre le cancer, alors même, dit-il, qu'il y a en France entre 30 et 35% de "vaccino-sceptiques".

Il appelle à cibler les "personnes terriblement hésitantes".

"Il faut certainement leur apporter la vérité et la transparence, mais également de l'enthousiasme", ajoute-t-il, reprochant à l'exécutif d'"avancer à tout petit pas".

Avec cette attitude, "on va les convaincre qu'en effet, si on va si lentement, c'est qu'on n'est pas sûr de soi et qu'il y a un danger", observe-t-il.

"Il faut protéger le peuple Français et les personnes fragiles. Et faire vacciner les soignants en priorité", poursuit le président de la Ligue nationale contre le cancer, lui-même décidé à se faire vacciner "le plus tôt possible".

Lire aussi : Axel Kahn : "Covid-19 : un immense défi éthique"

Sur la chaîne Cnews, le professeur Philippe Juvin, chef des urgences à l'hôpital Georges Pompidou, a regretté pour sa part que la France "n'ait pas de stratégie vaccinale".

"A titre individuel, j'aimerais être vacciné, pour montrer l'exemple, et dire aux gens: on ne meurt pas du vaccin, on meurt du Covid, et quand on ne meurt pas, on fait des formes lourdes qui sont très invalidantes".

"Si j'étais le premier ministre, je me ferais vacciner", a-t-il ajouté.

Coronavirus: fischer plutot optimiste sur la vaccination en france

"Il n'est plus temps d'attendre"

L'Académie nationale de médecine a regretté jeudi le démarrage "très lent" de la campagne de vaccination contre la Covid, jugeant les précautions prises "excessives". L'institution note une mise en oeuvre "progressive" de la campagne qui a commencé dimanche dans les Ehpad, en raison du processus de recueil du consentement, de la recherche d'éventuelles contre-indications chez une population fragile et du maintien du patient en observation 15 minutes après l'injection.

"Cette extrême prudence est assumée par les autorités sanitaires qui écartent la possibilité de simplifier ces procédures pendant la phase préliminaire. Elle est sanctionnée par un démarrage très lent du programme", ajoute-t-elle dans un communiqué, estimant "le premier bilan (100 personnes vaccinées en 3 jours) difficile à défendre" en comparaison d'autres pays européens.

"Adoptées pour rassurer une opinion publique gagnée par l'hésitation, ces précautions excessives risquent de susciter a contrario une incompréhension croissante vis-à-vis d'une campagne dont le coup d'envoi semble manquer de détermination", insiste l'Académie.

L'Académie recommande ainsi de "simplifier et raccourcir autant que possible les procédures de vaccination dans les Ehpad".

"La France déplore plus de 64.000 décès par Covid, dont près d'un tiers dans la population à haut risque qui doit être vaccinée au cours des huit prochaines semaines. Face à ce constat, la campagne nationale d'immunisation doit être exemplaire dans un pays qui a tant contribué à l'élimination des maladies infectieuses par la vaccination".

Elle plaide également pour que la première phase de vaccination soit déployée "en priorité" dans les départements les plus touchés et pour la "transparence" de l'état des stocks de vaccins pour que "la mise en oeuvre de la stratégie vaccinale n'apparaisse pas dictée par des aléas de livraison".

7 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 60
à écrit le 04/01/2021 à 16:42
Signaler
Les seuls fonctionnaires compétents pour gérer des opérations sont aujourd'hui les militaires. Il fallait réquisitionner les gymnases, confier cela à l'armée et faire venir tous ceux qui voulaient bien être vaccinés en échange du droit à aller au spe...

le 04/01/2021 à 22:33
Signaler
Méfiez vous vu l'état de nos armées je doute que ce soit sage qu'ils nous vaccinent... On risque de tous être vacciné contre la fièvre jaune avant qu'ils se rendent compte qu'ils se sont trompé de vaccin...

à écrit le 03/01/2021 à 21:58
Signaler
Macron portera la responsabilité de la manière très critiquable dont a été gérée la crise sanitaire: c'est parfaitement normal, c'est lui le chef, il se doit d'assumer devant les électeurs. Mais je crois honnêtement que même lui, le chef de l'état, n...

à écrit le 03/01/2021 à 11:57
Signaler
Macron en colére contre la lenteur , la firme s en moque , pauvre Macron .

le 04/01/2021 à 22:38
Signaler
Pour Macron il y a que lui aui a raison.. Croyez vous vraiment qu'il savait pas? Sur un dossier comme celui là il était au courant et cautionnait, Veran sera le fusible pour innocenter Macron...

à écrit le 03/01/2021 à 9:45
Signaler
comme DAB les lourdeurs administratives .Preuve que nous pouvons supprimer pas mal de fonctionnaires et comites Théodule ; exemple pourquoi dans les hôpitaux Allemand ont 25 % d'administratifs et EN FRANCE 32 % ,pourquoi un gouvernement pléthorique ...

à écrit le 03/01/2021 à 9:43
Signaler
comme DAB les lourdeurs administratives .Preuve que nous pouvons supprimer pas mal de fonctionnaires et comites theodule ; exemple pourquoi dans les hopitaux Allemand nous avec 25 % d'administratifs et EN FRANCE 32 % ,pourquoi un gouvernement pletho...

à écrit le 01/01/2021 à 20:32
Signaler
La France ne sait visiblement plus vacciner sa population, contrairement aux USA, à l'Allemagne et au Royaume-Uni. Ce n'est pas être "complotiste" ou "déclinologue" de le relever : c'est simplement un fait évident. Et ce qui est surprenant, c'est que...

à écrit le 01/01/2021 à 18:14
Signaler
veran n'a pas tort ( pour une fois) quand y a vait pas de masques le francais gueulait, quand il y en avait il expliquait pourquoi il n'allait pas le porter ' a titre personnel' deuxio, etre de gauche et exiger de la rapidite quand on a largement c...

le 04/01/2021 à 22:42
Signaler
Pour info la gauche n'a été au pouvoir que 19 ans en tout et pour tout durant ces décennies de 5ème république donc l'état catastrophique de nos administration est surtout dû fait de la politique de la droite...

à écrit le 01/01/2021 à 15:14
Signaler
Et encore...

à écrit le 01/01/2021 à 15:03
Signaler
@ modération ON peut insulter tant qu'on se fait troller ya pas de problème ? ET on vous paye pour ça les génies ?

à écrit le 01/01/2021 à 9:24
Signaler
bonjour et meilleurs voeux a tous evidament la campagne de vaccination est trop lente elle a l image de notre administrations et de nos beaux parleurs que du bla bla bla alors que certains se demene pour essayer de sortir de l orniere deux monde dan...

à écrit le 01/01/2021 à 5:02
Signaler
Je ne veux pas être "chinois", mais je me demande si l'être n'est pas l'avenir de l'espèce humaine .... à moins que ce ne soit le pseudo-communisme qui est pratiqué en Chine.

à écrit le 31/12/2020 à 16:30
Signaler
Nous sommes en train de vivre une nouvelle fois en direct l'organisation méthodique de la paralysie du système de santé français par son inextricable mille-feuilles administratif... et dire que certains demandent encore plus de budget, pour embaucher...

le 04/01/2021 à 22:45
Signaler
Embaucher plus n'est pas le souci et peut même nous coûter moins... Quand vous allez dans une administration vous parler a une personne et jamais aux patronat, sauf qu'aujourd'hui les postes élimines sont pas les patrons...

à écrit le 31/12/2020 à 15:49
Signaler
Avec un vaccin qui a été testé à la va vite il vaut mieux être prudent

le 04/01/2021 à 22:47
Signaler
D'autant plus quand le président "fait croire" quelques jours avant l'arrivé du vaccin qu'il a été contaminé et que ces ministres donnent tous une raison pour pas être vacciné...

à écrit le 31/12/2020 à 15:42
Signaler
A ce rythme , si on compte en jours il faut donc 1 millions de jours pour vacciner l'ensemble des français soit 2750 ans. Donner un problème à l'administration française et vous êtes assurés d'en faire un fiasco. Elle va commencer par produire du tex...

le 04/01/2021 à 16:52
Signaler
Je crains que les élites soient maintenant dans le privé...ou à l'étranger...

le 04/01/2021 à 22:48
Signaler
Pas de souci il vont faire un fichier excel sous windows 3.11 pour couvrir ces 2750 ans...

à écrit le 31/12/2020 à 15:10
Signaler
Ils sortent d' où ceux là ? on pas assez de la haute autorité de la santé, des fédérations de médécins, de directeurs d'hopitaux, des spécialistes de toutes les spécialités, médecins pros des média, en tout genre qui n'en connaissent sur la vaccinat...

à écrit le 31/12/2020 à 12:06
Signaler
@Canard60, Le passe droit existe avec ou sans critique : c’est la vie ici. Merci à Tribune pour son sérieux et son professionnalisme car vos journalistes savent les sujets d’actuels qui plaisent aux populations et à toutes ces questions sue nous...

le 03/01/2021 à 12:11
Signaler
A ce coup là le passe droit est un peut différent, tout les politiciens refusent le vaccin (soit disant pas encore leur tour), le président lui même a indiqué avoir chopé le virus mais étrangement chez lui la maladie a été miraculeusement soigné en q...

à écrit le 31/12/2020 à 9:42
Signaler
comme tous les politiques ils sont la pour faire le buzz mais aucune initiative si le gouvernement se faisaient vacciné la critique irait bon train ce"serait un passe droit " alors attendons et respectons le protocole sanitaire au niveau de la chaine...

le 31/12/2020 à 17:26
Signaler
"si le gouvernement se faisaient vacciné la critique irait bon train ce"serait un passe droit " Ils sont pas bêtes, ils l'ont dit avant comme Castex ,il y a deux ou trois jours ,ils avaient déjà préparé surement deux ou trois arguments comme auss...

le 31/12/2020 à 19:40
Signaler
Avec 50 vaccinés par jours, la première injection sera faites après seulement 900ans... Aujourd'hui 40% des Français souhaite être vaccinés; vaccinons les, avec ceux qui ont déjà eu le virus et les asymptomatiques (qui l'ont aussi eut sans le savoir...

à écrit le 31/12/2020 à 1:30
Signaler
Exact la vaccination est lente : commençons par les LR et après le FN ( RN ) pour voire çe que ça donne sur eux.

à écrit le 31/12/2020 à 1:23
Signaler
Une vidéo d’une ministre Australienne circule sur une simulation de vaccination , images et preuves à l’appui , pourquoi les politiques ont peur de se faire vacciner ?

le 31/12/2020 à 17:30
Signaler
Ils ont déjà trouvé la parade : La séquence montrant l’inoculation a en fait été supprimée au montage.

à écrit le 30/12/2020 à 22:35
Signaler
Le nbre de contamination semblant repartir en flèche ( sous réserve que la base statistique de comparaison entre pays de JH University soit correctement mise à jour par les données que le ministère de la santé transmet en principe ts les jours pour l...

à écrit le 30/12/2020 à 19:03
Signaler
Bien trop lente, et tout cela pour satisfaire à la "stratégie" d'un gouvernement et de ses "experts"..; On ne peut exclure le fait que dans les vaccins ARNm, les durées de protection soient faibles, et donc qu'il faille revacciner tous les ans.. Si n...

à écrit le 30/12/2020 à 18:17
Signaler
Après une longue discussion avec mon beau-frère qui était à Wuhan en début d'année, je pense que nous venons de mettre le doigt où ça fait mal, et ce dont personne ne veut discuter publiquement ou sur un plateau TV... ADENOVIRUS Sputnik et Astraz...

le 30/12/2020 à 19:39
Signaler
Votre commentaire fait peur même si je ne comprends pas tout. Qui êtes-vous? Personne ne joue à l'apprenti sorcier,rassurez-moi?

le 30/12/2020 à 20:52
Signaler
@Fg Voyez le Dr C Vélot au CRIGEN, un généticien moléculaire qui semble proposer une information didactique autour des différents vaccins et qui me semble sinon compléter du moins aller dans le sens du message ci-dessus. "Covid-19 :...

le 30/12/2020 à 22:09
Signaler
@Michel Je crois que vous n'avez pas tt compris ds les techniques vaccinales. Le but est de déclencher avec force une réaction immunitaire rapide chez l'individu à l'aide d'un ersatz du virus ( virus atténué inoffensif ou nvelle techniques avec ARN ...

le 31/12/2020 à 19:28
Signaler
Une chance sur 10 millions... Excellente nouvelle ça ! Actuellement avec 66 000 morts et 66 millions de français on en est à 1 décès pour 1000. Merci pour cette note d'espoir qui aide à relativiser.

à écrit le 30/12/2020 à 18:03
Signaler
Ou ben trop rapide pour être crédible. Les gens doivent savoir que les vaccins ARN Covid19 n'ont pas été testés sur les animaux. Les tentatives précédentes de vaccins ARN ont échoué : au début ils allaient bien, mais s'ils attrapaient un rhume, ...

le 31/12/2020 à 8:56
Signaler
Les vaccins ARN ont bien été testés sur les animaux, mais ils sont tous morts ! On n a pas pu vérifier s ils été devenus immunisés contre le COVID.

à écrit le 30/12/2020 à 17:54
Signaler
EXCELLENTE VIDEO " Un médecin met en garde contre les nouvelles technologies utilisées dans les vaccins – Interview avec Dr. Carrie Madej" Le vaccin n' est tout simplement pas prêt et personne ne veut s' engager sur les conséquences, un ...

le 04/01/2021 à 22:55
Signaler
Pire encore tout nos politiciens le font pas, ils ont tous une excuse...

à écrit le 30/12/2020 à 17:48
Signaler
"Le généticien Axel Kahn , lui-même décidé à se faire vacciner "le plus tôt possible". Faut retenir la phrase ,on ne sait jamais ,dès fois qu'il oublie.Car son tour va venir vite puisqu'il n'a que deux ans d'écarts avec Mauricette en Ehpad.

à écrit le 30/12/2020 à 17:47
Signaler
Un israélien vacciné est décédé deux heure après. Bien entendu, les autorités de santé n’avoueront jamais un effet secondaire direct de la vaccination. On vous expliquera qu’il était gravement malade et qu’il est mort naturellement.

à écrit le 30/12/2020 à 17:42
Signaler
"seuls 4 Français sur 10 accepteraient de se faire vacciner contre la Covid". Et encore sur les 4 ,un seul est sur à 100% de se faire vacciner. On peut rappeler que lors de la vaccination pour le H1N1 ,le % était identique 4 sur 10, au final seul...

à écrit le 30/12/2020 à 17:28
Signaler
Je saisi pas tout, vacciner 200 personnes en 3 jours c'est ridicule... Surtout que les vaccins ne sont pas fait a ceux qui le veulent et en ont besoin mais seulement dans des EPHAD; combien de vieux de 80 ans ou plus en bonne et vivant chez eux aimer...

à écrit le 30/12/2020 à 17:27
Signaler
Je donne raison à cette stratégie car elle a au moins l'avantage de permettre de prendre du recul sur les effets indésirables. S'il s'en trouve qu'on n'a pas vus, alors on limite la casse.

le 04/01/2021 à 22:57
Signaler
On a pas de recule sur la méthode ARN, faut il attendre 40 à 60 ans pour connaître d'éventuels effets secondaires (cancer par exemple)

à écrit le 30/12/2020 à 17:24
Signaler
c'est parce que nous ne sommes pas prêts" :Philippe Juvin, chef du service des urgences de l'hôpital européen Georges-Pompidou et maire LR de La Garenne-Colombes. Il lui reste en plus un peu de temps pour passer à la télé ,c'est pas beau.En plus e...

à écrit le 30/12/2020 à 16:43
Signaler
c'est vrai que c'est trop lent. À force de demander et expliquer pendant 30 minutes le pourquoi du vaccin dans d’autres pays on vaccine les personnes qui le veulent. Ici il faudra attendre le bon vouloir des autorités. On se préoccupe plus des person...

à écrit le 30/12/2020 à 15:26
Signaler
Je pense que extra lenteur est plus juste. Il aurait fallu vacciner les personnels de santé, policiers, pompiers, professeurs et maîtres en premier....puis tous les majeurs. Le personnels en EHPAD aurait pu attendre.

le 30/12/2020 à 17:30
Signaler
Pas de souci sur ce point de vu là, le personnel attend on test sur les plus vieux, si le vaccin les tue ils seront "mort de mort naturel"...

à écrit le 30/12/2020 à 15:19
Signaler
Depuis 35 ans je voyage chaque année en Asie, j'ai de longue date noté le port du masque dans cette région du monde. J'étais au Vietnam en février lors du début de l'épidémie en France,lorsque j'ai entendu des ministres déconseiller le port du masqu...

le 31/12/2020 à 4:56
Signaler
micron s'en tamponne, puisque d'ici la fin de son mandat il aura termine de detruire ce qui tient encore debout. Mission accomplie, ses maitres a bruxelles seront satisfaits. Le pays France ne sera plus grand'chose apres son depart.

à écrit le 30/12/2020 à 14:59
Signaler
Ras le bol, que le gouvernement fassent vacciner le plus rapidement possible ceux qui le souhaitent et ne se préoccupe pas des autres.

à écrit le 30/12/2020 à 13:35
Signaler
Face à ces gens qui ne font rien à part critiquer. Dans ce pays où on fait la part belle à tous les râleurs patentés genre Bidochon. En tenant compte de tous ces risques de contentieux devenus à la mode en France. Et bien je comprends que l'Etat avan...

le 04/01/2021 à 23:00
Signaler
Moi pas, avec seulement 500 000 doses par semaines on finira pas les 40% qui veulent être vacciné avant l'été 2022 alors pourquoi aller si lentement?

à écrit le 30/12/2020 à 13:33
Signaler
Une nouvelle polémique stérile lancée par les médias français. Ca devient vraiment pénible, à force.

à écrit le 30/12/2020 à 13:30
Signaler
Cette lenteur pourrait sous entendre que le gouvernement n'aurait qu'une confiance mitigée dans les vaccins "arn"...et il aurait peut être raison. Je n'ai pas trop envie d'un tel type de vaccin, pas assez de recul. J'attendrai celui de Sanofi qui me ...

le 30/12/2020 à 13:50
Signaler
Le vaccin de Sanofi n'arrivera que dans un an , ce qui vous laisse 1 an pour attraper le virus et en mourir .

le 04/01/2021 à 23:02
Signaler
Avec seulement 500 000 doses par semaines et deux doses par personnes si vous voulez être vacciné se fera sur plus d'un an aussi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.