Une majorité des Français considèrent "justifié" le mouvement contre la loi travail

 |   |  271  mots
Selon un sondage Ifop paru dans Dimanche Ouest-France, une majorité des Français, 60%, considèrent justifié le mouvement contre la loi travail
Selon un sondage Ifop paru dans Dimanche Ouest-France, une majorité des Français, 60%, considèrent "justifié" le mouvement contre la loi travail (Crédits : JEAN-PAUL PELISSIER)
Selon un sondage Ifop paru dans Dimanche Ouest-France, une majorité des Français, 60%, considèrent "justifié" le mouvement contre la loi travail et ce malgré les violences lors la manifestation parisienne du 14 juin.

Selon un sondage Ifop paru dans Dimanche Ouest-France, une majorité des Français, 60%, considèrent "justifié" le mouvement contre la loi travail et ce malgré les violences lors la manifestation parisienne du 14 juin.

Ce score est quasiment identique à celui (59%) d'un autre sondage sur le même thème réalisé du 6 au 8 juin.

Pas de retournement

"On peut penser que le gouvernement, engagé dans un bras de fer avec la CGT, comptait sur un retournement ou à défaut sur une érosion du soutien ou de la bienveillance de l'opinion vis-à-vis de la contestation", souligne l'institut de sondage.

"Or, ce phénomène ne s'est pas produit ni à la suite du blocage des raffineries et des dépôts de carburants (la proportion de personnes jugeant le mouvement "justifié" restant quasiment stable en passant de 65% à 62% entre les 19-20 mai et les 23-25 mai), ni à l'annonce de la poursuite des grèves et des manifestations au lancement de l'Euro de football (59% de réponses "justifié" les 6-8 juin contre 61% les 30 mai-1er juin), ni donc suite aux nouvelles scènes de violence de ces derniers jours".

Les sympathisants du PS comprennent également

"Mais, difficulté supplémentaire pour le gouvernement, 49% des sympathisants du PS estiment également que la contestation contre la loi Travail est "justifiée", note l'Ifop.

Les sympathisants des Républicains sont quant à eux "très majoritairement hostiles au mouvement (63% de +pas justifié+)" alors que les proches du Front national soutiennent cette mobilisation (78% la considèrent comme +justifiée+)

Le sondage relève aussi, sans surprise, que les sympathisants du Front de Gauche sont 90% à soutenir le mouvement de protestation.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/06/2016 à 15:38 :
Quand un syndicat, voire une corporation, est en mesure de bloquer l'économie d'un pays pour manifester son désaccord et ce quelles que soient les circonstances, c'est que le mode de fonctionnement de ce pays est bancal. Seule excuse vis à vis du pouvoir actuel : la somme de boniments servis depuis des décennies par le parti au pouvoir, pour arriver au pouvoir avec l'aide de ses"faux frères". Comme le disait M. Valls lors de la primaire du PS en 2011 : "Il faut dire la vérité aux Français".
PS. Ne pas trop compter sur l"ensemble des médias pour ce faire...
a écrit le 19/06/2016 à 23:13 :
Je n'y crois pas une seconde !!! Enfumage et bidonnage sont les ressorts des medias... Ils se nourissent des problèmes des français et font tout pour favoriser le désordre, la polémique et la confrontation...les français sont de plus en plus critiques vis-à-vis des medias et ce n'est bon pour personne. Leur manque d'éthique est nuisible à la democratie.
a écrit le 19/06/2016 à 23:12 :
Étonnant comme sondage!
Avec toutes les limites d'un sondage quant à sa sélection d'échantillon !
Bref du pipotage!
Les chiffres peuvent tout dire t compris l vérité
a écrit le 19/06/2016 à 21:13 :
Avec le ventre, pardon le réservoir plein, y en a qui peuvent trouver le mouvement justifié ..!!
a écrit le 19/06/2016 à 20:57 :
Etonnant votre article, vous expliquez que 60% des français trouvent le mouvement justifié et vous continuez à parler comme l'ensemble des médias de "bras de fer entre le gouvernement et la CGT". il s'agit d'un bras de fer entre 60% des français tout syndicat confondu y compris la CGC de l'ultra gauche comme chacun sait sauf la CFDT et la CFTC.
a écrit le 19/06/2016 à 19:27 :
Sondage paru dans Ouest France, on doit parler de 60% des bretons, accroc au socialisme?
a écrit le 19/06/2016 à 19:03 :
Flexibiliser le CDI davantage n'était pas le bon objectif car c'est le seul contrat permettant de sécuriser la rémunération des non cadres. D'autre part il ne faut pas autoriser des baisses de salaire horaire au niveau des entreprises. Par contre le temps de travail peut être libre (les gens sont payés en conséquence c'est tout). Ce qu'il faut faire et n'a pas été fait c'est baisser de façon importante le salaire horaire en CDI entre 1 et 2 SMIC : le différentiel avec l'heure sup ou l'heure de CDD doit être important. Même s'il est rigide, le CDI du non cadre doit être avantageux économiquement pour l'employeur, d'une façon beaucoup plus nette qu'aujourd'hui.
a écrit le 19/06/2016 à 17:58 :
C'est impensable, je n'y crois pas une seconde. Ou alors je quitte ce pays tout de suite ! Ça m'étonnerait, c'est encore un sondage truqué et acheté par la CGT
a écrit le 19/06/2016 à 17:47 :
Je suis très attaché au droit de grève, je suis très attaché aussi au droit de travailler, de circuler, d'avoir un avis personnel en toute chose, et enfin, je suis très opposé à toute forme de violence.
Réponse de le 20/06/2016 à 9:45 :
Y compris les violences venant de la police, alors?
a écrit le 19/06/2016 à 16:06 :
Les français qui aiment les ''terroristes'' selon le Medef et l'Oligarchie. Donc, les travailleurs et chomeurs français majoritaires seraient donc des voyous et des soutiens aux réseaux terroristes des syndicats. Vive les FTP et FFI...
a écrit le 19/06/2016 à 15:56 :
Je serais curieux de savoir qui ils ont interrogé car dans mon entourage, personne n'est pour. Et je ne fais pas parti d'un milieu particulièrement aisé et dans mon entreprise, le mouvement énerve plus qu'autre chose. Les sondages ne représentent rien, on le voit bien à chaque élection...
Réponse de le 19/06/2016 à 17:08 :
Avant d'être pour ou contre, il faudrait déjà que les personnes interrogées aient lu le texte de loi et en avoir compris le sens. Question préalable à leur poser avant de leur demander leur opinion, ce qui n'a sûrement pas du être le cas.
Réponse de le 19/06/2016 à 17:59 :
Oui je suis sûre que personne ne sait de quoi on parle au juste. Donc on se dit pour l'anarchie ds ce cas. Gravos.
a écrit le 19/06/2016 à 15:52 :
Je mets au défi une majorité de français de comprendre quelque chose à ce texte et de savoir ce qu'il contient....
Réponse de le 20/06/2016 à 9:48 :
On pourrait en dire autant sur n'importe quelle loi, dans ce cas... Et pour n'importe quelle élection.
Avec ce raisonnement on abolit la démocratie...
a écrit le 19/06/2016 à 15:46 :
Ce sondage est un véritable encouragement pour les casseurs et autres faiseurs de troubles. Je compatis à l'angoisse des résidants et autres commerçants qui vont se trouver sur le trajet de la prochaine manifestations de la CGT.
Réponse de le 19/06/2016 à 19:33 :
Pas du tout car en voyant les images des soi disants casseurs et en analysant la stratégie de découpage et de nasse on comprends bien que Cazeneuve et Valls sont derrière.....
Réponse de le 20/06/2016 à 9:51 :
Vous ne montrez ici que votre ignorance... Regardez mieux les vidéos qui circulent sur Internet, il vous paraîtra évident que la police fait tout pour chauffer les manifestants, semer le trouble, provoquer des violences (sans parler de sa violence à elle). Quand je dis la police, je parle bien entendu de ceux qui leur donnent leurs ordres. Je sais bien que les policiers ne décident pas eux-mêmes de ce qu'ils doivent faire...
a écrit le 19/06/2016 à 15:23 :
Ces 60% de gens ne font pas grève, pourquoi ? Ça vaut bien la peine de perdre un mois de salaire (donc payer moins d'impôts) pour marquer le coup de façon visible. Déléguer, c'est bien mais un peu (trop) facile. Il faut participer disait sais plus qui.
L'avenir sera "pire" (parait qu'on est au fond, les gens ne savent pas qu'il y a des sous-sols sous le RdC).
a écrit le 19/06/2016 à 15:12 :
La désinformation pourtant s'est déployée à plein régime, c'est encourageant tout le monde n'a pas encore attrapé des gènes de mouton ...Une majorité garde encore son pouvoir de discernement entre ce qui est bon et ce qui est mauvais pour notre société!
a écrit le 19/06/2016 à 12:49 :
On ne peut pas rester immobiles et marginalisés comme la France l'est sur leeplan économique.
Bonne pas bonne la loi n'a pas à être "interdite" de discussion, la demande de retrait est incongrue, c'est le boulot d'un gouvernement de faire voter, mais il faut quand même partir du principe de raison, la discussion doit aller au bout et ne pas être entravée par des oukases et finir avec du 49.3.
Les responsabilités ne sont pas dans un seul camp.
a écrit le 19/06/2016 à 12:40 :
Il n'y a pas que la violence à l'issue des manifestations, il y a surtout la violence non dite du texte qui va mettre en concurrence les salariés d'une même branche en rendant les accords de branche inefficaces par rapport aux accords locaux.
Pourquoi ce point n'est il pas évoqué ?
On a beaucoup critiqué la mondialisation qui a mis les salariés des pays développés en concurrence avec ceux des pays en développement, avec les accords commerciaux et on ne voit pas que ce texte va faire la même chose mais a l'intérieur de la France. Pas étonnant que les travailleurs soient contre et que les retraités riches soient pour eux qui vivent des dividendes, ce qui expliquent les différences dans les soutiens du sondage
Réponse de le 19/06/2016 à 14:53 :
Si je vous comprends bien, vous pensez que les salariés des petites entreprises vont concurrencer ceux des grosses parce qu'ils sont moins bien payés ? Ce n'est pas déjà le cas ? Vous croyez au contraire que les salariés des petites boites vont devenir mieux payés et que les grosses boîtes ne trouveront plus de salariés compétents à embaucher ?
C'est pas très clair, votre inquiétude pour une Loi qui ne fait que permettre aux petites entreprises de prendre des décisions avec leurs salariés alors qu'aujourd'hui, pour les TPE, c'est le minimum ou à l'appréciation du patron, c'est tout.
a écrit le 19/06/2016 à 12:02 :
Ce sondage semble reflèter l'opinion; il montre l'écart grandissant entre certains journalistes et l'opinion; la démocratie est un luxe que le systéme actuel ne peut plus s'offrir, c'est pour cela qu'on parle de " post démocratie ".
a écrit le 19/06/2016 à 10:57 :
Les candidats à la primaire de la droite peuvent ils nous expliquer comment ils comptent mettre en oeuvre leurs réformes si 60% des français justifient les violences contre un projet qui apparaît comme anecdotique comparé à leur propre programme?
Réponse de le 19/06/2016 à 16:26 :
Jamais Sarkozy avant Hollande n'aurait osé proposé un tel texte ...
Maintenant avec l'arrivée probable de Marine le Pen en première place à l'élection présidentielle (au premier tour), on peut penser que la droite dure a un chemin tracé devant elle pour imposer la pire régression sociale depuis longtemps.
Moi président ... il n'en restera pas grand chose dans l'histoire sauf peut être pour parler de stratégie politique à l'eau de rose.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :