A Dubaï, Edouard Philippe en VRP de la "grande transformation" de la France

 |   |  389  mots
Le chef du gouvernement a poursuivi l'exercice de séduction internationale enclenché par Emmanuel Macron ces derniers mois.
Le chef du gouvernement a poursuivi l'exercice de séduction internationale enclenché par Emmanuel Macron ces derniers mois. (Crédits : Reuters)
Le Premier ministre français Edouard Philippe a défendu dimanche à Dubaï la "grande transformation" à l'oeuvre, selon lui, en France avec le choix de "l'ouverture" et d'une nouvelle "génération" incarnée par le président Emmanuel Macron.

Le Premier ministre Edouard Philippe fait le service après-vente de la France. Invité en ouverture du "World Government Summit", un important forum sur la gouvernance mondiale considéré comme un "Davos du Golfe", le chef du gouvernement a poursuivi l'exercice de séduction internationale enclenché par Emmanuel Macron ces derniers mois.

"La France vit une grande transformation" qui vise à "réparer le pays" et "préparer l'avenir", a déclaré M. Philippe devant un millier de personnes, dans un discours qui a souvent mis en avant la figure du chef de l'Etat français.

"Elle a fait un choix, le choix d'écarter une génération. Une génération respectable, qui avait fait du mieux qu'elle pouvait, dans laquelle j'ai des amis, mais une génération à qui les Français ont dit qu'il convenait de passer à la suite", a-t-il souligné.

"La France avait le choix entre la fermeture, une certaine forme d'angoisse et une ouverture", a-t-il dit en référence au deuxième tour de la présidentielle ayant opposé M. Macron à la candidate d'extrême droite, Marine Le Pen. "Et elle a fait le choix du plus jeune président de la République qu'elle ait jamais élu."

Rassurer les investisseurs étrangers sur la fiscalité française

Venu aux Emirats, quelques mois après Emmanuel Macron, pour tenter de convaincre la riche fédération pétrolière d'investir davantage en France, Edouard Philippe a souligné l'intention de l'exécutif français d'établir "un cadre favorable à l'investissement et aux entreprises".

Pour corriger l'image de versatilité fiscale de la France, M. Philippe a notamment assuré à son auditoire que la baisse de la fiscalité sur les entreprises était "inéluctable et irréversible" avec "une stabilité et une visibilité" concernant la baisse des prélèvements obligatoires.

Applaudissements polis

"Préparer l'avenir, c'est aussi faire attention à ses dépenses publiques et, de ce point de vue, la France avait des efforts à faire", a-t-il également assuré.

Pour le Premier ministre, "les grands, les bons gouvernements sont ceux qui posent des masses de granit qui permettent de construire durablement".

Commencé en anglais puis prononcé en français, le discours, aux nombreuses références à l'Histoire de France qui ont semblé parfois pointues pour son auditoire venu principalement du Golfe, a été accueilli par des applaudissements polis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2018 à 11:22 :
Qu’il fasse déjà bien son boulot de premier ministre avant de devenir vendeur d’Airbus ou d’autres produits de nos industries !!! L’evolution de l’opinion à son égard ne semble pas le reconnaître actuellement.....
a écrit le 11/02/2018 à 22:38 :
Lors d'un discours, il faut se mettre à hauteur de l'auditoire...
Donc je ne suis pas sûr que des références sur la France, notre histoire soit vraiment opportun dans un pays du moyen orient....
Bon maintenant, nous devons vendre à se pays ce qui lui fait défaut.... De la haut technologie, des universités, des moyen de defense ...
a écrit le 11/02/2018 à 19:51 :
Pourquoi faire un article, c'est une opération de marketing comme une autre.
Le discours est creux, prétentieux etc... Du marketing quoi.
On n' attire pas l'argent en disant des choses intelligentes, en tout cas pas dans le monde d'aujourd'hui.
a écrit le 11/02/2018 à 17:30 :
Ou comment vendre la France a la découpe sans qu'il n'y ait pas le moindre investissement! Comment ruiner la France avec les bons conseils de l'UE de Bruxelles!
a écrit le 11/02/2018 à 14:55 :
La France est toujours à la recherche d'un vrai Chef d'Etat. Nous n'avons guère que des représentants de commerce. Nous voila revenus à la quatrième république et à la merci d'un coup d'état. Souhaitons que le prochain président soit un visionnaire respectueux des français.
a écrit le 11/02/2018 à 14:07 :
cet affichage indécent d'autosatisfaction, quand on connaît la situation réelle du pays.

D'autant plus que les chefs d'état étrangers ont des diplomates qui lisent les journaux, regardent les media et même lisent les rapports de la cour des comptes.
Donc ils ne sont pas dupes.

Je pense qu'en écoutant Macron et en leur for intérieur ils ne se disent pas "ah, quel génie précoce!" mais plutôt "oh, le gros mytho".
Sans compter qu'après avoir subi un discours d'une heure trente, le compte rendu tient en 10 lignes en gros caractères.
a écrit le 11/02/2018 à 14:02 :
Des investissements des Emirats? En quoi ? En arme pour les Djihadistes? Al Nosra? Des palaces dans Paris sans payer d'impots et de taxe (merci Sarko) . Phillippe se considere la nouvelle generation. il blague, il est le clone et l'eleve de Jupé et le soumis de Macron lui meme eleve d'Hollande (cherchez la difference quand vous enlevez les discours). Bon, qu'il evite de voyager ce Philippe et reste au Havre gérer le port.
a écrit le 11/02/2018 à 12:56 :
Notre pays est celui ou les impôts et taxes sont les plus élevés , l'état prélève 57% du PIB.
Philippe peut promettre des avantages fiscaux aux investisseurs étrangers , pour le reste, les français savent à quoi s'en tenir. Malgré des impôts surréalistes, la dette se creuse toujours.
a écrit le 11/02/2018 à 12:30 :
Un voyage bien couteux pour un résultat bien piètre....mais il n'est facile d'exister si proche du soleil.....😁
a écrit le 11/02/2018 à 12:15 :
"Applaudissements polis"

Tu m'étonnes, comme s'ils pouvaient être dupes, c'est plus difficile de convaincre des partenaires étrangers parfaitement renseignés que de gouverner un pays au seul nom des riches hein...

Çà demande un minimum de naturel, une personnalité singulière, que nos comptables néolibéraux à a tête des pays composants l'UE sont incapables d'assumer car simples exécutants..

Sauf dans l'est bien entendu où des leaders fors apparaissent mais hélas ils ne sont que les symptômes d'une europe décadente car trop engluée dans la corruption hommes d'affaires politiciens.

L'oligarchie européenne a dominé le monde pendant trop longtemps elle ne fait plus que perdre son influence depuis des décennies. L’anglet terre ou la France il y a 20 ans avait plus d'influence diplomatique que l'europe d'aujourd'hui.
a écrit le 11/02/2018 à 12:06 :
La gigantesque transformation de la France convertie en casino remis au privé ...?

Alors que son patron vient de lâcher une petite perle il y a une semaine, si on demandait leur avis aux français, il voteraient pour le FREXIT cad la sortie de l' Ue ..!

EU BOMBSHELL: Macron admits France would vote to LEAVE EU if country held referendum

https://www.express.co.uk/news/uk/907719/Macron-France-vote-to-LEAVE-EU-referendum-Brexit-Brussels-Marr
Réponse de le 11/02/2018 à 12:57 :
Heureusement il y a l' UPR qui vient de franchir le cap des 30 000 adhérents !
Compter sur les médias ?
Il y a d'importantes manifestations agricole dans toute la France, et les médias nous parlent de météo sur le mode parigo cul dans l'eau, parigo cul dans la neige !
Réponse de le 11/02/2018 à 14:12 :
30000 adhérents ? Mais alors comment ça se fait que 0,04% de la population écrivent 40% des commentaires sur la tribune?
Les commentaires du type "en fait l' UPR avait trop raison en disant que...", " oh mais que Asselineau est un visionnaire!" ,"normal c'est le gope" etc...ça commence à être gonflant.
Réponse de le 11/02/2018 à 14:54 :
Les GOPE @john, les GOPE, nous pourrions nous passer du coûteux Macron dans ce schéma dès aujourd' hui, ils ont donné les clés à Bruxelles et il nous faut réouvrir la porte de la prison ...

Je vous trouve en effet gonflé tant vous aimez les raccourcis, tout racornis...!

https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :