Le Français AccorHôtels à la conquête de l'Iran

 |   |  411  mots
AccorHotels opère actuellement 71 hôtels au Moyen-Orient sur tous les segments, allant du luxe à l'économique, dans 10 pays.
AccorHotels opère actuellement 71 hôtels au Moyen-Orient sur tous les segments, allant du luxe à l'économique, dans 10 pays. (Crédits : Reuters)
Le groupe hôtelier international avance être le premier à développer un marché dans la République islamique d'Iran. Deux hôtels, Ibis et Novotel, doivent ouvrir le 15 octobre à proximité du nouvel aéroport de Téhéran, a précisé le groupe dans un communiqué.

Le groupe AccorHotels a annoncé lundi 15 septembre être le premier groupe hôtelier international à implanter ses marques en Iran, avec la signature de deux contrats de gestion pour deux hôtels Ibis et Novotel, à proximité de l'aéroport international de Téhéran.

La nouvelle intervient deux mois après la conclusion d'un accord historique sur le programme nucléaire iranien et quatre jours seulement après le vote du Sénat américain, qui ouvre la voie à l'application de l'accord par les Etats-Unis.

Les contrats de ces hôtels milieu de gamme, pour Novotel, et économique, pour Ibis, seront officiellement signés mardi 15 septembre par le PDG Sébastien Bazin avec la société iranienne Aria Ziggurat, propriétaire des établissements et filiale de la société Semega, cotée à la Bourse de Téhéran.

Les hôtels, qui porteront le nom de Novotel Ikia (Imam Khomeini International Airport) et Ibis Ikia, totalisent près de 500 chambres et sont tous deux reliés au terminal principal du nouvel aéroport de Téhéran, à 45 minutes du centre ville, précise le communiqué du groupe.

La clientèle d'affaires, cible du groupe

Ces deux établissements ouvriront officiellement à la clientèle le 15 octobre. Ces hôtels ciblent surtout une clientèle d'affaires, à la fois internationale et domestique, avec des salles de réunions et de convention, mais également une clientèle de loisirs, avec des "espaces de bien-être comprenant spas, centres de fitness et piscines".

"Nous avons la certitude que Novotel et Ibis s'intègreront parfaitement à la dynamique de croissance du secteur hôtelier en Iran. Le potentiel de développement pour nos marques est énorme dans ce pays de près de 80 millions d'habitants et dont l'économie est en plein essor", a déclaré Sébastien Bazin, cité dans le communiqué.

De son côté, le professeur Jahangiri, directeur général d'ARIA Ziggurat a assuré que "Nous sommes persuadés que l'expertise des groupes hôteliers internationaux pourra améliorer les standards locaux et le niveau de services existant dans nos chaînes hôtelières afin d'apporter à terme de la valeur ajoutée dans le secteur".

Le groupe a par ailleurs nommé Christophe Landais, actuel directeur général du groupe pour le Moyen-Orient, au poste de directeur général de ses activités en Iran, afin de développer cette destination jugée extrêmement porteuse, en particulier pour le tourisme d'affaires.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :