Armes à feu : pourquoi la fusillade d'Orlando ne va rien changer

 |   |  659  mots
Les violences par armes à feu sont quasi quotidiennes aux Etats-Unis.
Les violences par armes à feu sont quasi quotidiennes aux Etats-Unis. (Crédits : BRENDAN MCDERMID)
Avec un bilan encore provisoire de 49 morts et 53 blessés, la fusillade de dimanche dans un club gay, à Orlando, est la pire de l'histoire des Etats-Unis. Si l'événement tragique relance encore une fois le débat sur les armes à feu dans le pays, le pouvoir de la NRA, principal lobby pro-armes, avorte toute possibilité de changement. Explications.

"Thanks NRA". Au lendemain du massacre d'Orlando (Floride), le Daily News, l'un des principaux quotidiens américains accuse la National Rifle Association, le plus puissant des lobbies pro-armes à feu des Etats-Unis. Mais cette "Une" choc a un air de déjà vu.

Le 14 décembre 2012, l'Amérique découvre horrifiée Sandy Hook. Dans le Connecticut, à Newtown, un homme âgé de 20 ans ouvre le feu dans une école primaire. En à peine dix minutes, Adam Lanza tue 20 enfants et six adultes avec une arme semi-automatique, le Bushmaster 233. A l'époque, le débat sur l'interdiction des armes semi-automatiques est relancé. Barack Obama, le président, parle de la nécessité de prendre des "mesures significatives". Pourtant, l'émotion laisse place à l'inaction.

Au 14 juin 2016, on recense 138 fusillades de masse depuis le début de l'année

Le site Gun Violence Archive (GVA), créé fin 2012 après le drame de Sandy Hook, recense le nombre d'incidents impliquant des armes à feu aux Etats-Unis. Depuis le début de l'année 2016, on en dénombre 23.506, dont 138 fusillades de masse. Au 14 juin, après le massacre d'Orlando, le site recense 6.030 morts, et 12.347 blessés. Sur la seule journée du 13 juin, le nombre d'incidents (60) a de quoi donner le vertige : un mort à Dallas, au Texas, un autre dans le Tennessee, en Californie, dans l'Illinois. Le décompte n'est qu'une inlassable répétition. En 2014, le site GVA avait comptabilisé 51.739 incidents liés aux armes à feu, qui ont fait 12.562 morts et 23.015 blessés. En octobre 2015, le Wonkblog du Washington Post affirmait que les Etats-Unis comptent désormais plus d'armes à feu civiles que d'habitants, soit 357 millions contre 317.

armes

La fusillade de samedi soir en Floride, dans un club gay relance le débat sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis. Pendant dix ans -entre 1994 et 2004- un moratoire a pourtant interdit la vente d'armes semi-automatiques. Mais en 2004, le lobby américain (dont la NRA) gagne la partie, et obtient l'aval de l'administration du président Bush pour que ces armes soient de nouveau autorisées. Bref, l'AR-15, l'arme utilisée à Orlando samedi soir par le tireur présumé - et par les assaillants de San Bernardino en décembre - est de nouveau en vente libre. Au même titre que le AK-47, le UZI, etc...

 La NRA, "généreux" donateur

En réalité, il est peu probable que ce nouveau drame change quoique ce soit. Lundi, Josh Earnest, le porte-parole de la Maison-Blanche a déclaré que le président Obama était "frustré, parfois même en colère" à cause de l'inertie du Congrès.

Au cours de ses deux mandats, le président a tenté de réglementer le commerce des armes. Sans succès. Car, la NRA tire les ficelles de la politique américaine, en se montrant particulièrement généreuse.  Depuis 1998, le lobby a distribué, de manière directe, 3.782.803 dollars aux membres du Congrès en fonction, ce montant ne prenant pas en compte les sommes versées aux partis et autres comités de soutien.

Sur les 100 membres du Sénat, 42 ont reçu de l'argent de la NRA. Quant à la Chambre des représentants, ils sont 252 sur 435 membres à recevoir des donations du lobby, rappelle le Washington Post.

Les membres du Congrès de l'état de Floride -où la fusillade a eu lieu samedi soir- ont reçu, par exemple, 170.788 dollars (Source Washington Post et Federal Election Commission and the Center for Responsive Politics).

NRA

Dimanche, la candidate démocrate Hillary Clinton à la présidentielle a promis un projet de loi visant à bannir les armes d'assaut. De son côté, Donald Trump, candidat quasi assuré du Parti républicain préfère s'abstenir de condamner l'utilisation des armes. Et pour cause, il sait que le puissant lobby peut lui faire gagner les élections.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2016 à 13:42 :
Ne pas faire un amalgame entre l'Europe et les USA quant au contrôle des armes : en Europe TOUTE arme est "normalement" recensée et contrôlée !!
Ne pas oublier que les terroristes du 13 Novembre 2015 ont acheté des AK47 au "marché noir" en Allemagne : donc des armes clandestines !!
Aux USA , tout citoyen , même ceux suivi par le FBI peuvent légalement acheter des armes ...
a écrit le 15/06/2016 à 13:26 :
la voiture tue 4000 personnes par an en France, les armes à feu...200 !
Tout le monde s’excite sur les armes mais "oublie" la voiture (et les armes blanches).
Les djihadistes tuent aussi avec la voiture dans les pays très contrôlés (Israël).
a écrit le 15/06/2016 à 9:35 :
Au niveau statistique, les canadiens considéraient que 80% des homicides par armes à feu étaient des suicides.

La Finlande, La suisse, la république Tchèque et même le Luxembourg ont une législation très libérale en matière d'achat et de possession d'arme automatique. Ces pays ont un taux de possession d'arme par habitant élevé et ne sont pas des pays à feu et à sang.
Il faut ne pas avoir généralement de casier judiciaire. La Suisse à exclue des ressortissants de certains pays de l'ex-yougoslavie de la possibilité de détention. La "stigmatisation" repose sur des faits de délinquance factuels.

Le port d'arme dissimulé en Suisse était libre jusqu'en 2000. La seul tuerie de masse en suisse à eu lieu au parlement de Zoug à eu lieu après.


Pour mes amis suisses, la législation sur les armes est avant tout un principe de liberté et de confiance de l'Etat envers le peuple suisse. Pour ma part tout est dit.
a écrit le 15/06/2016 à 0:09 :
@ BONSOIR : Oui j'ai une arme un fusil de chasse qui me sert à décorer mon salon pas d'inquiétude il est déclaré en PREFECTURE. J'ai bien le fusil (depuis plus de 30 ans) mais je n'ai pas encore trouvé le temps d'acheter des cartouches , de toutes manières je ne m'en sert pas..... pour tout dire je m'en suis jamais servi je ne suis pas chasseur et comme tous les biens pensants je critique la chasse mais si un chasseur m'offre un garenne ou un lièvre je ne suis pas le dernier à préparer la marinade avec une goutte de cognac UN VRAI DELICE !
a écrit le 14/06/2016 à 19:44 :
Il y a un pays en Europe où tout adulte à une arme de guerre chez lui et où il n'y a pas de fusillade : c'est la Suisse. Pour les besoins de service militaire les Suisses ont leur équipement toujours près.
Le taux d'homicide pour 100 000 habitants est de l'ordre de 5 pour les Etats-Unis, 0.6 pour la Suisse et 0.3 pour le Japon.
Plus le pays est homogène moins il y a de violence.
On pourra retirer toutes les armes à feux des Etats-Unis ça ne changera pratiquement rien au problème de violence.
Il ne faut pas oublier qu'il y a eu près de 1 million de morts au Rwanda lors de violences inter-ethnique avec simplement des machettes.

A part cela faire passer un acte de terrorisme pour de la violence ordinaire est très tendancieux.
Réponse de le 14/06/2016 à 22:09 :
"Plus le pays est homogène moins il y a de violence."

La preuve avec la trop homogène France du moyen-âge, qui n'était pas violente pour un sous c'est bien connu.

Globalement, personne ne prétend que supprimer les armes à feu fera disparaitre la violence. Ce qu'on dit ce que ça cessera de la faciliter.
a écrit le 14/06/2016 à 19:07 :
Et si on essaie de ne pas seulement reproduire de l’information des média américaines de tendance « anti-gun », mais aussi de regarder l’argumentation d’autre côté ?
1. Encore une fusillade de masse qui s’est passée dans une zone« gun-free ». Il y a des données qui montrent que dans les cas quand cela se passe dans un endroit, où le port d’arme est autorisé, le nombre des victimes est largement plus faible (c’est pour cela ces cas ne figurent pas dans les média internationaux).
2. Le tireur d’Orlando n’aurait pas eu de soucis de se procurer une arme légale dans la majorité des pays du monde avec une législation plus stricte. Il suffit de voir son profile : gardien de prison, candidat à la police, casier vierge.
3. Les terroristes en Europe n’ont pas eu de soucis de se procurer des armes illégales pour commettre les massacres. La question « que faire avec des dizaines millions des armes illégales et les criminels » n’intéressent pas les média bienpensants.
4. Dans la statistique des fusillades de masse les partisans « anti-guns » n’hésitent pas de compter les fusillades entre les criminels (donc, aucune arme légale utilisée) qui font la majorité des cas. C’est encore plus vrai pour les incidents impliquant une arme à feu.
5. Le nombre des armes à feu aux E.-U. a bien progressé (+30%) en cours des 20 dernières années, le nombre des Etats autorisant le port d’armes a augmenté beaucoup également. Dans la même période le nombre des homicides (per capita) a diminué de deux fois aux E.-U. Donc, il n’y a pas de correlation.
6. Pour illustrer ce manque de corrélation, tapez dans un moteur de recherche « tale of two cities chicago houston gun murders ».
7. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas prendre certaines mesures de contrôle visant surtout les personnes à risque.
a écrit le 14/06/2016 à 18:00 :
@BONJOUR : ce débat sur la vente libre des armes aux U.S.A. est un faux problème en FRANCE : LA VENTE D' ARMES EST SUPER REGLEMENTEE ..... Alors pas de vente de KALACH dans les armurerie portant à chaque coin de rue les flics en ramassent à la pelle faites un tour dans certaines cités dites sensibles vous m'en direz des nouvelles ............................... ET LES TERRORISTES ISLAMISTES , leur arme ils les achètent ou ????????????
Réponse de le 14/06/2016 à 19:23 :
Je ne comprends pas votre énervement : si vous avez illégalement une arme, vous allez en taule. Même si elle n'a pas servi. Par contre, je comprends votre jalousie des "citées dites sensibles" qui peuvent en avoir... Je me trump..??
Réponse de le 14/06/2016 à 23:25 :
Yvan lui n'est pas énervé... Il considère que seul les USA sont victimes de tueries avec des armes à feu. Le 13 novembre aux ak47 ne l'affecte pas. Ça ne compte pas vu qu'en France c'est interdit (la vente "légale" d'armes).
D'autres sont plus énervés car ils considèrent que c'est malheureusement que le petit début d'une longue série.
a écrit le 14/06/2016 à 17:46 :
Le mal est fait et est dit .Plus de 350 millions d'armes à feu en circulation ,nombre peut etre trés sous estimée !En fait meme les democrates ne sont que pour interdire les fusils d'assaut soit des armes de guerre !Mais les autres armes!On parle d'armes automatiques mais tous les revolvers ou pistolets, meme peu recents, sont des automatiques et vouloir interdire ces armes c'est se retrouver avec 90 % de la population americaine contre .De plus il faut faire le distinguo entre le port d'armes et la possession d'arme !Interdire le port d'arme serra deja difficile quand on sait que dans des états americains le personnel et les enseignants dans les Universités sont armés !Mais alors interdire la possession d'armes, là c'est totalement inimaginable pour tout américain normalement constitué ,c'est plus que d'etre dans les genes ,c'est la base de l'histoire de ce pays !Si je me rappelle bien il y a aux USA 40000 foires de ventes d'armes par an ou professionnels et amateurs proposent de vendre leurs armes au public ,sans compter toutes les petites annonces sur les medias locaux ou le bouche à oreille !Le mal est donc fait d'autant que si il y a un interdit sur le territoire national américain on peut etre sur si la demande est là ,que le trafic va se developper tout azimuts !Les USA vivront donc dans le futur avec leur gangrene et quelques accès de fievre ici ou là !Le fait de croire qu'on peut rendre ses armes et que les autres feront de meme est une douce illusion .Un americain qui n'a pas d'arme ,un simple revolver dans sa boite à gant ou chez lui est un américain qui se croit et qui se sait en danger ............
Réponse de le 14/06/2016 à 19:26 :
"pour tout américain normalement constitué" C'est justement de quoi sont constitués les cowboys qui me gène...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :