Blocage du Canal de Suez : un accord "initial" a été trouvé pour indemniser l'Egypte

L'Ever Green, qui avait bloqué la circulation sur le Canal de Suez fin mars, est toujours retenu par les autorités égyptiennes. Un accord de principe sur les indemnisations pour l'Egypte vient d'être conclu, sa signature permettra de libérer le porte-conteneurs.

2 mn

Le porte-conteneurs « Ever-Given », avec ses 400 mètres de long et ses 200.000 tonnes, avait bloqué le trafic sur le Canal de Suez entre le 23 et le 29 mars.
Le porte-conteneurs « Ever-Given », avec ses 400 mètres de long et ses 200.000 tonnes, avait bloqué le trafic sur le Canal de Suez entre le 23 et le 29 mars. (Crédits : MOHAMED ABD EL GHANY)

L'Ever Green, qui avait bloqué entre le 23 et le 29 mars le trafic sur le Canal de Suez, va-t-il pouvoir de nouveau naviguer ? Un accord de principe sur les indemnisations vient d'être conclu entre l'Egypte et le propriétaire du navire. Le porte-conteneurs de 200.000 tonnes est depuis fin mars toujours retenu par les autorités égyptiennes.

"Nous avons trouvé un accord initial après d'intenses négociations entre les autorités, les propriétaires et les assureurs du navire", a déclaré Ossama Rabie, le patron de l'Autorité du canal (SCA), lors d'une interview télévisée avec la chaîne DMC mercredi soir.

Signature prévue semaine prochaine

Selon le responsable égyptien, les deux parties mettent désormais une "touche finale" à cet accord qui pourrait être signé "en milieu de semaine prochaine".

L'un des assureurs, UK Club, a également annoncé dans un communiqué qu'un accord de "principe" avait été trouvé entre les parties. "Avec le propriétaire du navire et ses autres assureurs, nous travaillons maintenant avec la SCA pour finaliser un accord signé au plus vite", précise le communiqué ajoutant que la signature de l'accord doit ensuite mener au déblocage du navire, retenu par les autorités égyptiennes depuis mars. UK Club a assuré le propriétaire de l'Ever Given pour certains dommages. Le navire lui-même et sa cargaison ont été assurés séparément.

Toutefois, aucune information n'a été divulguée sur le montant des indemnisations, M. Rabie précisant que les parties avaient convenu de ne rien divulguer avant la signature effective de l'accord.

Initialement, Le Caire avait réclamé 916 millions de dollars (767 millions d'euros), avant de baisser le montant à 600 puis 550 millions de dollars (461 millions d'euros). Il faut dire que le blocage du canal a entraîné d'importants retards et coûts aux acteurs du secteur du fret maritime, alors qu'ils étaient déjà sous tension depuis plusieurs mois en raison notamment d'une pénurie de conteneurs.

10% du commerce mondial

Inédit par son ampleur, l'incident a entraîné l'arrêt total de la circulation sur cette route maritime cruciale reliant l'Asie et l'Europe et représentant plus de 10% du commerce international. Grâce aux travaux de dragage et à la force de traction d'une douzaine de remorqueurs, l'"Ever Given", détenu par la société japonaise Shoei Kisen Kaisha, avait finalement été remis d'équerre dans l'alignement du canal au bout de six jours de blocage. Au total, 425 navires, chargés de 26 millions de tonnes de marchandises avaient été bloqués.

D'après l'Autorité du Canal de Suez (SCA), l'Egypte a perdu de 12 millions de dollars (9,8 millions d'euros) à 15 millions de dollars (12,5 millions d'euros) par jour de fermeture.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 24/06/2021 à 15:49
Signaler
Si je comprends bien : coût max pour l'Egypte des 6 jours de blocage à 15M$ = 90M$, auxquels il faut sans doute ajouter les frais de remorquages plus les réparations du canal, soit quelques dizaines de M$ en plus. Donc même revue à la baisse, les de...

à écrit le 24/06/2021 à 12:10
Signaler
200000 tonnes propulsées par une minuscule hélice en proportion, il fallait être déjà bien être pathologiquement cupide pour lancer ces aberrations mécaniques sur les mers et océans. L'empire des faibles... d'esprit.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.