Climat : "Comment osez-vous ? " Le discours plein de colère de Greta Thunberg

 |   |  483  mots
(Crédits : Lucas Jackson)
Après plus d'un an passé dans les rues à manifester, entraînant derrière elle des foules de plus en plus nombreuses, Greta Thunberg est montée lundi à la tribune de l'ONU pour un discours bref et incisif, plein de colère contenue, accusant de "trahison" les dirigeants du monde.

"Comment osez-vous ?" a répété à plusieurs reprises la jeune Suédoise de 16 ans, la voix pleine de frustration et de colère, lorsque son tour est venu de s'exprimer au sommet sur le climat de l'ONU.

"Je vais vous avoir à l'oeil"

Si le monde s'est habitué ces derniers mois à son regard franc et déterminé, elle qui se retient généralement d'occuper seule le devant de la scène, encourageant d'autres jeunes à prendre la parole, avait clairement décidé cette fois d'utiliser pleinement son temps de parole - 4 minutes et demie.

"Mon message est que je vais vous avoir à l'oeil", a-t-elle commencé depuis sa chaise, déclenchant des rires dans la grande salle de l'ONU.

Mais il est vite apparu que son discours n'avait rien de drôle.

"Ca ne va pas du tout", a-t-elle déclaré dans le micro, la voix de plus en plus tremblante d'émotion.

"Je ne devrais pas être là, je devrais être à l'école, de l'autre côté de l'océan", a affirmé la jeune fille, qui a interrompu ses études pour venir aux Etats-Unis en voilier, et porter sur le continent américain la cause de l'urgence climatique.

"Comment osez-vous? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses".

"Je fais pourtant partie de ceux qui ont de la chance. Les gens souffrent, ils meurent. Des écosystèmes entiers s'effondrent, nous sommes au début d'une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez, c'est d'argent, et des contes de fées de croissance économique éternelle? Comment osez-vous?!"

"Les jeunes commencent à comprendre votre trahison"

Si de nombreux dirigeants qu'elle a rencontrés lui ont assuré qu'ils avaient entendu le message des jeunes et compris l'urgence climatique, "même si je suis triste et en colère, je ne veux pas les croire. Car s'ils comprenaient vraiment la situation et qu'ils continuaient à ne rien faire, ce serait diabolique, et ça je refuse de le croire."

Comme à son habitude, elle a énuméré une série de statistiques et de faits scientifiques, soulignant notamment que réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50% d'ici 2030 ne donnerait à la planète que 50% de chance de limiter le réchauffement de la planète à +1,5°C d'ici 2100, un plafond considéré comme essentiel pour éviter des dommages irréversibles à nos écosystèmes.

"50% de chance est tout simplement inacceptable pour nous", a-t-elle déclaré.

"Il n'y aura aucune solution ou plan présenté aujourd'hui en ligne avec ces chiffres, car les chiffres sont trop gênants, et vous n'êtes toujours pas assez mûrs pour dire les choses telles qu'elles sont."

"Vous nous avez laissés tomber", a-t-elle ajouté. "Mais les jeunes commencent à comprendre votre trahison. Si vous décidez de nous laisser tomber, je vous le dis: nous ne vous pardonnerons jamais. Nous ne vous laisserons pas vous en sortir comme ça".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/09/2019 à 19:59 :
"des contes de fées de croissance économique éternelle": concernant sa Suède natale, elle peut se rassurer. L'invasion migratoire se chargera d'anéantir la croissance.
a écrit le 25/09/2019 à 19:10 :
Elle Pete une canicule 🥵
a écrit le 24/09/2019 à 15:27 :
Elle est complètement azimutée.
a écrit le 24/09/2019 à 14:54 :
« elle qui se retient généralement d'occuper seule le devant de la scène, ». Elle en est bien incapable de toute façon. Quand les journalistes essaient de l’interviewer elle fuit. Et pour cause. Elle n’a fait aucune étude et son discours ne tient pas la route. Qui sont les gens qui meurent aujourd’hui du réchauffement ? Par contre combien seraient morts sans le progrès technique : des milliards. Ses gourous doivent cesser de provoquer la haine intergenerationelle. Et ses parents feraient bien de la protéger....
Réponse de le 06/10/2019 à 17:56 :
Toi, t'as rien compris. La question est "combien vont survivre" ? dans une planète exsangue et insalubre pour l'homme. Et c'est pour après demain... Ouvre juste les yeux, un petiti peu
a écrit le 24/09/2019 à 14:20 :
Autant je pouvais être sceptique au début sur la démarche que je trouvais particulière et dont le média utilisant le mot "égérie" qui semblait oublié les actions de chacun, je trouve pour le coup que le coup de gueule d'hier permet aussi de prendre acte dans la mesure du déni de la transformation nécessaire.
Et puis, les intérêts qui semble lier le pouvoir politique et le pouvoir économique permet de ne pas échapper a ce que l'histoire pourra raconter par la suite.

Ces dirigeants ne pourrons échapper au regard du temps et de leurs actions, car je pense qu'un consensus mou généralement affublé de belles paroles n'empêcherons pas le processus climatique de se produire.

Au vue y compris de la non existence d'action global, d'intérêts cours terme divergents, elle a permis a ce que personne ne puisse plaider l'innocence dans le futur.

Quant a la réponse E macron, il me semble qu'a regarder la France, qu'entre les mots et les actes, les chiffres parlent aussi. Et la com ne pouvant remplacer les actes, difficile pour lui de coopter la com en sa faveur, car en terme d'idée on ne peut pas dire que l'innovation est au RDV!!!Le financement pour les starts up sans doute, mais dans aucun lien d'effectivité sur la question du climat !!!!

Hier soir il parlait de tout le monde, ceux qui doivent agir alors pas de lui en sachant que la loi peut contraindre. Du coup, la comparaison de leurs deux discours permet une démystification nécessaire !!!!
a écrit le 24/09/2019 à 13:46 :
Cette gamine est clairement malade. Ses parents et entourage,plutôt que de la manipuler feraient mieux de la faire soigner car ses propos excessifs et sa manière haineuse de les porter sont contre productifs. Le sujet est beaucoup trop sérieux et urgent pour le laisser à des manipulateurs dont on ne sait pas grand chose tant les médias sont focus sur cette ado....pour combien de temps...? et gare à la détox brutale sur une malade. Ses parents sont irresponsables.
a écrit le 24/09/2019 à 12:37 :
De toute façon, nos baby-boomers en particulier les plus aisés ne vont pas changer de style de vie suite à ces propos ,ils vont continuer sur le même rythme jusqu'au cimetierre ,ils s'en tapent des generations suivantes ,ils auront vécu leur vie au maximum au détriment des autres le plus souvent.
a écrit le 24/09/2019 à 12:25 :
Étant donné que le réchauffement climatique pourrait être stoppé très rapidement en stockant du bois en énormes quantités il me semble que ce sujet n'est rien d'autre qu'un canular OU un moyen de faire peur aux gens. Je voues explique sur demande ce sont de simples maths.
Réponse de le 24/09/2019 à 13:37 :
Je crois que vous vous méprenez: impossible de compenser en stockant du bois (et pour une durée limitée, un siècle?) ce que nous émettons en brûlant des énergies fossiles.
Réponse de le 24/09/2019 à 17:28 :
@fredo 3400
Planter des arbres je suis d’accord. Penser que le CO2 est le bouton de réglage du climat, c’est ce que la doxa exprime ; Chacun apprécie selon ses croyances, mais c’est bien loin de la réalité. Tant qu’à incriminer les gaz à effets de serre, dans le rôle du réchauffement, pourquoi s’acharner sur le CO2,qui se situe à 0.04% en volume(400ppm) , alors que l’on met de côté des actions contre principal gaz à effet de serre, la vapeur d’eau contenue dans l'air humide qui représente en moyenne 0,25 % du volume total de l'atmosphère ?
Au sujet du climat une seule observation factuelle, le réchauffement global est bien réel.
Quant aux causes, je suis désolé de constater que, quoiqu’on veuille nous le faire croire, il n’y a ni unanimité, ni consensus de la communauté scientifique sur ce sujet. La simple lecture des blogs spécialisés contradictoires, sur lesquels la communauté scientifique s’exprime, en est la meilleure illustration
Réponse de le 24/09/2019 à 19:55 :
@charly10
On nous parle de CO2, et scientifiquement il est prouvé que sa concentration dans l'atmosphère augmente. Ici on parle de ça.
Planter des arbres c'est le top. Abattre dans les forêts les plus gros arbres pour en faire des montagnes (pourquoi pas des pyramides ?) dans les déserts c'est mieux, en prenant bien soin de remplacer chaque arbre par un jeune arbre.
Dans moins de 100 ans, avec l'avènement de la civilisation des nanotubes ces stocks vaudront des milliards.
a écrit le 24/09/2019 à 11:51 :
Nous ne leurrons pas il y a certainement une personne, une association, ou une organisation derrière cette jeune fille. Qui tire les ficelles ?
Réponse de le 24/09/2019 à 13:26 :
Comme le prétend le boudeur blond, c'est un coup des chinois !!!


ou des ayathollahs... ou des éclairages qui donnent mauvaise mine..
a écrit le 24/09/2019 à 11:22 :
Faudrait lui dire à la gamine qu'elle a le droit de pêter un coup pour se détendre. C'est pas cela qui aggravera la pollution.
a écrit le 24/09/2019 à 11:14 :
Cela fait longtemps qu'on attendait d'etre représentés par quelqu'un de notre génération.Nous ne travaillerons plus le vendredi,c'est un premier geste.Si pas de réponse non ne travaillerons pas le jeudi non plus.A bon entendeur salut!
a écrit le 24/09/2019 à 10:22 :
Plainte contre la France (un des moins pollueurs au monde par habitant) et rien contre les Etats-Unis, la Chine, l'Australie, l'Inde, etc. Vraiment étrange : du mensonge, des exagérations, du spectacle, de l'opportunisme, de l'égo mal venu, une idéologie extrémiste camouflée derrière de beaux sentiments... Décidément elle m'exaspère...
Réponse de le 24/09/2019 à 11:27 :
Si vous vous sortiez les doigts, vous sauriez que la plainte a été déposée en vertu d'un protocole facultatif de la déclaration des droits de l'enfant, qui n'est applicable que dans les pays qui ont ratifié ce protocole.

Et au passage vous sauriez que la plainte n'est recevable que lorsque tous les recours nationaux ont été épuisés, ce qui n'est pas le cas.

Bref, vous vous excitez pour rien... votre mauvaise conscience surement.
Réponse de le 24/09/2019 à 12:21 :
Elle n'a porté plainte que contre les pays qui ont ratifié un certain protocole "optionnel" concernant le droit des enfants que 44 états ont signés et plusieurs ratifié.
Ca reste assez hypocrite de sa part sachant que les pays qu'elle a visé reste parmi les moins pollueurs parmi les autres en plus de faire des efforts écologiques (Allemagne)ou d'avoir des problèmes économique (Argentine) et sont plus aptes à écouter les fantasmes écologiques d'une gamine pour certains d'entre eux.
C'est sur que les indiens,chinois et américains et russes vont vite la renvoyez chez elle si elle débarque chez eux.
Réponse de le 24/09/2019 à 14:24 :
Lorsque l'on a desindustrialisé le pays, logique que l'on pollue moins !!!
Pour moi, il serait simple de voir les besoins industriels pour comprendre la délégation de la pollution et inclure la chose a qui de droit !

N'oublions pas non plus que si l'on dit que les multinationales du CAC 40 sont Françaises, d'inclure donc celle ci dans le compte de leurs productions a l'étranger, car il n'est pas que les chiffres statistiques de la pollution ne puisse être attribué systématiquement a l'usine du monde (la chine), mais a ceux qui en attendent les produits.

la responsabilité est une question de donneur d'ordre, même si il est vrai que les us l'inde et les autres polluent plus fortement.
Réponse de le 24/09/2019 à 15:26 :
Les pays attaqués par Fifi Brindacier sont parmi ceux qui ont ratifié la Convention relative aux droits de l'enfant. La suite logique de ses élucubrations serait que la France retire sa ratification.
a écrit le 24/09/2019 à 10:01 :
Moi elle me plaît cette petite. Elle met les pieds dans le plat et on voit les dirigeants de ce monde qui sont confits dans la courtisanerie totalement tétanisés.

Et le plus pathétique de tous, Macron qui sort les rames en essayant de la rattraper.

Comme si on pouvait oublier qu'il est une partie du problème plus qu'une solution, dans la mesure ou la première mesure de son quinquennat, a été de détourner l'argent des taxes carbones pour compenser les recettes perdues de l'ISF et de la flat taxe.
Réponse de le 24/09/2019 à 14:25 :
merci de le préciser !!!
Réponse de le 24/09/2019 à 15:29 :
Macron a tort de s'abaisser à lui répondre.
Réponse de le 24/09/2019 à 17:06 :
Macron, vous le savez, c'est un gosse.

Il ne peut pas laisser passer la moindre critique sans y répondre, que ce soit Bolosanoro, Erdogan ou Salvini et ca se termine en cours de récré entre sales gosses.
J'imagine que Brigitte doit lui donner des liges à copier le soir en guise de punition.

Greta ne répond pas aux critiques et encore moins à celles qui portent sur son aspect ou sa santé. Elle a seulement indiqué que ces critiques l'encouragent parce qu'elles démontrent que ses opposants n'ont plus aucun argument de fond.

Que Macron réponde ou pas, ce n'est pas son problème. Son problème (qui est aussi le nôtre) est qu'il fasse son job de responsable politique confronté à une catastrophe naturelle permanente.
a écrit le 24/09/2019 à 9:50 :
exactement
comment osez vous faire venir cette fille qui devrait effectivement etre a l'ecole au lieu de se balader un peu partout sur la planete
personne ne doute que cette petite pas manipulee pour deux sous n'est pas allee a NY a la nage, qu'elle a pris un avion tres polluant, et qu'elle passe son temps sur facebook et google ( et twitter) pour y repandre sa haine et sa mesinformation, ce qui est extremement consommateur d'energie ( mais ca, ca ne lui pose aucun probleme)
elle va faire son petit cinema en chine quand?
jamais?
y a une raison en particulier?
Réponse de le 24/09/2019 à 10:25 :
Elle est en train de mettre les jeunes dans les rues un peu partout sur la planète, il sont chaque WE plus nombreux et ils demandent la lune....

A savoir un changement radical de cap que les vieux schnoks de la politique sont bien incapables de réaliser et ça les tétanise.
La plupart sont dans une situation politique délicate et une poussée écologiste les pousserait hors du champ.
Réponse de le 24/09/2019 à 10:49 :
Ce qui me dérange est que la seule légitimité de cette adolescente est médiatique. Un pur produit marketing de la médiacratie en panne de crédibilité.
A l'heure où la démocratie représentative est fortement chahutée/ contesté (faute à des élus ayant oublié l'essence de leurs mandats) il est ahurissant que des élus soient agressés par une gamine n'ayant aucun mandat, d'une manière qui n'est pas toléré à leurs opposants !
Réponse de le 24/09/2019 à 11:41 :
La légitimité est celle de sa cause. ce n'est pas Greta qu'il faut écouter, mais ce qu'elle dit.

La canicule et la sécheresse de cet été sont passés par là. Mais aussi les inondations, les incendies de forêt, les sapins roussis...

Les français (entre autres) ont commencé à ressentir dans leur chair ce que le changement climatique implique concrètement et ils commencent à s'inquiéter parce que les prévisions ne sont pas encourageantes.

Les inquiétudes sont d'autant plus fortes que le réveil est tardif.
Réponse de le 24/09/2019 à 14:12 :
@Réponse de Une excellente raison

"et ils demandent la lune...."


Pour la NASA, c'est 2024
Réponse de le 24/09/2019 à 14:46 :
euh, les jeunes dans la rue, faut pas deconner!
100.000 personnes sur une population de 7.5 milliards, c'est loin d'etre tout le monde
ca rappelle les celebres photos truquees de melenchon ou il serrait les rangs sur 5 metres pour faire une photo qu'il publiait en expliquant que la france etait dans la rue.... meme ideologie, meme propagande
je suggere que les jeunes jetent leur telephone portable, c'est ce qui consomme le plus actuellement ( pas le telephone, le web)
ah, ca, par contre, c'est hors de question, les efforts c'est pour les autres........
le pb des jeunes, c'est que c'est des enfants rois habitues a obtenir ce qu'ils veulent a la moindre crise de colere
ils veulent aussi des boulots ou on fait plein de social, ou on travaille pas trop, ou y a plein d'avantages , de l'ecosocialement resposable, mais a 15.000 euros par mois car faut bien vivre ma bonne dame
la petite haineuse de service dessert parfaitement l'ecologie avec ses discours plein de fiel, dont se foutent au passage eperduement les plus gros pollueurs de la planete ( qu'elle ne va pas aller chercher sur leur terrain, elle sait pourquoi)
qu'elle retourne a l'ecole au lieu de nous polluer avec ses avions et sa propagande internet; l'ecologie pour les autres, ca va 5 mn
Réponse de le 24/09/2019 à 15:35 :
@churchill : analogie pas fausse, tant Mélenchon qu'une partie des écologistes sont orphelins de l'idéologie collectiviste qui s'est effondrée lors de la chute finale de 1989. Et ils tentent de trouver des prétextes pour la reconstruire. Fort heureusement, quand on regarde la réalité des faits on s'aperçoit qu'il y a loin de la coupe aux lèvres. Ainsi depuis 2017 les émissions de CO2 du parc automobile français ont recommencé à augmenter fortement, d'une part à cause de la forte demande de SUV et d'autre part du retour en force des moteurs à essence, qui émettent 30% de CO2 de plus qu'un moteur diesel (qui accessoirement dans sa déclinaison moderne n'émet pas plus de particules ni de NOx que le moteur à essence).
a écrit le 24/09/2019 à 9:50 :
Infantilisation de la scène médiatique et politique, -son âge n'est pas suffisant pour la disqualifier évidemment (aux âmes bien nées...) mais son absence d'expertise. Ce qui est gênant est son impact déresponsabilise les individus -c'est de la faute aux états qui ne font rien, oubliant que chacun d'entre nous doit réfléchir et modifier ses comportements. Car enfin, dans ce débat, les solutions sont évidentes: il faut réduire nos consommations d'énergies fossiles, qui ne pourront jamais être compensées. Et quel impact sur la crédibilité de nos gouvernements, et de nos institutions? Un désastre médiatique qu'il faut dénoncer!
Réponse de le 24/09/2019 à 13:20 :
Aux états revient la part de l'amélioration de l'efficacité énergétique, aux citoyens, celle de la sobriété. Sans ces 2 volets, sobriété et efficacité, aucune réelle solution n'est possible.
Réponse de le 24/09/2019 à 15:41 :
Pire : le moyen qu'elle choisit (la grève scolaire) est contre-productif pour elle, ça réduit son niveau de compréhension et d'expertise sur les causes qu'elle entend défendre. Et le slogan : "nous ferons nos devoirs quand vous aurez fait les vôtres" est passablement stupide ; les élèves n'ont pas à faire leurs devoirs pour faire plaisir ou faire gagner quoi que ce soit aux adultes, mais pour gagner eux-mêmes en expertise et en compréhension des phénomènes. C'est eux-mêmes et pas les adultes qu'ils pénalisent. Après tout tant mieux pour les adultes, ils n'auront pas à craindre la concurrence de ces décérébrés du vendredi.
Réponse de le 25/09/2019 à 22:57 :
Ce n'est pas bien de déresponsabiliser les états en responsabilisant les individus.Le rôle de l'état est fondamental pour changer les choses.Les individus doivent changer de comportement et c'est le cas de beaucoup d'écologistes,mais l'immense majorité de la population ,ne le fera pas si elle n'est pas informée des problèmes environnementaux et si l'état ne prend pas des mesures pour limiter le réchauffement climatique et développer les énergies renouvelables.Si l'on attend tranquillement que les individus changent de comportement (notamment le consumérisme),on devra attendre 2 siècles pour changer et ce sera trop tard.
Je donne un seul exemple ,qui irait dans le bon sens, l'état doit imposer la garantie de 10 ans pour tous les objets électroniques et l'électroménager.
Cela donnerait un coup d'arrêt à l'obsolescence programmée ,organisée par les Samsung,Apple et autres LG, Whirpool ou electrolux. Au lieu de changer de portable tous les 2 ans ou de machine à laver tous les 5 ans ,on changerait beaucoup plus tard avec des gains évidents en matière de dépense d'énergie et de matières premières non extraites,avec donc un ralentissement de l'augmentation de la température terrestre.Mais ,cela n'est pas bon pour le business et donc le gouvernement de EM, ne le fera jamais.
bruno_bd@ Greta Thunberg , contrairement à vous, a lu les rapports du GIEC et c'est pour ça qu'elle désespère face à l'inaction des gouvernements occidentaux pour combattre le réchauffement climatique.
a écrit le 24/09/2019 à 9:47 :
La colère ? Non, le fanatisme haineux dans toute sa splendeur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :