Conflit d'intérêt : Donald Trump a "l'intention" d'abandonner sa fondation

 |   |  486  mots
J'ai décidé que je poursuivrai mon engagement philanthropique d'une autre manière a indiqué Donald Trump dans un communiqué de presse.
"J'ai décidé que je poursuivrai mon engagement philanthropique d'une autre manière" a indiqué Donald Trump dans un communiqué de presse. (Crédits : © Carlo Allegri / Reuters)
Donald Trump dit vouloir dissoudre sa fondation philanthropique pour se consacrer à sa fonction présidentielle. Le calendrier de démantèlement n'a pas été communiqué.

Donald Trump veut "éviter ne serait-ce que l'apparence de tout conflit" d'intérêt. Le président élu des Etats-Unis a déclaré samedi qu'il avait "l'intention" de dissoudre sa fondation philanthropique controversée. C'est la première décision concrète qu'annonce le président élu pour éviter la confusion entre la fonction présidentielle et ses activités d'homme d'affaires, alors qu'il doit entrer en fonction le 20 janvier. Le magnat de l'immobilier a missionné son conseil pour effectuer les démarches nécessaires à cette dissolution, selon un communiqué publié samedi. Le calendrier de démantèlement de sa fondation caritative n'a pas été précisé.

"J'ai décidé que je poursuivrai mon engagement philanthropique d'une autre manière", indique Donald Trump, cité dans le communiqué. Saluant le travail "énorme" effectué selon lui par cette fondation, le président élu a affirmé ne pas vouloir "que du bon travail soit associé à un possible conflit d'intérêt". Donald Trump s'est dit "très fier" de l'argent levé par sa fondation, précisant que la structure avait fonctionné "essentiellement à coût zéro pendant des décennies". Créée en 1988, la fondation Trump n'organise aucun programme de charité en propre, mais donne de l'argent à d'autres groupes de bienfaisance.

La fondation Trump fait l'objet d'une enquête

L'oeuvre caritative du président élu fait l'objet d'une enquête du procureur général de New York, Eric Schneiderman. Ce dernier a ordonné en octobre à la Donald J. Trump Foundation de cesser de recevoir des donations, l'accusant de déroger aux lois de l'Etat requérant un enregistrement auprès des autorités locales. Le Washington Post avait révélé plus tôt une série d'irrégularités dans la gestion de la fondation, notamment l'usage de fonds de bienfaisance pour régler des litiges juridiques visant les affaires Trump. Samedi, une porte-parole du procureur général a annoncé que Donald Trump ne pourrait dissoudre sa fondation pendant la durée de l'enquête. "La fondation Trump fait toujours l'objet d'une enquête par ce bureau et ne peut légalement être dissoute avant que cette enquête ne soit achevée", a dit Amy Spitalnick, sans préciser de date.

Bien que la loi ne l'y oblige pas, Donald Trump a promis d'abandonner à ses fils et à des tiers la gestion de son empire immobilier depuis son élection le 8 novembre. Le républicain devait détailler son plan lors d'une conférence de presse annoncée pour mi-décembre... et reportée à une date non précisée. Après son élection, les mises en garde se sont multipliées au sujet de conflits d'intérêt potentiels entre sa fonction de président et ses sociétés, qui forment un conglomérat opaque et non coté.

| LIRE AUSSI : Comment les fils Trump comptent lever des fonds grâce à leur père

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :