Coronavirus : le G7 prêt à "utiliser tous les instruments appropriés", y compris "budgétaires"

 |   |  319  mots
Les États-Unis président cette année le groupe des sept pays les plus riches de la planète, Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni.
Les États-Unis président cette année le groupe des sept pays les plus riches de la planète, Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni. (Crédits : Reuters)
"Les ministres des Finances du G7 sont prêts à agir, y compris à prendre des mesures budgétaires si c'est approprié, pour [...] soutenir l'économie", selon un communiqué très attendu par les marchés, publié ce mardi à l'occasion d'une réunion du G7.

Les pays du G7 sont prêts à "utiliser tous les instruments appropriés" pour réduire l'impact économique de l'épidémie de coronavirus, et en particulier à prendre des mesures "budgétaires", selon un communiqué publié ce mardi par leurs ministres des Finances et banquiers centraux.

"Les ministres des Finances du G7 sont prêts à agir, y compris à prendre des mesures budgétaires si c'est approprié, pour [...] soutenir l'économie", selon ce texte très attendu par les marchés, publié à la suite d'une conférence téléphonique.

Les banquiers centraux s'engagent de leur côté à "continuer à accomplir leurs mandats", c'est-à-dire à "soutenir la stabilité des prix et la croissance économique tout en maintenant la résilience du système financier".

Lire aussi : Coronavirus : la croissance mondiale va plonger prévient l'OCDE, G7 et Eurogroupe se mobilisent

Prêts à utiliser "tous les outils de politiques adaptés"

Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays membres du G7 ont indiqué "suivre avec attention l'épidémie de coronavirus 2019 (Covid-19) et ses conséquences sur les marchés et les conditions économiques".

Lire aussi : Coronavirus : rebond spectaculaire à Wall Street, où le Dow Jones s'envole de plus de 5%

Ils se tiennent par ailleurs "prêts à coopérer de nouveau sur des mesures opportunes et efficaces".

"Compte tenu des conséquences potentielles du Covid-19 sur la croissance mondiale, nous réaffirmons notre engagement à utiliser tous les outils de politique adaptés", ont-ils ajouté.

Les États-Unis président cette année le groupe des sept pays les plus riches de la planète, Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni.

Les indices boursiers à Wall Street ont baissé après la publication du communiqué du G7, les titres à terme pour le Dow Jones abandonnant 389 points avant de se ressaisir un peu avec un recul de 200 points vers 13h15 GMT. Cela indique que Wall Street devrait ouvrir sur une baisse à 14h30 GMT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2020 à 9:54 :
Aux imams pas chiites en France et en Europe de lire le Coran sur l'huile d'olive et donner aux malades de coronavirus et leurs proches pour éviter la mort par coronavirus dans le Coran ALLAH dit ( Ce Coran que Nous révélons et qui apporte aux croyants guérison et miséricorde ne fait, en réalité, qu'aggraver la ruine des méchants.) Verset 82 Sourate 17 Al-'Isrâ le chiisme code satanique normal coronavirus en Iran.
a écrit le 03/03/2020 à 16:41 :
Pour le coronabourse pour soigner les traders ?
a écrit le 03/03/2020 à 15:09 :
Vous avez raison finissez de mettre en faillite les états afin de continuer d'engraisser encore plus les mégas riches déjà bien trop gras, avec un peu de chance on fera d'une pierre deux coups, se débarrasser de ces premiers tout en voyant exploser ses seconds.

Et ensuite, peut-être enfin la paix et la vie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :