Donald Trump retire officiellement les Etats-Unis du TPP

Signé par 12 pays d'Asie-Pacifique en 2015, à l'exception de la Chine, le traité avait été âprement négocié pendant l'administration Obama. Durant sa campagne, Donald Trump avait dénoncé un accord "terrible" et promis de s'en retirer au plus vite.
Donald Trump exhibe le document retirant les Etats-Unis du TPP, lundi 23 janvier.
Donald Trump exhibe le document retirant les Etats-Unis du TPP, lundi 23 janvier. (Crédits : REUTERS/Kevin Lamarque)

Le nouveau président américain Donald Trump a signé lundi dans le Bureau ovale un document mettant fin à la participation des Etats-Unis au traité de libre-échange transpacifique (TPP), âprement négocié pendant des années par l'administration Obama.

Lire aussi : Etats-Unis : à quoi ressembleront les "Trumponomics" ?

Ce traité, vu comme un contrepoids à l'influence grandissante de la Chine, a été signé en 2015 par 12 pays d'Asie-Pacifique (Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, Etats-Unis et Vietnam) représentant 40% de l'économie mondiale, mais n'est pas encore entré en vigueur. "Nous en parlions depuis longtemps", a-t-il déclaré aux journalistes présents lors de la signature, jugeant que cette décision était "une bonne chose pour le travailleur américain". Durant sa campagne, Donald Trump avait dénoncé un accord "terrible" et promis de s'en retirer au plus vite.

Nec plus ultra des traités de libre-échange

L'administration Obama le présentait au contraire comme le nec plus ultra de tous les traités de libre-échange, car cet accord va bien au-delà de la simple levée des barrières douanières. Il prévoit aussi la levée de barrières non tarifaires, comme l'ouverture des appels d'offres nationaux par les pays membres aux entreprises étrangères sans avantages indus pour leurs propres entreprises publiques, ou encore le respect du droit du travail selon les normes de l'Organisation internationale du travail (OIT).

De nombreuses ONG dénonçaient cependant les effets pervers d'un texte jugé opaque sur les droits des travailleurs, l'environnement, la perte de souveraineté ou encore l'accès aux médicaments.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 24/01/2017 à 10:36
Signaler
Enfin ! Bravo M. Trump ! La suite le TIPP ... C'est vrai Vous dansez moins bien mais pour ce qui est du business il n'y a pas photo !

à écrit le 24/01/2017 à 9:50
Signaler
Je trouve ça assez cocasse que les américains devront fabriquer chez eux des produits à faible valeur ajoutée mais qui vont couter très cher au consommateur américains à l'achat. Du coup les pays d'asie n'auront pas la possibilité en retour de leur a...

à écrit le 24/01/2017 à 9:15
Signaler
La Chine a gagné, elle va tout ramassée en Asie !

à écrit le 24/01/2017 à 8:43
Signaler
La plus grande partie de ces pays dits 'émergents' a profité de la mondialisation ,élévation du niveau de vie, naissance d'une classe moyenne .C'est bien les vases se sont rééquilibrés entre les pays dits riches et les autres pays . Maintenant la mo...

à écrit le 24/01/2017 à 8:18
Signaler
Il est évident qu'auprès de certains de ces pays, l'UE doit occuper le terrain abandonné par les USA. Il faut un traité entre l'UE et (au moins) Australie, Canada, Chili, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Singapour, Etats-Unis et peut-être aussi Cor...

le 24/01/2017 à 9:14
Signaler
Gné? Vous parlez d'isoler les États-Unis mais vous voulez les inclure dans un traité? Vous savez que "USA" et "États-Unis" c'est la même chose?

le 25/01/2017 à 22:48
Signaler
oops, copier-coller malheureux. Il faut encercler économiquement les USA qui ne sont plus le centre économique du monde.

à écrit le 23/01/2017 à 22:45
Signaler
C'est plutôt une très bonne nouvelle. A suivre.

à écrit le 23/01/2017 à 19:32
Signaler
P.S.: J'ai lu un peu vite et oublié totalement le congrès américain, désolé.

à écrit le 23/01/2017 à 19:32
Signaler
Se rend il compte qu'il va laisser les mains libres à la Chine dans le Pacifique en se retirant ainsi ? sans parler de sa politique isolationniste ... On a pas fini de rire dans les prochaines années. Le monde d'après guerre est définitivement mort, ...

le 24/01/2017 à 8:13
Signaler
Trump a décidément l'intelligence en matière économique d'une huître croisée avec un taureau de combat. Il ne comprend même pas que les Etats Unis, se fermant, vont perdre leurs points forts économiques en raison de débouchés qui vont se réduire aux ...

à écrit le 23/01/2017 à 19:11
Signaler
Nous autres peuples européens avons pesté, avons manifesté, avons combattu ce traité, sans que nos dirigeants européens en soient émus, ils ne nous ont jamais écouté et Trump d'un coup de stylo met enfin un terme définitif à cette aberration. C'e...

le 23/01/2017 à 23:41
Signaler
Vous vous trompez ! Il ne s'agit pas du même traité.... celui ci est le trns pacifique. Le TTiP n'est pas encore signé et ne le sera JAMAIS !

le 24/01/2017 à 8:07
Signaler
L'UE n'est tout simplement pas concernée par ce traité-là que vous semblez allègrement confondre avec le TAFTA.

le 24/01/2017 à 9:54
Signaler
Vous parler du TTIP là il s'agit dans l'article du TTP dont l'Europe n'est pas concernée. Et la problématique des échanges entre ces deux traités ne sont absolument pas les mêmes. Ce qu'a fait des Etats Unis avec L' Asie est une bourde économique, pa...

le 24/01/2017 à 10:11
Signaler
Oui je me suis emballé mais je l'ai signalé par un post-scriptum. On va voir comment il va faire avec le TAFTA donc et surtout avec le congrès américain. SI ce traité est signé malgré l'opposition des peuples européens et du président américain c...

le 24/01/2017 à 10:15
Signaler
Retournez lire vos documentations vous confondez TPP et TAFTA.

le 24/01/2017 à 10:53
Signaler
"Retournez lire vos documentations vous confondez TPP et TAFTA." ET vous lisez tous les commentaires, vu que j'ai fais un post scriptum ici-même mais bon vous aviez encore certainement besoin d'expulser un ressentiment je suppose, chacun son karm...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.