VIDEO Attaque de Daech contre un hôtel au Sinaï (Egypte) : 7 personnes tuées

 |   |  325  mots
Le ministère de la Santé a fait état aussi de 17 blessés. (Photo: Les funérailles des 30 militaires tués lors de quatre attaques de djihadistes, le 29 janvier 2015, dont la principale a frappé la ville d'Al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, avec tirs de roquettes sur le QG de la police et une base militaire proche puis l'explosion d'une voiture bourrée d'explosifs conduite par un kamikaze contre l'entrée de la base)
Le ministère de la Santé a fait état aussi de 17 blessés. (Photo: Les funérailles des 30 militaires tués lors de quatre attaques de djihadistes, le 29 janvier 2015, dont la principale a frappé la ville d'Al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, avec tirs de roquettes sur le QG de la police et une base militaire proche puis l'explosion d'une voiture bourrée d'explosifs conduite par un kamikaze contre l'entrée de la base) (Crédits : Reuters)
Deux juges électoraux, quatre policiers et un civil ont perdu la vie lors de cet attentat à l'hôtel Swiss Inn d'El Arich, perpétré quelques jours avant des élections législatives sous haute tension.

Encore une fois, c'était Daech. La branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique (EI), "Province du Sinaï", a revendiqué hier, mardi 24 novembre, l'attentat qui a fait au moins 7 morts à l'hôtel Swiss Inn d'El Arich, dans le nord du Sinaï, où se trouvaient de nombreux responsables électoraux égyptiens.

Un islamiste a tenté d'introduire un véhicule piégé à l'intérieur de l'hôtel mais des agents des forces de sécurité ont ouvert le feu, ce qui a provoqué l'explosion de la voiture, ont rapporté l'armée et un témoin. Un kamikaze a fait irruption dans l'hôtel et a actionné ses charges, et un homme armé a pu pénétrer à l'intérieur des salles, toujours selon l'armée qui précise que les trois agresseurs sont morts.

Ci-dessous, la vidéo diffusée par le site du journal britannique The Guardian :

Trois ou deux assaillants?

Le chiffre de trois assaillants avancé par l'armée contraste toutefois avec celui de "Province du Sinaï", qui a parlé de deux seulement, tout comme le ministère égyptien de l'Intérieur.

"Un frère aspirant au martyre a projeté sa voiture piégée contre les gardiens qui assuraient la protection de l'hôtel Swiss Inn où 50 juges se trouvaient; il a été suivi par un 'lion' qui a pénétré dans la base des juges avec son arme automatique et a actionné sa ceinture d'explosifs alors qu'il se trouvait parmi eux", a déclaré "Province du Sinaï" dans un communiqué diffusé sur Twitter et sur l'application de messagerie Telegram.

L'attaque a coûté la vie à 2 juges électoraux, à 4 policiers ainsi qu'à 1 civil, a fait savoir le ministère de l'Intérieur. Le ministère de la Santé a fait état aussi de 17 blessés.

Les habitants d'El Arich, comme ceux du Caire et d'une douzaine de provinces à travers le pays, sont appelés à voter dimanche et lundi pour des élections législatives.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :