Egypte : un crash au Sinaï évité au mois d'août ?

 |   |  269  mots
Les pilotes ont effectué des mesures d'évitement et sont parvenus à poser en toute sécurité l'avion, précise la presse britannique, ajoutant que les passagers n'ont pas été informés de l'incident.
Les pilotes ont effectué "des mesures d'évitement" et sont parvenus à poser en toute sécurité l'avion, précise la presse britannique, ajoutant que les passagers n'ont pas été informés de l'incident. (Crédits : © Darren Staples / Reuters)
Un avion de touristes allant en Egypte est passé près d'un missile en août. Le ministère britannique des Transports a confirmé au Daily Mail, à l'origine de l'information, que "l'incident" s'était produit le 23 août mais un porte-parole du gouvernement a affirmé, dans un communiqué, qu'il était lié à "un exercice de routine de l'armée égyptienne".

Alors que les enquêteurs étudient les causes du crash de l'Airbus A321 survenu le 31 octobre après 23 minutes de vol au départ de Charm el-Cheikh, destination phare du Sinaï (Egypte), les médias britanniques révèlent samedi qu'un avion Thomson Airways transportant 189 touristes de Londres vers cette destination précise est passé, en août dernier, à moins de 300 mètres d'un missile peu avant son atterrissage.

"Un exercice de routine"

Le ministère britannique des Transports a confirmé au Daily Mail, à l'origine de l'information, que "l'incident" s'était produit le 23 août mais un porte-parole du gouvernement a affirmé, dans un communiqué, qu'il était lié à "un exercice de routine de l'armée égyptienne".

"Nous avions enquêté sur l'incident à l'époque des faits et avions conclu qu'il ne s'agissait pas d'une attaque ciblée mais que c'était très probablement lié à des exercices de routine menés par l'armée égyptienne dans la région à l'époque", a indiqué ce porte-parole du gouvernement.

Les passagers n'en ont rien su

Les pilotes ont effectué "des mesures d'évitement" et sont parvenus à poser en toute sécurité l'avion, précise la presse britannique, ajoutant que les passagers n'ont pas été informés de l'incident.

Selon une source citée par le Daily Mail, "le copilote était aux commandes au moment des faits mais le pilote était dans le cockpit et a vu le missile venir en direction de l'avion".

"Il a ordonné que l'avion tourne à gauche pour éviter le missile qui se trouvait à environ 1.000 pieds (300 mètres) de distance", ajoute cette source non identifiée.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2015 à 21:45 :
Les avions tombent comme des mouches, mais rassurez vous brave citoyens, tout est sous contrôle...
a écrit le 08/11/2015 à 10:31 :
il pleut des mensonges d'états ... c'est un peu comme l'histoire du MH 370 détourné par qui ... je ne sais pas , probablement flingué par un avion militaire ... histoire de pas être emmerdé par la suite .... avec l'affolement organisé dans 1er temps par la maison blanche ... maintenant silence radio !
a écrit le 08/11/2015 à 9:42 :
"un exercice de routine de l'armée égyptienne" à 300 m d'un avion civil .. c'est fort de café !!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 07/11/2015 à 18:53 :
exercice de routine ??
eh ben entre l'armée égyptienne et les islamistes on peut se demander qui est le plus dangereux
Réponse de le 08/11/2015 à 9:45 :
et dire que Grolland leur a vendu le mistral et autre rafales

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :