En Russie, les sanctions occidentales font monter les taux et plonger le rouble

En réponse aux sanctions occidentales qui risque de faire flamber l'inflation, la Banque centrale russe a fortement relevé son taux directeur, de 10,5 points, à 20%. Alors que les sanctions restreignent l'accès de la banque centrale russe aux marchés des capitaux, le rouble a plongé de près de 30% par rapport au dollar.

3 mn

(Crédits : Ilya Naymushin)

En Russie, les taux remontent, le rouble s'effondre. Ce lundi, au lendemain d'une nouvelle salve de sanctions prises par les puissances occidentales à l'encontre de la Russie, notamment le blocage des transactions de la Banque centrale russe, celle-ci a annoncé relever très fortement son taux directeur, de 10,5 points, à 20%. Objectif : défendre l'économie en luttant contre l'inflation, et la monnaie nationale. Concrètement "aucune banque du G7 ne sera en mesure d'acheter des roubles russes", précise Michael Hewson, analyste de CMC Markets qui craint "un énorme choc inflationniste en Russie".

"La Banque de Russie prendra de nouvelles décisions sur le taux directeur sur la base d'une évaluation des risques liés aux conditions extérieures et intérieures et de la réponse des marchés financiers à ces risques", a précisé la Banque centrale russe défendre le rouble.

Lire aussi 7 mnUkraine : l'Union européenne va bloquer les transactions de la Banque centrale russe

Face à cette situation, la Banque centrale de Russie a également décidé de ne pas ouvrir la Bourse de Moscou lundi, de peur de voir les titres russes s'effondrer comme c'est le cas ailleurs dans le monde.

Conséquence directe de la restriction de l'accès de la banque centrale russe aux marchés des capitaux, le rouble a, en effet, plongé de près de 30% par rapport au dollar lundi.  Le rouble a battu lundi des records historiques de faiblesse face au dollar et à l'euro, du fait des sanctions imposées en raison de l'invasion russe de l'Ukraine, si bien que la Bourse de Moscou a maintenu ses portes closes. La monnaie russe était en baisse de 27% à 114,33 roubles par dollar dans les échanges internationaux, selon Bloomberg News, battant ainsi des records historiques de faiblesse face au dollar et à l'euro à la Bourse de Moscou. A la mi-journée, le dollar s'échangeait à 100 roubles, contre 83,5 au dernier taux officiel mercredi. L'euro valait 109,4 roubles, contre 93,5 à la veille de l'invasion russe de l'Ukraine. Un plafond est en outre fixé à intervalle régulier pour arrêter les échanges et ralentir ainsi la chute de la monnaie russe.

Les marchés mondiaux dans le rouge

Les marchés mondiaux étaient à nouveau largement dans le rouge lundi, après les nouvelles sanctions prises contre la Russie, qui font craindre une flambée des prix de l'énergie pouvant renforcer l'inflation actuelle. Les Bourses européennes chutaient vers 08H55 GMT: Francfort perdait 2,39%, Paris 3,05%, Milan 2,59%, et Londres 1,54%. L'indice européen de référence l'Eurostoxx 50 lâchait 3,18%.  Les places asiatiques se montraient plus résilientes: Tokyo a grappillé 0,19%, Shanghai 0,32%, et Hong Kong a cédé 0,24%.  Les matières premières flambaient à nouveau, à commencer par le pétrole, dont le baril américain de WTI montait de plus de 5%.

L'offensive russe sur l'Ukraine se poursuit au lendemain de la menace nucléaire brandie par Vladimir Poutine, à laquelle les Européens ont répliqué en promettant de fournir des armes à Kiev. La volonté de Moscou de trouver "un accord" avec Kiev ne suffisait pas pour l'instant à rassurer les m La Banque centrale européenne a constaté lundi la "faillite ou faillite probable" de la filiale européenne de la banque russe Sberbank, parmi les plus grandes du pays, à cause de retraits "significatifs" des dépôts.

Lire aussi 3 mnLes filiales européennes de la banque russe Sberbank sont en faillite, selon la BCE, en raison des sanctions occidentales contre la Russie

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 28/02/2022 à 19:13
Signaler
Qu'attend donc l'ONU pour le sanctionner ??? Il ne respecte pas les règles de l'ONU...donc il doit être démis de ses fonctions et privé de son droit de Veto !!! Ça, ça lui fera mal et il ne peut pas se retourner contre la planète entière !!!

à écrit le 28/02/2022 à 19:09
Signaler
Qu'attend donc l'ONU pour le sanctionner ??? Il ne respecte pas les règles de l'ONU...donc il doit être démis de ses fonctions et privé de son droit de Veto !!! Ça, ça lui fera mal et il ne peut pas se retourner contre la planète entière !!!

à écrit le 28/02/2022 à 17:37
Signaler
Biden ferait mieux d'interdire les transactions de crypto-jetons des ressortissants russes sur Coinbase et Robinhood sans oublier d'étendre l'embargo technologique aux cartes graphiques nVidia et AMD...

à écrit le 28/02/2022 à 14:44
Signaler
Bizarre le cours du brent, fluctuations de ouf à coup de 10/15 $.. toujours pas de ww3 dans les cours or/argent.

à écrit le 28/02/2022 à 13:08
Signaler
Alors là c'est bien fait pour eux et le vilain dictateur hein ! Na !

le 28/02/2022 à 15:58
Signaler
La complaisance dont fait preuve une frange non négligeable de la population francaise a l'égard de Vladimir Poutine ne cesse de me surprendre.

le 28/02/2022 à 19:16
Signaler
En temps de guerre prendre parti c'est prendre parti pour la guerre, tu as pris parti pour l'Ukraine c'est bien mais tu n'as pas à m'imposer ton choix comme les trolls russes n'ont pas à m'imposer le leur, ça te gène mais c'est inattaquable comme rai...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.