Etats-Unis/Chine : les quatre points de l'accord commercial

Une trêve commerciale entre les Etats-Unis et la Chine a été décrétée en conclusion d'un sommet du G20 à Buenos Aires.
Selon Washington, Pékin s'engage à acheter une quantité pas encore définie, mais très substantielles de produits américains, pour réduire l'énorme déséquilibre commercial entre les deux pays.
Selon Washington, Pékin s'engage à acheter une quantité "pas encore définie, mais très substantielles" de produits américains, pour réduire l'énorme déséquilibre commercial entre les deux pays. (Crédits : YURI GRIPAS)

Quatre-vingt-dix jours de trêve, des achats de produits américain, une fusion bloquée, et un opiacé : ce que l'on sait de la trêve commerciale trouvée samedi par la Chine et les Etats-Unis.

90 jours

Washington renonce à porter comme prévu de 10% à 25% les droits de douanes sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises - la moitié du total - à partir du 1er janvier. Mais la Maison Blanche a fait savoir que cette décision n'était que suspendue, plus précisément pour une durée de 90 jours. Si les deux pays n'arrivent pas dans ce délai à s'entendre sur des "changements structurels" dans leurs relations commerciales, notamment à propos des transferts "forcés" de technologie et de la propriété intellectuelle, "les droits de douane de 10% seront portés à 25%", a averti dans un communiqué la présidence américaine.

"Buy American"

Washington indique aussi que Pékin s'engage à acheter une quantité "pas encore définie, mais très substantielles" de produits américains, pour réduire l'énorme déséquilibre commercial entre les deux pays. La Chine a en particulier promis de commencer "immédiatement" à se fournir en produits agricoles.

Fusion

Le président chinois Xi Jinping a dit être "ouvert" pour donner son feu vert à une fusion géante dans les semi-conducteurs, jusqu'ici bloquée, si elle devait lui être à nouveau soumise. Il s'agit du rachat prévu du néerlandais NXP par l'Américain Qualcomm. Ce projet de plus de 40 milliards de dollars a été bloqué par les autorités de régulation chinoises, un veto interprété comme une mesure de rétorsion contre l'offensive américain sur les droits de douane.

Drogue

Selon la Maison Blanche, Pékin a promis de durcir la répression contre le trafic de fentanyl vers les États-Unis, sur fond d'explosion des décès liés à cet opiacé synthétique. Cette drogue produite en Asie est considérée comme 30 à 50 fois plus puissante que l'héroïne et 50 à 100 fois plus puissante que la morphine. 28.000 Américains ont été tués en 2017 par le fentanyl ou des drogues équivalentes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 03/12/2018 à 12:40
Signaler
Si les chinois augmentent massivement leur achats de produits agricoles aux Etats-Unis, cela sera compensé en ne les achetant pas à l'Union Européenne. Dans ce jeu, on sera les dindons de la farce.

à écrit le 03/12/2018 à 1:31
Signaler
un president qui defend les interes de son pays on a pas vu sa en france depuis de gaule

à écrit le 02/12/2018 à 15:11
Signaler
"Buy american": engagement non chiffré et qui a déjà été fait il y a quelques mois par la Chine et qui n'avait pas été chiffré non plus "Fusion": Il me semble qu'en 2017 Trump a bloqué à plusieurs rachats d'entreprises américaines dans les semi-cond...

à écrit le 02/12/2018 à 10:23
Signaler
Les américains ont donc gagné c'est flagrant, nos prêtres néolibéraux ce sont une nouvelle fois trompé mais rendez-vous ce soir à la télé pour nous prodiguer de nouvelles informations fausses et orientées, pas de problème. " Pékin a promis de dur...

le 02/12/2018 à 14:16
Signaler
Malheureusement, vous avez oublié le fait que la RP de Chine détient 46% de la dette US. Trump n'a rien gagné du tout et ne fait pas plier le PC. Si il voulait vraiment gagner une guerre commerciale contre la RP de Chine, il aurait dû racheter la d...

le 03/12/2018 à 13:33
Signaler
"Malheureusement, vous avez oublié le fait que la RP de Chine détient 46% de la dette US. " Hé ? Vous voyez l'endettement des états unis, colossal, et ? L'économie financière mondiale ne pourrait jamais se relever de la fin des états unis...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.