Guerre en Ukraine : nouvelles menaces de Poutine envers l'Europe

Vladimir Poutine menace l'Europe affirmant que les sanctions imposées à son pays s'apparentaient "à une déclaration de guerre".
(Crédits : Reuters)

Le président russe Vladimir Poutine a souligné samedi que la Russie considérerait comme cobelligérant tout pays tentant d'imposer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine, une revendication de Kiev que l'OTAN a rejetée, et a affirmé que les sanctions imposées à son pays s'apparentaient "à une déclaration de guerre".

 Poutine a également mis en garde contre une éventuelle perte par l'Ukraine de son "statut d'État" si les autorités ukrainiennes ne changent pas de politique.

"Les autorités actuelles (ukrainiennes, ndlr) doivent comprendre que si elles continuent de faire ce qu'elles font, elles mettent en question l'avenir du statut d'État ukrainien. Et si cela se passe, elles en seront entièrement responsables", a déclaré le maître du Kremlin.

"Ces sanctions qui sont mises en place, cela s'apparente à une déclaration de la guerre", a estimé Vladimir Poutine. "Mais Dieu merci, on n'en est pas encore arrivé là", a-t-il ajouté.

De Paris à Londres, Rome ou Zurich, des dizaines de milliers de manifestants sont de nouveau descendus samedi dans les rues de grandes villes européennes, pour dire "stop" à la guerre et protester contre l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Sur l'emblématique Times Square à New York plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées pour réclamer une intervention en Ukraine.

Des entreprises suspendent leurs activités en Russie

Les géants mondiaux des cartes bancaires Visa et Mastercard ont annoncé samedi qu'ils suspendaient leurs opérations en Russie, ce qui va empêcher les cartes émises par les banques russes de fonctionner à l'étranger et les cartes étrangères de fonctionner en Russie.

Le sud-coréen Samsung Electronics a suspendu ses expéditions vers la Russie en raison des "événements géopolitiques". Le géant espagnol du vêtement Inditex (enseigne Zara) a annoncé provisoirement arrêter ses activités en Russie, de même que l'équipementier sportif allemand Puma.

Les chaînes de télévision publiques allemandes ARD et ZDF et italienne RAI, ainsi que plusieurs médias espagnols, Efe, El Pais et RTVE, ont annoncé, après d'autres médias internationaux, suspendre leur couverture des événements à partir de Moscou, après la nouvelle loi russe punissant de jusqu'à 15 ans de prison la propagation d'informations visant à "discréditer" les forces militaires.

Les vols internationaux de la compagnie russe Aeroflot et de sa filiale lowcost Pobeda, confrontées aux sanctions internationales, seront suspendus à partir du 8 mars.

Visite franco-roumaine aux militaires de l'OTAN

La ministre française des Armées Florence Parly, ainsi que le président, le Premier ministre et le ministre des Armées roumains, rendront visite dimanche aux troupes de l'OTAN déployées en Roumanie non loin de la frontière de l'Ukraine en guerre.

 La France et la Belgique ont envoyé en urgence après l'attaque sur l'Ukraine lancée par la Russie près de 800 militaires sur la base de l'Otan Mihail Kogalniceanu, où stationnent déjà des militaires américains, près du port de Constanta.

Après la Pologne, Blinken en Moldavie. Le secrétaire d'État américain Antony Blinken est arrivé samedi en Moldavie pour montrer le soutien des États-Unis à ce pays submergé par une vague de réfugiés en provenance d'Ukraine et qui craint de tomber sous la menace Moscou.

Quelques heures avant son arrivée, Blinken a visité la frontière de l'Ukraine en Pologne, pays membre de l'UE et de l'OTAN, qui a accueilli 700.000 Ukrainiens fuyant la guerre. Blinken a déclaré aux Polonais que Washington souhaitait mobiliser 2,75 milliards de dollars pour aider à résoudre cette crise humanitaire.

Troisième session de négociations

Un troisième round de pourparlers entre l'Ukraine et la Russie se déroulera lundi, a annoncé samedi un  membre de la délégation ukrainienne, David Arakhamia.

Pékin a appelé de son côté à des négociations directes entre la Russie et l'Ukraine lors d'un entretien téléphonique samedi entre le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et son homologue américain Antony Blinken, selon un communiqué officiel chinois.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé dimanche sur Twitter s'être entretenu une nouvelle fois au téléphone avec son homologue américain Joe Biden pour discuter de "questions de sécurité", du "soutien financier pour l'Ukraine" et de "la poursuite des sanctions contre la Russie".

À Marioupol, reprise de l'offensive, et Kiev en ligne de mire

L'armée russe a annoncé samedi avoir repris samedi à 15h "l'offensive" après le report de l'évacuation de civils de deux villes assiégées dans le sud-est de l'Ukraine, dont le port stratégique de Marioupol.

"En raison de la réticence de la partie ukrainienne à influer sur les nationalistes ou à prolonger le cessez-le-feu, les opérations offensives ont repris depuis 18h, heure de Moscou", a déclaré le ministère russe de la Défense.

L'évacuation a été reportée en raison de multiples violations russes du cessez-le-feu, selon la mairie de Marioupol, tandis que Moscou accusait les "nationalistes" ukrainiens d'empêcher les civils de partir et de profiter de la trêve pour consolider leurs défenses. La prise de cette ville de quelque 450.000 habitants, située sur la mer d'Azov, permettrait la jonction entre les forces russes en provenance de la Crimée annexée, qui ont déjà pris les ports clés de Berdiansk et de Kherson, et les troupes séparatistes et russes dans le Donbass.

La situation est "très difficile" à Marioupol, soumise à "un blocus humanitaire" et à d'intenses bombardements, a affirmé pour sa part le maire de ce port stratégique du sud-est du pays assiégé par les forces russes. "Cela fait cinq jours que nous vivons sans électricité, nous n'avons pas de chauffage ni de réseau mobile", a raconté le maire, Vadim Boïtchenko, dans une interview diffusée samedi soir sur YouTube.

Les forces russes se rapprochent de Kiev, rencontrant une tenace résistance et bombardant parfois des immeubles d'habitation, notamment à Tcherniguiv, à 150 km au nord de la capitale, où des dizaines de civils ont été tués ces derniers jours.

Le président ukrainien a annoncé samedi que les forces ukrainiennes avaient lancé une contre-attaque autour de Kharkiv (nord-est), la deuxième ville d'Ukraine (1,4 million d'habitants), théâtre de bombardements parmi les plus intenses depuis le début de la guerre. L'armée russe continue de pilonner les alentours de Kiev, au nord-ouest et à l'est notamment.

 (avec Afp et Reuters)

Lire aussi 4 mnLes alliés de l'Ukraine planchent sur une aide à l'armée de l'air ukrainienne : Poutine les met en garde

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 37
à écrit le 31/03/2022 à 11:45
Signaler
les commentaires mensongers de là partie occidentale font preuve de désarrois.La grande Russie qui a libéré les peuples d occident fu nazisme ne doit plus faire confiance à l.occident , menteur , rappelez vous de collins aux nations unies ridicule a...

le 14/04/2022 à 19:20
Signaler
• Sur les errements du président comédien de l’Ukraine : Cet homme est bizarre et ne rentre pas dans le profil traditionnel d’un président responsable; il a, à priori, l’étoffe d’un aventurier et d’un va-t-en-guerre. L’homme est un disciple de BHL...

à écrit le 28/03/2022 à 15:04
Signaler
En francais on a : " Dans consommation , il y a sommation ... ; en russe on a : Dans западня ( le piege ) , on a запад ( l'ouest ) !!! " . AFF ISS pe Corsica * .

à écrit le 20/03/2022 à 12:31
Signaler
Actuellement je ne chauffe plus mon logement 10 degrés je mets un pull un bonnet et une écharpe Qu attendent tous ceux qui dépendent du gaz russe il existe du bois pour se chauffer des poêles Pour éviter la guerre ne vous chauffez plus ou autre...

à écrit le 07/03/2022 à 16:58
Signaler
D'après vous qui a créé le virus du covid 19? Ce n'est pas la Russie. Donc qui ?Au fond de vous, vous le savez, mais vous avez peine à croire que des hommes cupides de votre propre pays , des pays d'Europe et des États unis, par idéologie sont...

le 09/03/2022 à 18:11
Signaler
Le virus pour votre information est bien venu de Chine via une reunion avec des délégations pour des affaires financières et non par un dirigeant Européen, reliser les articles sur ce gros problème mondiale et pas seulement Européen 😡😡😡

le 16/03/2022 à 16:46
Signaler
Qu’est ce qui vous autorise à affirmer ca ? La loi de Brandolini s'énonce de la façon suivante : "La quantité d'énergie nécessaire pour réfuter du baratin est beaucoup plus importante que celle qui a permis de le créer".

le 20/03/2022 à 14:32
Signaler
Selon la théorie des anciens astronautes les virus viennent de l'espace. Honnêtement ça se tient aussi. Après ça peut simplement être une série de mutations hasardeuses qui ont abouti à ce virus, mutations accélérées par le niveau de radioactivité en...

à écrit le 07/03/2022 à 15:15
Signaler
pourquoi ne pas proposer a Poutine d integre l UE et l Otan? avec une derrogation pour Poutine de rester au puovoir encore 20 ans

le 10/03/2022 à 8:20
Signaler
La Russie devait rentrer dans l'Europe mai l'Amérique a fait barrage peur que l'union européenne soit lan1 er puissance mondiale et que les états unis perdent leurs place mai après de conflit bcest se qui va avoir toute cette mascarade de guerre es p...

à écrit le 07/03/2022 à 12:39
Signaler
trop d'humains sur terre ?! une évidence ! une planète qui craque de partout.. terre, air, mer, vies autres qu'humaine, tout n'est que pollution et destruction.. puis vient une pandémie, ensuite une guerre et pour bientôt une énorme guerre nucléaire...

le 08/03/2022 à 0:39
Signaler
Le Seigneur seul sait ce qu'il a à faire

le 08/03/2022 à 4:13
Signaler
Vies autres qu'humaines, ça ne veut rien dire et c'est débile, à moins que je sois trop con.

le 08/03/2022 à 10:25
Signaler
C'est malheureusement vrai, je suis d'accord c'est ce que je pense.

le 08/03/2022 à 16:46
Signaler
Réponse de Harroi le 08/03/2022 à 4:13 : "Vies autres qu'humaines, ça ne veut rien dire et c'est débile, à moins que je sois trop con." ton analyse de la seconde moitié semble juste, penser que seul l'humain à une vie, c'est quand même avoir un...

à écrit le 07/03/2022 à 8:20
Signaler
Comme si le COVID n'avait pas suffi, certains hommes sont vraiment des plaies...

à écrit le 06/03/2022 à 23:18
Signaler
Ce type est timbré, il menace tout le monde à longueur de journée, nous regardons sur nos écrans, sans réagir, les Ukrainiens se faire tuer ... notre manque de courage va nous coûter cher, plus on attend et plus ce sera dur ... si cela ne fini pas en...

le 09/03/2022 à 22:13
Signaler
Les américains ils sont quoi alors!!!!

à écrit le 06/03/2022 à 19:36
Signaler
Tout d’abord condoléances à toutes les familles qui ont perdu un membre de leur famille, Félicitations aux gens de L Ukraine pour leur courage et dynamisme pour leur dignité ainsi que leurs loyauté , ce fanatique de Tupin À perdu sa dignité fair...

le 07/03/2022 à 12:29
Signaler
Ils t'écoute et te remercie beaucoup.. si..si..

à écrit le 06/03/2022 à 19:23
Signaler
Qui peut imaginer que l'Occident n'ait pas un instant envisagé l'invasion de l'Ukraine par la Russie de Poutine, voire sournoisement encouragée ? Le cas Poutine a été disséqué sous toutes les coutures. Si on en est là, c'est qu'il a été laissé faire ...

le 06/03/2022 à 22:29
Signaler
Il est même certain que les russes ont informés tout ce petit monde ( Usa, Ue, Otan, Gb, Chine, Inde, Pakistan, Israël ) possédant l'arme nucléaire afin qu'il n'y ait pas de méprise.. et les usa ayant été au " front " médiatique 1 mois durant aupara...

à écrit le 06/03/2022 à 16:19
Signaler
il est clair que le chantage au bouton nucleaire ne peut plus etre une raison pour se coucher. Un conflit conventionnnel (enfin thermobarique...) reste tel tant que personne ne passe au step suivant. Les russes ne tiennent pas tous a parler chinois c...

le 06/03/2022 à 19:26
Signaler
Voilà qui est clair et bien dit...

à écrit le 06/03/2022 à 13:55
Signaler
Poutine menace l’Europe…. qu’il essaye et passe à l’action !! Il va très vite voir le résultat, lui qui a déjà du mal à s’implanter militairement en Ukraine dont les moyens militaires sont pourtant bien inférieurs aux siens !!

le 06/03/2022 à 14:43
Signaler
Le bombardement d'Hiroshima aurait causé entre 70 000 et 140 000 morts, selon les sources. A Nagasaki, entre 35 000 et 80 000 personnes ont perdu la vie. Au total, les bombes atomiques ont causé entre 103 000 et 220 000 morts. 20 à 30 % des victimes ...

le 06/03/2022 à 14:43
Signaler
Le bombardement d'Hiroshima aurait causé entre 70 000 et 140 000 morts, selon les sources. A Nagasaki, entre 35 000 et 80 000 personnes ont perdu la vie. Au total, les bombes atomiques ont causé entre 103 000 et 220 000 morts. 20 à 30 % des victimes ...

à écrit le 06/03/2022 à 12:03
Signaler
Poutine remercie Dieu de n'étre pas encore arrivée à une déclaration de guerre, il pourrait bien être rappelé pour être reformaté si le continut

à écrit le 06/03/2022 à 11:39
Signaler
Mars, Dieu de la guerre. Ca va saigner nom de Zeus.

à écrit le 06/03/2022 à 11:30
Signaler
Bonjour, Pour qu'une menasse porte, ils faut avoir peur des conséquences.... Les Ukrainiens ons bien compris que si les russes l'emporte, la liberté sera un lointain souvenir... Ensuite, en cas de guerre total, je ne suis pas sûr que la Russie gag...

à écrit le 06/03/2022 à 11:10
Signaler
Il semblerait que la visite d'un dirigeant israélien à Poutine, puis au chancelier allemand, soit passée inaperçue des principaux médias. En dehors du fait qu’Israël est loin d'être exemplaire en matière de respect du droit international, cette initi...

le 06/03/2022 à 23:22
Signaler
@Daniel ROUX: Non, l'Israel fait la diplomatie de liaison entre les Occidentaux et la Russie. Il y a plein de ressortissants de la Russie et de l'Ukraine, et il n'y a presque pas eu des conflits entre la Russie et l'Israel, donc, c'est une bonne cand...

à écrit le 06/03/2022 à 9:55
Signaler
Toujours a confondre l'UE de Bruxelles avec l'Europe dont l'Ukraine et la Russie font parti!

à écrit le 06/03/2022 à 9:53
Signaler
Les apprentis diplomates européistes, ceux qui ont tué père et mère pour se faire du fric nous servent de diplomates, au secours la fin du monde est proche, avec les déficients mentaux que nous avons là haut la bombe peut péter sur notre pays n'impor...

le 16/03/2022 à 16:51
Signaler
Qu’est ce qui vous autorise à affirmer que « la bombe peut péter sur notre pays n'importe quand." ? La loi de Brandolini s'énonce de la façon suivante : "La quantité d'énergie nécessaire pour réfuter du baratin est beaucoup plus importante que celle...

à écrit le 06/03/2022 à 7:44
Signaler
Bien sûr que c'est une forme de guerre : c'est exactement ce qu'a exprimé si candidement Bruno Lemaire, une guerre économique et financière visant à détruire et asphyxie l'économie russe. Faut assumer, les gars, quand on se monte trop le bourrichon.....

le 06/03/2022 à 12:58
Signaler
trop de choses qu'on ne sait pas sont cachées derrière la guerre. Difficile à juder. Mais ce qui est sûr, c'est la cruauté de la guerre réelle.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.