L'ancien président cubain Fidel Castro est mort

 |   |  471  mots
Le Lider Maximo avait abandonné en avril 2011 ses dernières responsabilités officielles.
Le "Lider Maximo" avait abandonné en avril 2011 ses dernières responsabilités officielles. (Crédits : Reuters)
Fidel Castro a dirigé Cuba pendant près d'un demi-siècle et joué un rôle important dans la guerre froide. Le "Lider Maximo" avait cédé le pouvoir à son frère à partir de 2006.

Publié le 26/11/2016 à 08:48. Mis à jour le 26/11/2016 à 17:51.

Le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est décédé vendredi soir à La Havane à l'âge de 90 ans, a annoncé son frère Raul, qui lui a succédé au pouvoir en 2006. "Le commandant en chef de la Révolution cubaine est décédé à 22h29 ce soir" (4h29 samedi, heure française), a dit Raul Castro en lisant une déclaration sur l'antenne de la télévision nationale.

"L'organisation de l'hommage funèbre qui lui sera donné sera précisée" ultérieurement, a-t-il ajouté dans cette brève allocution conclue par un tonitruant: "Jusqu'à la victoire, toujours!" ("Hasta la victoria, siempre"), l'antienne bien connue de Fidel Castro.

Pouvoir délégué à Raul Castro en 2006

Le "Lider Maximo", qui a tenu son île d'une main de fer depuis la révolution de 1959 et défié la superpuissance américaine pendant plus d'un demi-siècle, avait cédé le pouvoir à son frère Raul à partir de 2006 après une hémorragie intestinale.

Il avait abandonné en avril 2011 ses dernières responsabilités officielles, en cédant son poste de premier secrétaire du Parti communiste de Cuba (PCC) à Raul, numéro deux du parti depuis sa fondation en 1965.

L'ex-président cubain avait totalement disparu des écrans cubains entre février 2014 et avril 2015, ce qui avait alimenté de nombreuses rumeurs sur son état de santé.

La dernière page de la guerre froide est tournée

Depuis un an et demi, même si ses déplacement restaient limités, il avait recommencé à publier des "réflexions" et s'était remis à recevoir chez lui personnalités et dignitaires étrangers.

Son décès, qui survient à peine deux ans après l'annonce historique du rapprochement entre Cuba et les États-Unis, vient définitivement tourner la page de la guerre froide, qui a mené le monde au bord du conflit nucléaire au début des années 1960. L'installation de missiles soviétiques à Cuba avait provoqué en octobre 1962 une crise entre Moscou et Washington.

Neuf jours de deuil

Le président cubain a précisé Fidel Castro serait incinéré "dans les premières heures" de la journée de samedi, écartant de fait toute exposition du corps du "Lider Maximo" au public.

Quelques heures plus tard, les autorités ont confirmé que ses funérailles se tiendraient à Santiago de Cuba (est), deuxième ville du pays, le 4 décembre.

Cette cérémonie, qui devrait attirer une foule de dignitaires étrangers, sera précédée de neuf jours de deuil national jalonnés d'hommages "de masse" à La Havane et Santiago. Ses cendres relieront ces deux villes séparées de quelque 900 km lors d'une procession qui devrait aussi mobiliser des millions de personnes entre le 30 novembre et le 3 décembre.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2016 à 0:38 :
"je fais une hypothèse, que je soumets aux historiens : quelle différence y a-t-il entre une dictature de gauche et une dictature de droite ? Eh bien, il me semble qu’une dictature de gauche, c’est une dictature devenue dictature pour résister aux assauts de la dictature des marchés alors qu’au contraire, une dictature de droite, c’est une dictature qui a ouvert les portes de la ville à la dictature des marchés. Avec les dictatures de droites qui collaborent avec eux, les marchés peuvent à la fois rançonner les habitants et être chaque jour les invités d’honneur de la table du maire qui les a pris pour maîtres.
Alors, entre Fidel Castro et la dictature des marchés…"

https://brunoadrie.wordpress.com/2016/12/01/entre-fidel-castro-et-la-dictature-des-marches-par-bruno-adrie/
a écrit le 28/11/2016 à 10:02 :
Peut être dans l'utopie mais quel homme "qui en avait" pour résister aux Etats-Unis! Qui se posent en d'ailleurs en donneurs de leçons alors qu'ils ont aidé et formé via la CIA des tas de partis d'extrême droite dans les Amériques. Ces derniers bien entendu ont été des saints...Et avant lui il y avait un dictateur, nice boy isn't it?
La conclusion c'est que les extrêmes ne sont bonnes pour personne et qu'il faut faire sauter les 80% des dirigeants de ce monde!
Les US qui ont maintenu un embargo inadmissible bien au de là de la guerre froide et cette Europe qui elle n'en avait pas pour leur dire nous on ne le respecte pas cet embargo! Parce que pour avoir moi même transporté pendant des vacances des dizaines de personnes à travers l'ile, c'est le peuple qui souffrait mais pas pour des raisons politiques pour leur grande majorité.

C'est marrant, à nos portes, en Turquie il y en a un bien pire au pouvoir et pas d'embargo, je ne vois nulle part des signes de protestations. Celui ci est beaucoup plus dangereux que Fidel et l'Empire Ottoman c'était il y a peu de temps...
a écrit le 27/11/2016 à 14:22 :
Je ne suis pas pret d'oublier la misere des cubains. La prostitution a tous les etages. Des gens charmants, eduques, et aux gouvernes un communiste bouffi d'orgueil.
Qu'il pourrisse en enfer.
a écrit le 26/11/2016 à 23:07 :
Hollande le vautour. Castro meure et, soudain, la France est l'amie de Cuba. Tjrs les mêmes petits jeux politiciens à 2 balles chez Hollande pour qui l'Histoire et les relations entre Etats ne sont jamais aussi importantes que les prochaines élections. J'ai franchement honte d'être représentée par un homme aussi indigne et bas.
Réponse de le 27/11/2016 à 22:41 :
Vous auriez préféré qu'il ne dsise rien cautionnant ainsi l'embargo?
a écrit le 26/11/2016 à 22:35 :
Le Père Noël est en avance cette année pour déposer ce beau cadeau de Noël sous le sapin.
Réponse de le 27/11/2016 à 22:43 :
manque d'éducation, manque d'humour... vous auriez pu vous abstenir!
a écrit le 26/11/2016 à 19:24 :
C'est presque dommage qu'il soit enfin mort. Parce que la Cour Pénale Internationale est faite pour des personnes de son genre.
Réponse de le 27/11/2016 à 22:47 :
Ca laissera de la place pour Bush et Sarkozy!
a écrit le 26/11/2016 à 17:46 :
Champagne pour tout le monde . dommage qu'il ne disparaisse que maintenant. En réalité ça montre où le communisme peut mener.
Réponse de le 27/11/2016 à 22:47 :
Dans la Caraibe, le libéralisme n'a pas mené plus loin!
a écrit le 26/11/2016 à 17:01 :
Finalement Le lider maximo aura "enterré" 10 président US alors que la CIA aura tenté d'avoir sa peau plus de 600 fois.

On se demande bien lequel des deux est le plus dangereux.
a écrit le 26/11/2016 à 13:13 :
m hollande un peu de courage bravez les usa sur l'embargo a destination de cuba
des paroles des promesses mais jamais tenu
encore une phrase qu'un président ne devrais pas dire
alors taisez vous et faite vous oublier
vous ne représentez qu'un monde de mirage et d'illusions
ou est votre travail pour la réduction du chomage
a part vos manipulation de données
a écrit le 26/11/2016 à 12:43 :
President!
Non Dictator.
a écrit le 26/11/2016 à 11:16 :
La nature aura eu raison du dictateur...mais pas la CIA......une nouvelle page peut-être pour les cubains. Mais le voisin US doit bien avoir un plan pour amener dans ce pays la démocratie comme il a pu le faire depuis plus de 60 ans autour de la planète avec les dégâts que tous les jours nous mesurons....
a écrit le 26/11/2016 à 10:07 :
FIDEL CASTRO A REUSSI SONT REVE DE REVOLUTION DANS SON ILE? C ETAIT LE DERNIER DES GRANDS REVOLUTIONNAIRE SINCERE?MAIS LE BLOCAGE AMERICAIN A RETARDEZ L EVOLUTION DE SONT PAYS? CUBA EST RESTE 40ANS EN ARRIERE SUR BEAUCOUP D AVANCE TECNOLOGIQUE ? MAIS LA REALITE EST QUE NI COMMUNISME NI CAPITALISME NON REUSI A RENDRE LES HOMMES PLUS HEUREUX ? CAR IL Y A HAUTANT DE PAUVRES EN AMERIQUE QU A CUBA ? BRAVOS M CASTRO REPOSEZ VOUS MAINTENENT. CUBA RESTERAS TOUJOURS UNE TRES BELLE ILE MALGRES SA PAUVRETE? LE BONHEUR N EST PAS TOUJOURS DANS LA RICHESSE IL EST SURTOUT DANS L ETAT D ESPRITS . EST CASTRO A FINI SA VIE HEUREUX ET VENERE PAR SON PEUPLE???
a écrit le 26/11/2016 à 9:57 :
parfait
j'ai pas envie de pleurer ces dictateurs oppresseurs de leur peuple, et dont certains sont nostalgiques sur les forums de la tribune
effectivement, ce type n'etait pas liberal pour deux sous! ses opposants le confirment!
chacun ses valeurs
Réponse de le 27/11/2016 à 22:49 :
Vous avez déjà versé toutes vos larmes pour pinochet!
a écrit le 26/11/2016 à 9:33 :
Comme tous les caudillos, duces, Führers, conducators, le Lider maximo a fait un tort considérable à son pays. Malheureusement quand ils meurent, d'autres apparaissent comme Erdogan.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :