L'Etat islamique a attaqué la plus grande raffinerie d'Irak

Les combattants de l'Etat islamique multiplient actuellement les attaques en Irak. Coup de bluff ou démonstration de force ?
Des jihadistes du groupe Etat islamiste (EI) ont lancé samedi une attaque suicide contre la raffinerie de Baïji, la plus grande d'Irak (photo d'archive)
Des jihadistes du groupe Etat islamiste (EI) ont lancé samedi une attaque suicide contre la raffinerie de Baïji, la plus grande d'Irak (photo d'archive) (Crédits : © Thaier Al-Sudani / Reuters)

Des jihadistes du groupe Etat islamiste (EI) ont lancé samedi une attaque suicide contre la raffinerie de Baïji, la plus grande d'Irak, a indiqué un responsable militaire, en précisant que l'armée avait toujours le contrôle du site. "Daech (acronyme en arabe pour l'EI) a lancé une attaque contre la raffinerie de Baïji", a déclaré un général de la province de Salaheddine où se trouve le site, à 200 kilomètres au nord de Bagdad. "Trois kamikazes ont pu atteindre l'entrée de la raffinerie. Deux ont été tués, mais un troisième a réussi à se faire exploser".

Des combats ont suivi les attaques suicide et au total 20 jihadistes ont été tués, a-t-il ajouté, un chiffre qui n'a pas pu être vérifié. Les forces irakiennes protégeant la raffinerie ont ensuite repris le contrôle des entrées et l'ensemble du site a été sécurisé, selon lui. Le groupe EI a publié des photos montrant ses convois de véhicules blindés Humvees attaquant le périmètre de la raffinerie, et des combattants jihadistes apparemment à l'intérieur du site.

Les combattants de Daech sont-ils partout?

"Daech tente de faire croire qu'ils sont partout mais en fait ils sont défaits et ne peuvent plus avancer", a déclaré le responsable de l'armée irakienne. Le responsable militaire a pourtant estimé que les combats de samedi étaient "les plus violents depuis que nous avons brisé le siège (de l'EI)" en octobre 2014. Par ailleurs, une vingtaine de djihadistes de l'Etat islamique ont été tués dans le nord-est de la Syrie dans les combats avec les forces kurdes soutenues par les frappes aériennes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, ont annoncé samedi un responsable kurde et l'OSDH. Les combats se sont déroulés dans la province d'Hassaké, une région stratégiquement importante, frontalière de la Turquie et de l'Irak et où l'EI a récemment perdu du terrain. Dix membres de la milice kurde YPG ont également été tués, a précisé Nassir Hadj Mahmoud, un responsable kurde, joint au téléphone. "Daech essaie d'ouvrir un nouveau front", a-t-il déclaré.

En outre, L'Etat islamique a lancé vendredi une offensive sur Ramadi, la capitale de la vaste province irakienne d'Anbar, qui s'ouvre à l'ouest de Bagdad, s'emparant de deux quartiers des faubourgs nord. De grandes parties de l'Anbar étaient déjà aux mains des islamistes dès avant l'entrée de l'EI dans Mossoul, la grande ville du nord de l'Irak et dans d'autres secteurs sunnites de l'Irak en juin 2014, mais la capitale de l'Anbar, Ramadi, reste disputée.

Une raffinerie stratégique

Le site de la raffinerie a été le théâtre de violentes batailles depuis que l'EI a pris en 2014 le contrôle de pans entiers de l'Irak. La raffinerie a été assiégée pendant plusieurs mois par les jihadistes. Une opération de l'armée irakienne, soutenu par des frappes aériennes de la coalition menée par les Etats-Unis, a finalement réussi à briser le siège en octobre avant de reprendre totalement en novembre le site et la ville de Baïji, juste au sud de la raffinerie. La raffinerie produisait autrefois 300.000 barils par jour, fournissant 50% de la demande locale.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 13/04/2015 à 13:32
Signaler
Je ne sais pas, mais il me semble que la très grande majorité de leur revenus qui se comptent en milliards, provient de ventes de pétrole, non? Sans même aller chercher plus loin dans une éventuelle commandite, c'est un facteur richement incitant pou...

à écrit le 12/04/2015 à 18:24
Signaler
Daech veut faire monter les cours du pétrole pour avoir plus de rente c'est gros comme une maison .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.