L'OMS mobilise le monde pour un accès universel aux vaccins

 |  | 695 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Denis Balibouse)
De nombreux pays et acteurs économiques privés se sont engagés vendredi à se mobiliser aux côtés de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour accélérer la production de vaccins, traitements et tests de diagnostic contre le nouveau coronavirus et en assurer un accès équitable.

Cette initiative présentée au cours d'une conférence de presse virtuelle réunit de nombreux pays, dont la France et l'Allemagne, des organisations internationales, des entreprises du secteur privé ainsi que la fondation Bill et Melinda Gates, un des premiers bailleurs de l'OMS.

"C'est une collaboration historique pour accélérer le développement, la production et la distribution équitable de vaccins, de diagnostics et de traitements contre le Covid-19", a expliqué le patron de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"Notre engagement commun est d'assurer que tous aient accès à tous les instruments visant à triompher du Covid-19", a-t-il ajouté.

Concrètement, aucune précision n'a été apportée sur le mécanisme de coopération censé être mis en place dans le cadre de cette initiative.

Dans le volet financier, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen supervisera le 4 mai une conférence de donateurs dont l'objectif est de lever 7,5 milliards d'euros.

Sont également intervenus le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, les chefs des gouvernements italien Giuseppe Conte et espagnol Pedro Sanchez.

Ni la Chine, où les premiers cas du nouveau coronavirus ont été annoncés fin décembre, ni les Etats-Unis, aujourd'hui à l'épicentre de la pandémie avec près de 900.000 cas, dont plus de 50.000 ont jusqu'à présent été mortels, n'étaient représentés.

Alors que Washington accuse Pékin d'avoir tardé à prévenir le reste du monde de l'apparition du nouveau coronavirus, Emmanuel Macron a dit espérer les "réconcilier" autour de cette initiative.

"La lutte contre le Covid-19 est un bien commun de l'humanité", a-t-il dit.

A ce jour, la pandémie a fait plus de 190.000 morts dans le monde et 2,7 millions de personnes ont été officiellement contaminées, selon le comptage de l'AFP.

M. Macron a appelé à rendre un vaccin "accessible partout, y compris dans les pays les plus vulnérables. C'est aussi ce qui nous permettra de retrouver le plus vite possible une vie normale".

'Un vaccin pour tous'

Vaincre cette pandémie exige "l'effort de santé publique le plus massif de l'histoire", a de son côté prévenu le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

"Le monde a besoin de développer, de produire et d'assurer une distribution équitable" des vaccins et traitements quand ils seront disponibles, "pas d'un vaccin ou de traitements pour un pays ou une région ou une moitié du monde - mais un vaccin et un traitement qui soient abordables, sûrs, efficaces, qu'on puisse administrer facilement et disponibles de façon universelle - pour tous, partout", a-t-il insisté.

L'inquiétude provient en particulier des pays les plus pauvres qui n'ont pas les moyens financiers de concurrencer les plus riches dans la course à l'acquisition de stocks de vaccins, de médicaments ou de kits de diagnostic. Cette inégalité dans l'accès s'est déjà rencontrée à l'occasion de précédentes épidémies et "nous ne pouvons pas accepter que cela se reproduise" face à la crise actuelle, a averti le patron de l'OMS.

A cet égard, "l'Afrique est extrêmement vulnérable aux ravages du virus et a besoin de tout le soutien et l'assistance possibles", a rappelé le président en exercice de l'Union africaine, le Sud-Africain Cyril Ramaphosa.

Le président de l'Alliance du vaccin (Gavi), Seth Berkley, a souligné que "sans vaccin, le Covid-19 ne sera(it) jamais vaincu".

Au cours d'une conférence de presse donnée plus tôt vendredi, il s'était dit "optimiste" sur les perspectives de mettre au point un vaccin, tout en se montrant réservé quant au calendrier.

"Si nous avons vraiment de la chance", un vaccin pourrait arriver sur le marché dans 12 ou 18 mois alors qu'il faut compter plusieurs années de recherche, d'essais cliniques et de production en temps normal, selon Seth Berkley.

"Certains avaient dit au début que ce serait très dur d'y arriver avant 12 ou 18 mois, certains aujourd'hui disent d'ici la fin de l'année, je veux croire aux solutions les plus volontaristes", a de son côté dit Emmanuel Macron.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/05/2020 à 13:15 :
Est-ce qu'on a encore le droit de se soigner/guérir par nos propres moyens?
Parce que si votre réponse est "non mais c'est pour ton bien" vous pouvez aller voir ailleurs si j'y suis sans m'empêcher d'y aller quand bon me semble.
Z'inquiétez pas les frileux : m'approcherai pas de vous.
a écrit le 26/04/2020 à 19:43 :
Et Ceux qui refusent de se vacciner ?
La solution ?
Attentats ? accidents ? Autres ?
C’est quoi ce monde de «  dingue « !
Nous sommes de trop ... si ce n’est pas le virus ?
C’est un vaccin ?
a écrit le 26/04/2020 à 19:17 :
Non aux dirigeants criminels
a écrit le 26/04/2020 à 14:08 :
demain un labo Français découvre le vaccin que vas t'il arrive la main mise des usa sous prétexte d'un paiement en dollar de cette entreprise a un petit fournisseur
ou pire encore nos cher élus avide de conforté leur compte dans les paradis fiscaux
se ferons une joie de paraitre en avocat d'affaire pour vendre cette entreprise
comme ils ont fait plusieurs fois par le passe, moulinex ,Thomson, acierie,et combien d'autre dépeçage de la poste, edf, gdf,
Réponse de le 27/04/2020 à 9:13 :
Que j'aime l'optimisme ambient!!! C'est salutaire, c'est precieux , ça soulage, bref ça fait du bien. Continuez on en redemande !!!
a écrit le 26/04/2020 à 9:38 :
Bah les populations qui n'auront pas les moyens d'engraisser les paradis fiscaux vont se retrouver de ce fait largement avantagés à terme, car renforcés, sur celles dont les populations vont se ruer dessus.
a écrit le 25/04/2020 à 19:14 :
Je doute fort que si une Major sort un vaccin elle n'imaginera pas ne pas faire des profits...et de très gros profits. J'attends de voir, si un jour un vaccin est produit, ce qui se passera et que seront devenues les belles résolutions.
a écrit le 25/04/2020 à 14:03 :
Faites une recherche sur les donations de la Gates foundation à tous les labos, la GAVI, à l'OMS, etc.., offrez vous une video conférence du sieur Gates , eugéniste en diable, et taquinez ses derniers brevet de vaccins avec RFID nano chips intégrés; ces individus devraient ètre au TROU.
Pourquoi un Macron soutient-il ses criminels?
Réponse de le 25/04/2020 à 14:23 :
Parce qu'il leur doit tout, et surtout sa place.
Réponse de le 26/04/2020 à 10:18 :
Parceque lire les Fake news sur Facebook c'est faire une recherche ?
a écrit le 25/04/2020 à 13:24 :
Vous n’êtes pas «  libres de publier «  les opinions de « tous « citoyens «  sans peur «  de certains ...

Ils font « peurs aux autres »
mais eux ils ont «  encore plus peur ( ils ont raison d’avoir peur que ceux qu’ils font peurs ( ils croient que leurs outils de dictature vont les protéger )

donc vous n’êtes pas «  indépendants « 
ça doit être d’ici le d’être journalistes dans ces conditions.
Demandez une augmentation de votre salaire x 10 ... ça mérite ce que vous faites ( sarcasme )
a écrit le 25/04/2020 à 12:31 :
Il faudrait sûrement donner une grosse récompense à ceux qui auront trouvés le vaccin ( 10 millards d euros ? ) et aussitôt rendre le vaccin libre de droit et lancer la production industrielle

Pour rappel
Aucun vaccin n a été trouvé
contre
le covid 1 depuis 2003
Le stras
Le Mers
La grippe ( enfin ça n empêche pas les morts)
On peut-être optimiste vu les recherches mais on voit avec les médicaments q on est bien faible devant ce virus
Réponse de le 25/04/2020 à 13:04 :
Je connais des personnes ( populations à risques sans maladie grave qui sont sorti du Covid 19)
Ça va disparaître comme les autres virus naturels.( sauf si il est pas naturel /pour ça j’ignore )
Réponse de le 26/04/2020 à 14:28 :
Moi aussi j'ai entendu qu'on n'avait jamais trouvé de vaccins contre les covids.Donc contrairement aux affirmations actuelles,il ne faut rien attendre de ce coté.

"mais on voit avec les médicaments q on est bien faible devant ce virus":non justement,la majorité des malades sont traités avec succès.Les morts sont surtout dues a la déficience des systèmes de santé .Je ne vois pas la catastrophe annoncée en afrique,ils prennent tous les fameux médicaments de base,et cela semble marcher très bien.
a écrit le 25/04/2020 à 10:36 :
si des donateurs donnent, c'est genereux
si par contre c'est pour expliquer encore une fois que les europeens doivent raser gratis a l'heure ou leurs finances sont deja au tas, ca amenera la guerre
les chinois ils ne donnent rien, ils ont achete la moitie de l'afrique
alors c'est pas la peine que l'afrique demande aux europeens de payer.........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :