L’or, ce trésor de guerre amassé par Moscou qui permet à la Russie de soutenir l’invasion de l'Ukraine

Entre 2014 et 2020, la Russie, via sa Banque centrale, a été le pays qui a le plus acheté d'or. Aujourd'hui, elle possède le cinquième stock le plus important au monde. Contrairement à ses réserves en devises, bloquées dans plusieurs pays, son or est déposé dans les coffres de son institution monétaire, ce qui lui permet d'avoir des actifs pour soutenir son effort de guerre malgré les sanctions. Explications.
Robert Jules
(Crédits : Reuters)

Face aux sanctions économiques imposées par l'Occident à la Russie en réponse à son invasion militaire en Ukraine, Moscou dispose de réserves de change, qui s'élèvent à 630 milliards de dollars. Si une partie de ces réserves en devises est bloquée dans certains pays, les réserves en or sont en revanche entreposées dans les coffres de la Banque centrale russe. Selon le Conseil mondial de l'or, elles s'élèvent à 2.361,64 tonnes, soit le cinquième volume le plus élevé derrière les Etats-Unis, l'Allemagne, la France et l'Italie.

Les modalités de la constitution de ce stock montrent que la Russie se préparait à l'éventualité de sanctions. Si la Banque centrale russe a commencé à acheter régulièrement du métal jaune depuis 2008, après la crise financière mondiale, dont le stock stagnait autour de 500 tonnes, elle a intensifié ces acquisitions à partir de 2014, après les sanctions qui ont été imposées au pays après son annexion de la Crimée.

(évolution du stock d'or détenu par la Banque centrale russe)

-

réserves d'or russe

-

"La Russie a acheté de l'or durant six ans jusqu'à mars 2020, pour un montant total de plus de 40 milliards de dollars, doublant ses réserves et devenant le plus gros pays acheteur durant cette période. Cela a été fait pour réduire son exposition aux actifs en dollars mais les achats ont été suspendus lorsque le prix de l'or a atteint un record de plusieurs décennies au début de la pandémie. Les stocks d'or russes s'élevaient à plus de 2.000 tonnes à la fin de janvier, selon le Fonds monétaire international (FMI), représentant environ 20% du total des réserves de change de la Banque centrale russe", explique ​​Michael Haigh, qui dirige l'analyse des marchés des matières premières à la Société Générale

Une hausse du prix du métal jaune de plus de 100%

Cette démarche acheteuse a d'ailleurs accompagné la valorisation du métal jaune, passé sur le marché des métaux précieux de New York (Nymex) de 945 dollars l'once (31,1 grammes) en 2008 jusqu'à 1.940 dollars l'once jeudi soir, à quelques encablures du record historique à 2.070,44 dollars l'once atteint en août 2020 en plein confinement dû à la pandémie du Covid-19. Autrement dit, sur cette période, le cours du métal jaune a augmenté de plus de 100%.

-

cours de l'or

-

"Les achats d'or par la Russie se sont avérés être une bonne affaire financière ! Notre analyse révèle que le coût de revient des réserves officielles d'or de la Russie se situe à environ 1.100 dollars l'once, soit une plus-value latente de plus de 70% par rapport au cours actuel. Cela représente un gain d'environ 60 milliards de dollar pour le pays, qui s'explique par le bon timing des achats, en particulier leur accélération après 2014 et leur arrêt en 2020, avant l'envolée qui a poussé l'once au-delà des 2.000 dollars", souligne Laurent Schwartz, président du Comptoir national de l'or, dans une analyse publiée quelques jours après l'invasion.

Un stock évalué à 140 milliards de dollars

Aujourd'hui, ce stock d'or est évalué à quelque 140 milliards de dollars, et laisse au régime de Vladimir Poutine la possibilité d'en vendre pour subvenir à ses besoins, d'autant que le métal précieux est de plus en plus recherché. "L'escalade du conflit et les sévères sanctions internationales imposées à la Russie ont accru les craintes d'un chaos financier mondial, déclenchant des achats supplémentaires vers les valeurs-refuges", souligne ​​Michael Haigh. Situation à laquelle il faut ajouter une hausse rapide de l'inflation dans nombre de pays, dont les Etat-Unis où l'augmentation des prix frôle les 8%, un niveau inconnu depuis 40 ans.

Ainsi, selon le Conseil mondial de l'or, 2021 a été l'année qui a enregistré les achats les plus importants au cours des dix dernières années, avec un total de 1.124 tonnes. Autre indice de la pression acheteuse, l'investissement dans les ETC (Exchange Traded Commodities), l'équivalent des ETF pour les matières premières, s'est élevé à 3 milliards de dollars la semaine dernière. "​​Selon les données d'ETFLogic, le iShares Physical Gold de 16,4 milliards de dollars a ajouté 1,9 milliard de dollars au cours de la semaine du 14 mars, tandis que le Invesco Physical Gold de 16,2 milliards de dollars a enregistré des entrées de 911 millions de dollars. De même, les 4,6 milliards de dollars Amundi Physical Gold et les 3,2 milliards de dollars Xtrackers Physical Gold Securities ont enregistré respectivement 241 millions de dollars et 161 millions de dollars de nouveaux fonds au cours de la même période", souligne Jamie Gordon, chez ETFStream.

Intérêt qu'anime à nouveau la Banque centrale russe qui avait annoncé le 28 février vouloir reprendre ses achats de métal jaune auprès des banques, mais a finalement décidé de les suspendre lundi dernier pour permettre à ces banques de pouvoir répondre à la demande de la population. En effet, les Russes ont augmenté leurs achats d'or, incités par la suppression de la TVA de 20% sur les transactions, décidée à la suite des sanctions occidentales. Le métal jaune est en effet un marché local important, la Russie étant le deuxième producteur mondial d'or, après la Chine. Ses compagnies minières dont Polyus, cinquième compagnie aurifère mondiale, ont extrait 331,1 tonnes en 2021, selon le Conseil mondial de l'or. Pour le gouvernement, qui doit faire face à une dépréciation de quelque 40% du rouble face au dollar depuis l'invasion de l'Ukraine, le recours par la population aux achats d'or plutôt qu'à celui de devises étrangères permet aussi d'éviter d'amplifier la dépréciation de la devise russe.

Les sénateurs américains prêts à appliquer des sanctions sur l'or russe

Reste à savoir si la Banque centrale de Russie peut vendre son or si besoin, depuis que le pays est exclu du système financier occidental. Comme elle a commencé à le faire avec son pétrole, la Russie pourrait se tourner vers la Chine ou l'Inde pour vendre ou gager son or pour obtenir des prêts. Toutefois, un groupe bipartite de sénateurs américains considérant que le métal jaune est passé au travers des premières sanctions internationales a présenté la semaine dernière un projet de loi au Congrès américain imposant des sanctions contre les personnes qui seraient partie prenante d'opérations sur l'or de la Banque centrale russe.

Last but not least, une autre solution pour la Banque centrale russe serait de vendre directement son or sur le marché local au regard de la demande de la population russe en échange de roubles. Selon la banque russe Sberbank, l'ouverture de comptes dédiés à l'achat physique de métaux précieux (or, mais aussi argent, or blanc (or recouvert de rhodium), platine, palladium) ont été multipliés par 6,5 durant la première quinzaine de mars par rapport à dernière quinzaine de février. "Depuis le début de l'année, 50.000 personnes ont ouvert de nouveaux comptes sur les métaux chez Sber, pour une valeur cumulée de 315 milliards de roubles (2,74 milliards d'euros)", indique la banque dans un communiqué. Une frénésie qui en dit long sur les inquiétudes de la population russe pour son avenir.

Robert Jules

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 19/03/2022 à 19:17
Signaler
N'est ce pas de l'amateurisme de la part des autorités russes que d'avoir laissé les réserves en devises (dollar, euros) dans les banques occidentales ? Elles auraient dû les conserver à la banque centrale de Russie...

le 27/04/2022 à 16:33
Signaler
Laisser l'or dormir dans les banques centrales est improductif. Il doit générer des bénéfices en le plaçant ailleurs à titre d'investissement ou d'achats d'actifs. C'est une procédure courante. Malheureusement, dés qu'un pays ne suit pas les régles i...

le 27/04/2022 à 16:35
Signaler
Laisser l'or dormir dans les banques centrales est improductif. Il doit générer des bénéfices en le plaçant ailleurs à titre d'investissement ou d'achats d'actifs. C'est une procédure courante. Malheureusement, dés qu'un pays ne suit pas les régles i...

à écrit le 19/03/2022 à 9:32
Signaler
L'Occident n'ayant pas voulu faire le ménage en Ukraine, l'Orient se salit les mains!

à écrit le 18/03/2022 à 20:10
Signaler
Si la banque centrale russe dispose d'autant de lingots d'or contrefaits que la banque centrale chinoise alors la guerre en Ukraine est pliée...

le 17/05/2022 à 22:11
Signaler
lingot contrefait ? l or est facile à analyser , il n y a plus de lingot contrfait depuis tres tres longtemps

à écrit le 18/03/2022 à 18:25
Signaler
On peut rappeler aussi que la ministre des finances ukrainienne est Natalie Jaresko,depuis 2014, une Américaine d'origine ukrainienne .Elle a travaillé pour le Département d’État américain et pour un fonds d'investissement ukrainien financé par le Co...

à écrit le 18/03/2022 à 16:28
Signaler
Son effort de défense voyons. Révisionnistes ! Tiens au fait, no comment sur le financement de l' armée ukrainienne par les usa durant 10 ans ? Etonnant non ?!

à écrit le 18/03/2022 à 14:55
Signaler
Oui, l'or a une grande valeur, aussi bien une valeur de réserve ou de garantie qu'une valeur de transaction. Non, il ne s'agit pas d'une chimère, d'une relique ancienne, d'un symbole, ... Une simple anectode : les riches chinois, pour mettre de...

le 18/03/2022 à 15:15
Signaler
Et les banques suisses qui en sont à détourner des rivières souterraines car sans arrêt obligées de construire des étages sous terrain pour stocker les lingots donne également une bonne indication de la valeur de l'or, les mégas riches ne s'y trompe...

à écrit le 18/03/2022 à 12:46
Signaler
réponse à @citoyen blasé: je partage ce point de vue l' or est un symbole évoquant la puissance -même si ce n ' est qu une chimère depuis l abandon du dollar adossé à la valeur de l' or dans les années 70..-SARKO a clairement manqué de clairvoyance ...

le 18/03/2022 à 13:51
Signaler
"MAIS C EST QU IL N Y A RIEN DE SERIEUX EN FACE ." C'est faux le programme économique le plus détaillé et de loin est celui de la France Insoumise, très intéressant au demeurant, par contre il est évident qu'un bon candidat qui a le soutient des marc...

à écrit le 18/03/2022 à 12:43
Signaler
réponse à @citoyen blasé: je partage ce point de vue l' or est un symbole évoquant la puissance -même si ce n ' est qu une chimère depuis l abandon du dollar adossé à la valeur de l' or dans les années 70..-SARKO a clairement manqué de clairvoyance ...

le 18/03/2022 à 12:59
Signaler
"MAIS C EST QU IL N Y A RIEN DE SERIEUX EN FACE ." C'est faux le programme économique le plus détaillé et de loin est celui de la France Insoumise, très intéressant au demeurant, par contre il est évident qu'un bon candidat qui a le soutient des marc...

à écrit le 18/03/2022 à 12:27
Signaler
Dior ferme ses boutiques à Saint PetersBourg, pendant c'temps là au Kremlin : l'Or... j'adore !

à écrit le 18/03/2022 à 11:10
Signaler
L'or a plus une valeur symbolique que vraiment utile dans les échanges commerciaux. Assis sur un tas d'or n'a jamais fait avancer les choses. Ce qui fait avancer, c'est le mouvement.

à écrit le 18/03/2022 à 10:03
Signaler
L'Occident "cigale" face a l'Orient "fourmi"? La monnaie n'est qu'un moyen d'échange et non un but a atteindre!

à écrit le 18/03/2022 à 9:57
Signaler
La stratégie prend tout son sens quand on pense aux mines d'or de Centrafrique sur laquelle le propriétaire de Wagner, la milice russe officiellement privée avec laquelle le gouvernement centrafricain s'est acoquiné, a fait main basse en contrepartie...

à écrit le 18/03/2022 à 7:36
Signaler
Ben ils en ont vachement de moyens de soutenir leur invasion les russes c'est pas ce que l'on nous disait au début, comme avec le covid vous vous êtes tous précipités à raconter n'importe quoi selon l'influence du lobby du moment je suppose ce qui va...

le 18/03/2022 à 9:31
Signaler
@citoyen blasé : L ‘or est une valeur refuge mais ne permet pas de payer car trop fluctuant et moins fluide que les devises…( transport, dissémination dans l économie les échanges commerciaux etc ) Cela étant ça atteste bien que la Russie préparait...

le 18/03/2022 à 10:24
Signaler
L'or est également une garantie, une valeur sûr qu'il faut exposer comme puissance mais conserver contrairement à Sarkozy qui a vendu le quart du stock d'or français sans qu'aucun garde fou ne s'y soit opposé. Yen a marre de tout ces types qui se suc...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.