La croissance chinoise s'écroule et fait quasiment du surplace au deuxième trimestre

Selon des chiffres officiels publiés ce vendredi, le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième puissance économique mondiale a progressé sur un an de seulement 0,4% sur la période avril-juin.
(Crédits : CHINA STRINGER NETWORK)

Ce n'est pas un coup d'arrêt mais pas loin. Après une bonne performance au premier trimestre au cours duquel le produit intérieur brut (PIB) avait progressé de 4,8%, la Chine a vu sa croissance s'écrouler au deuxième trimestre pour faire quasiment du surplace. Avec une croissance de 0,4% lors du 2e trimestre 2022, la Chine signe en effet sa pire performance depuis le premier trimestre 2020 quand, marquée par la pandémie, l'économie avait dégringolé de 6,8%. Si les analystes tablaient sur un ralentissement plus modéré (+1,6%), cette mauvaise performance était néanmoins largement attendue. A tel point que les Bourses chinoises avaient commencé à baisser vendredi avant même de connaître le chiffre de croissance  Dans les premiers échanges à Hong Kong, l'indice Hang Seng cédait 1,10% à 20.522,11 points. De son côté, l'indice composite de la Bourse de Shanghai perdait 0,62% à 3.261,38 points, tandis que la place de Shenzhen était en baisse de 0,34% à 2.185,15 points.

Cette mauvaise performance s'explique déjà par la crise sanitaire et la stratégie zéro Covid de la Chine qu'elle applique depuis le début de l'épidémie. Ainsi, au printemps, Shanghai a été confinée pour deux mois en réponse à la pire flambée épidémique dans le pays depuis deux ans. Un confinement similaire a un temps été envisagé en mai à Pékin. Ces mesures ont porté un rude coup à l'économie, avec nombre d'entreprises, d'usines et de commerces contraints de cesser leur activité, et des chaînes d'approvisionnement sous tension.

Un nombre croissant d'acheteurs cessent de rembourser leur prêt immobilier

Ensuite, les mauvaises nouvelles sur le terrain de l'immobilier se multiplient. En juin, les prix des logements neufs se sont de nouveau contractés (-0,5% sur an). Il s'agit du second mois de repli de cet indice qui agrège la moyenne des prix dans 70 villes de Chine. Et, « un nombre croissant d'acheteurs cessent de rembourser leurs mensualités en raison du ralentissement économique et de retards » des promoteurs pour l'avancée des chantiers ou la remise des clés. Quant au taux de chômage, il s'est établi à 5,5% en juin contre 5,9% un mois plus tôt. Particulièrement surveillé par le pouvoir et calculé pour les seuls urbains, il avait atteint un record absolu de 6,2% en février 2020, au plus fort de l'épidémie, avant de refluer.

L'objectif d'une hausse du PIB d'environ 5,5% cette année pourrait ne pas être atteint

Pékin s'est fixé comme objectif une hausse du PIB « d'environ 5,5%" cette année, dont nombre d'économistes doutent qu'il sera atteint ». Ce chiffre marquerait pour la Chine son rythme de croissance le plus faible depuis le début des années 1990, hors période Covid. L'an dernier, le pays, alors remis du choc de la première vague épidémique, avait dégagé pour l'ensemble de l'année 2021 un PIB en hausse de 8,1%.

 En juin, les ventes de détail ont bondi

Une bonne nouvelle, quand même, pour la Chine. Les ventes de détail, principale jauge de la consommation des ménages, ont bondi en juin, les Chinois ayant repris leurs achats avec l'assouplissement des restrictions anti-Covid, selon des chiffres officiels publiés vendredi. Les ventes ont progressé le mois dernier de 3,1% sur un an. En mai, elles avaient chuté de -6,7%, en pleine vague épidémique qui avait notamment entraîné le dur confinement de Shanghai.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 17/07/2022 à 10:03
Signaler
"En juin, les ventes de détail ont bondi" Et ça tombe pile poil au bon moment ce déconfinement !

à écrit le 16/07/2022 à 19:54
Signaler
Manifestement le moustique chinois a quelques difficultés à étancher sa soif sur le dos de l'âne occidental...

à écrit le 16/07/2022 à 19:36
Signaler
La réalité doit être encore pire , aucune confiance dans les chiffres fournies par la dictature chinoise , espérons que la relocalisation est en marche , on ne va pas engraisser le monstre qui veut s'allier à la Russie pour écraser le monde libre !!!

le 18/07/2022 à 6:45
Signaler
Le monde libre ? Sans rire ?

à écrit le 16/07/2022 à 18:08
Signaler
En France quand ça croûte de -20 % les titres des journaux sont: la France résiste... quand la Chine fait + 10 % c'est: la chine s'écroule ... la presse c'est tout un art. Dans le sport et touti quanti il en est de même. Merveilleux...

à écrit le 16/07/2022 à 10:12
Signaler
Si la Chine vous intéresse, lisez "Un siècle chinois" de Jean Tuan (C.L.C. Éditions), publié en avril 2022. Préfacé par Marie Holzman, sinologue respectée, ce récit évoque le parcours du père de l'auteur venu en France en 1929 depuis la Chine, leur i...

à écrit le 15/07/2022 à 10:03
Signaler
Ce n'est pas la croissance qui fait du surplace, c'est le PIB. La croissance, elle s'annule. Et c'est tout à fait normal, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. Le monde entre dans une nouvelle ère : L'ère de l'économie constante

le 15/07/2022 à 13:48
Signaler
En effet, la Chine entre certainement dans une phase de moindre croissance tant est s'est développée dans les dernieres années. Elle a toutefois de grands atouts pour l'avenir, et notamment une concentration de l'industrie mondiale qui lui donnera en...

le 15/07/2022 à 13:50
Signaler
C'est tout à fait juste ! Soit elle s'écroule et donc ne fait pas de surplace, soit elle fait du surplace et donc ne s'écroule pas. Hors comme nous le signale "Charlie" le titre semble nous dire que la croissance chinoise s'écroulait mais au seco...

à écrit le 15/07/2022 à 9:47
Signaler
Le modèle économique et politique Chinois est intenable hors dictature. La question à 100 rembini est: Les Chinois vont-ils accepter de vivre encore longtemps sous un tel régime?

le 15/07/2022 à 13:26
Signaler
La chine n'a depuis 5000 ans d'existence jamais connu de "démocratie", tant que la Chine sera unie elle ne connaitra pas ce que nous appelons à tord "démocratie". Pire son peuple n'en veut pas, il verraient cela comme un pouvoir faible, menant le pa...

le 15/07/2022 à 15:17
Signaler
le modele americain de la ploutocratie rance avec des familles corrompues (bush, clinton, biden ...) qui squattent le pouvoir est nettement plus enviable en effet

le 16/07/2022 à 18:10
Signaler
Et vous sous votre régime ploutocratre vous allez vivre encore combien de temps ?

à écrit le 15/07/2022 à 9:14
Signaler
La consommation chinoise est affaiblie par les confinements à répétition (250 millions de personnes confinées actuellement à la mi-juillet). La croissance de la Chine est toujours bâtie sur les exportations et la construction d’immeubles, de voies fe...

à écrit le 15/07/2022 à 7:59
Signaler
Bonjour, Avec la réduction de la mondialisation, la Chine usines du monde vas devoir compte sur sa consommation intérieure pour soutenir sa croissance... Dire que nous ne voulons plus de ce système économique, me semblent correctes, le transport de...

le 15/07/2022 à 11:06
Signaler
@Rogger Ben si! Il faut le dire que la mondialisation heureuse a beaucoup profité au financiers, spéculateurs profiteurs sur le dos de toutes les populations. L'énergie fossile chère est une bénédiction qui redistribue les cartes avec 40/50 ans d'a...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.