Immobilier : nouveau coup dur pour la Chine, le promoteur Shimao en défaut de paiement

De nombreux groupes immobiliers sont en difficulté financière en Chine. A tel point que le groupe Shimao, acteur majeur du secteur en Chine, se retrouve dans l'incapacité de rembourser un emprunt arrivé à échéance dimanche d'un montant de 1,02 milliard de dollars (981 millions d'euros), a indiqué le groupe basé à Shanghai. Ce défaut de paiement est le plus important cette année dans le secteur immobilier chinois.
L'immobilier et la construction pèsent plus du quart du PIB de la Chine.
L'immobilier et la construction pèsent plus du quart du PIB de la Chine. (Crédits : © Aly Song / Reuters)

Si l'immobilier a longtemps servi de moteur à la croissance en Chine, galvanisé par la hausse du niveau de vie de la population et une frénésie d'achats, les incertitudes liées au Covid-19, qui pénalisent l'activité et in fine pèsent sur le revenu des ménages, refroidissent les velléités des acheteurs. Dans ce pays où l'acquisition d'un bien immobilier est souvent un prérequis au mariage, de nombreux groupes immobiliers en Chine sont en difficulté financière. Symptôme de cette crise : un nouvel acteur majeur du secteur, le promoteur Shimao, basé à Shanghai, se retrouve à son tour dans l'incapacité de rembourser un emprunt arrivé à échéance dimanche d'un montant de 1,02 milliard de dollars (981 millions d'euros). Ce défaut de paiement est le plus important en Chine cette année dans le secteur immobilier.

Shimao précise discuter avec ses créanciers d'une solution « à l'amiable ». Le groupe met ses difficultés sur le compte de la conjoncture et du Covid qui pénalisent la demande en biens immobiliers. Ce phénomène est amené à « se poursuivre à court terme », prévient le promoteur, qui enregistre sur les cinq premiers mois de l'année un repli de 72% de ses ventes sur un an.

Pour réduire l'endettement du secteur, Pékin a durci ces dernières années les conditions d'accès au crédit pour les promoteurs. Résultat, nombre de groupes se retrouvent à court de liquidités, dont le numéro un du secteur, Evergrande. La mauvaise santé financière du champion de l'immobilier en Chine pénalise par ricochet ses concurrents, les acheteurs se montrant de plus en plus réticents à investir dans la pierre. En mai, le poids lourd de l'immobilier Sunac avait lui aussi annoncé un défaut de paiement.

« La contagion, qui s'est étendue d'Evergrande à Sunac, gagne à présent Shimao », relève l'analyste Kristy Hung, de l'agence Bloomberg, redoutant une crise de la dette qui « dépasse l'imagination ».

Pour tenter de générer de l'argent et d'attirer de nouveaux acheteurs, certains promoteurs aux abois en arrivent à accepter des paiements... en produits agricoles de la part de clients agriculteurs. Pêches, pastèques ou encore ail peuvent désormais servir à payer une partie d'un bien immobilier, a rapporté la presse locale, soulignant la situation désespérée de plusieurs promoteurs dans certaines localités.

Un quart du PIB

L'immobilier et la construction ont joué un rôle clé pour la reprise post-pandémie. Ces deux activités pèsent en effet plus du quart du PIB du géant asiatique et servent de locomotive à bien d'autres secteurs, comme l'acier ou l'ameublement. Mais depuis plusieurs mois, la politique zéro-Covid du pays perturbe lourdement l'économie chinoise.

Résultat, la seconde économie mondiale devrait voir sa croissance s'essouffler à 4,3% cette année, après 8,1% l'an dernier, selon les estimations de la Banque mondiale en juin. Lors de précédentes prévisions en décembre, l'institution tablait sur une hausse de 5,1% du produit intérieur brut (PIB) de la Chine en 2022. Pékin s'est fixé comme objectif d'atteindre les 5,5% de croissance sur l'année. Mais nombre d'économistes doutent que le géant asiatique parvienne à son objectif, qui marquerait en Chine la plus faible croissance depuis 1990 hormis 2020, année initiale de la pandémie.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 04/07/2022 à 19:30
Signaler
Si la Chine vous intéresse, lisez "Un siècle chinois" de Jean Tuan (C.L.C. Éditions), publié en avril 2022. Préfacé par Marie Holzman, sinologue respectée, ce récit évoque le parcours du père de l'auteur venu en France en 1929 depuis la Chine, leur i...

à écrit le 04/07/2022 à 10:01
Signaler
Les immeubles d'habitation de plus de six étages sont des désastres à tous les points de vue : Ecologique (ascenseur polluant, cout élevé de la construction), environnement (Densification qui dégrade la qualité de vie). De plus, ces immeubles sont in...

à écrit le 04/07/2022 à 8:27
Signaler
La bulle se dégonfle mais qu'en Chine à quand notre tour enfin ?

le 04/07/2022 à 19:31
Signaler
Pouvez-vous vous exprimer dans un français correct ?!

le 05/07/2022 à 8:18
Signaler
La vache tu n'arrives pas à comprendre cette phrase ? Désolé vieux je peux difficilement faire plus simple. Signalé.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.