Corée du Nord : Kim Jong-un tire un nouveau missile pour la fête nationale américaine

 |   |  574  mots
Kim Jong-un, le dirigeant de la Corée du Nord, a décidé d'un nouveau tir de missile ce mardi 4 juillet.
Kim Jong-un, le dirigeant de la Corée du Nord, a décidé d'un nouveau tir de missile ce mardi 4 juillet. (Crédits : Statista*)
Le cadeau de Kim Jong-un, pour la fête nationale américaine, n'a pas plu à Donald Trump. La Corée du Nord a renouvelé ses essais balistiques en tirant un nouveau missile, atteignant une altitude de 2.802 km en direction de la mer du Japon, ce mardi 4 juillet. Un acte qui intervient à quelques jours seulement du G20.

(Article publié le 4 juillet à 8h45 et mis à jour à 8h55).

Alors que les géants internationaux se réunissent dès vendredi, la Corée du Nord a tiré, une nouvelle fois, un missile balistique en direction de la mer du Japon. Il a été tiré depuis la base aérienne de Panghyon, à 100 km de Pyongyang, a effectué un vol d'une quarantaine de minutes - soit 930 kilomètres parcourus - avant d'atterrir dans la zone économique exclusive du Japon. "Une réussite" selon la Corée du Nord qui s'est félicitée d'être, désormais, en mesure de frapper n'importe quel point de la planète avec précision. Le gouvernement nippon a, dès lors, dénoncé une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Le commandement militaire américain dans le Pacifique a détecté le vol qui n'a "représenté aucune menace pour les Etats-Unis", semble-t-il. Cependant, le régime nord-coréen ne cache pas chercher à développer des missiles de longue portée à tête nucléaire, capables d'atteindre les Etats-Unis.

Le dossier nord-coréen à l'ordre du jour du sommet international

Pyongyang est loin d'en être à son premier essai balistique. Le dernier date du début du mois de juin. Mais ce nouveau tir, mené le jour de la fête nationale américaine et à trois jours seulement du début du G20, sera sujet aux discussions entre Washington, la Chine, la Corée du Sud et le Japon.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a d'ores et déjà convoqué une réunion du Conseil de sécurité nationale et a indiqué que l'armée effectuait des analyses sur ce nouveau tir de missile. Shinzo Abe, Premier ministre japonais, souhaite, quant à lui, rassembler les forces internationales telles que la Russie et la Chine :

"Les dirigeants du monde se réuniront au sommet du G20. Je voudrais lancer un appel fort à la solidarité de la communauté internationale sur la question nord-coréenne.[...] Je prévois aussi de demander au président Xi Jinping et au président (Vladimir) Poutine de jouer un rôle plus constructif."

La réaction américaine

Donald Trump, comme à son habitude, a choisi de s'exprimer sur Twitter jugeant qu'il était temps "que la Chine impose un geste lourd à la Corée du Nord et mette fin à ce non-sens une bonne fois pour toutes" :

"La Corée du Nord vient juste de tirer un nouveau missile. Ces gens n'ont-ils rien de mieux à faire dans leur vie ? Il est difficile de croire que la Corée du Sud..."

 "...et le Japon vont continuer à tolérer cela plus longtemps. Peut-être que la Chine va imposer un geste lourd à la Corée du Nord et stopper ce non-sens une bonne fois pour toutes".

Ce dimanche, le président des Etats-Unis s'était entretenu avec le chinois Xi Jinping et le japonais Shinzo Abe. Le couple sino-américain avait réaffirmé son engagement "en faveur d'une péninsule coréenne dénucléarisée".

(avec Reuters)

 *Un graphique de notre partenaire Satista

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2017 à 16:01 :
ce trump n'a encore rien compris , kim voulait juste trinquer avec lui pour la fête nationale americaine
a écrit le 04/07/2017 à 15:51 :
2802 km d'altitude pour 930 de portée, ça ne choque personne ?
Réponse de le 04/07/2017 à 21:34 :
Kim Jong-un a encore de la marge avant d'arriver sur la lune.
a écrit le 04/07/2017 à 13:42 :
Effectivement c'est inquiétant ces dirigeants qui tirent des missiles dans l'eau alors que nous, nous bombardons des civils et rasons des pays entiers au moyen-orient ou nord-afrique... Faut dire ils ont la démocratie au bout du tunnel...

Amis journalistes, un peu de recul. Entre un épouvantail et des pays qui tuent des civils pour protéger des gazoducs/oléoducs il faudrait s'offusquer à meilleur escient...
Réponse de le 05/07/2017 à 21:43 :
Comme les terroristes d'ISIS utilisent les civils comme boucliers, il y'a donc forcement des innocents qui vont subir également les frappes.
Ton commentaire semble indiqué que ses même frappes sont dirigées pour tuer des civils, ce qui indique bien que tu es là pour troller. Tu pourrais parler des atrocités que les civils subissent de la part d'ISIS, mais cela te semble beaucoup moins important. Alors au lieu de faire la morale aux journalistes , arrête un peu de raconter n'importe quoi.
a écrit le 04/07/2017 à 11:09 :
Le monde peut s'inquiéter.
Ce pays sans projet pour ses habitants placé sous une paranoïa entretenue par son régime est un bombe dégoupillée maintenant.
Qu'ont fait la Chine, Les Etats Unis, le Russie...et l'Europe...rien
Pas de dialogue, pas de main tendue pour sortir ce pays de la folie....avec un dirigeant qui a fait ses études en Suisse.
a écrit le 04/07/2017 à 9:49 :
Il semble avoir un bon humour ce Kim Jong-un.
Réponse de le 04/07/2017 à 21:29 :
Boh c est de l humour de gauche qui n a donc rien de liberal!!!! C est comme maduro, c est de l humour juste et tolerant qui n est pas a portee de tt le monde, car c est ultra neo socialiste

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :