Le coût des retraites va dépasser leur financement en 2020 aux Etats-Unis

 |   |  424  mots
(Crédits : Charles Platiau)
Le coût des retraites aux Etats-Unis va dépasser leur financement dès l'année prochaine et les réserves des fonds de retraite publique seront épuisées en 2035, a indiqué le conseil d'administration de ces fonds lundi.

C'est la première fois depuis 1982 que, du fait du vieillissement de la population, les ressources pour financer les retraites publiques (Social Security) ne seront pas suffisantes en 2020 ce qui impliquera de puiser dans des réserves. Le système de retraite publique, qui coûte actuellement 4,9% du PIB américain, sera insolvable dans 16 ans, un an plus tard qu'anticipé l'année dernière.

Cette légère amélioration sur la durée reflète celle de l'économie, du marché de l'emploi et de la couverture médicale mise en place par le système Obamacare, a affirmé Stephen Goss, un administrateur, lors d'une présentation annuelle de ces comptes sociaux.

Un très net recul des nouvelles demandes de pensions d'invalidité, qui sont passées, de 2 millions par an il y a dix ans en pleine récession, à 1,5 million aujourd'hui, a donné du répit aux ressources des fonds de retraite. Lebas taux de chômage (3,8%) mais aussi l'évolution des types d'emplois moins sujets aux accidents du travail ainsi que l'amélioration de la couverture santé expliquent ce moindre recours aux pensions d'invalidité, ont expliqué les responsables.

Insolvable d'ici 2026

Du côté de l'assurance-santé (Medicare pour les plus âgés et Medicaid pour les plus pauvres), la situation ne s'est pas améliorée, les responsables prévoyant que les ressources seront épuisées dans sept ans en 2026, comme prévu déjà l'année dernière.

Les coûts de l'assurance maladie Medicare vont passer de 3,7% du PIB en 2018 à 5,9% en 2038.

"Les projections indiquent que Medicare va faire face à un déficit substantiel qui devra être réglé par une réforme", ont noté les administrateurs qui soulignent toutefois, sans citer nommément Obamacare, qu'il a eu "depuis 2008, une réduction des coûts". "Il est possible que les pratiques de santé américaine soient devenues plus efficaces", suggèrent-ils.

Mais pour éviter que l'assurance Medicare devienne insolvable d'ici 2026, il faudrait réduire les dépenses de 19% ou relever dès maintenant les contributions sociales à ce fonds de la part des employés comme des employeurs à 3,80% au lieu de 2,90% aujourd'hui, a indiqué Paul Spitalnic, un responsable.

Les programmes sociaux de retraite (Social Security) et d'assurance médicale des plus de 65 ans (Medicare) sont les deux plus importants budgets du gouvernement américain, représentant 45% des dépenses fédérales, hormis service de la dette.

Quelque 52,7 millions d'Américains perçoivent une retraite publique et 59,9 millions ont recours à l'assurance santé Medicare tandis que 176 millions de salariés contribuent à leur financement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2019 à 13:08 :
Si il y avait moins de chômeurs il y aurait plus de cotisants donc moins de déficits, Courage Macron, il faut continuer les réformes, on veut un chômage a moins de 5 % !
Réponse de le 23/04/2019 à 15:35 :
dans l'article ils parlent des Etats Unis...pas de la France
Réponse de le 24/04/2019 à 7:28 :
On parle des USA dans cet article. Le deficit est un impot, le saviez-vous ?
Réponse de le 25/04/2019 à 4:28 :
Si vous auriez lu l'article, il s'agit de fond de pension Americain. Le president Americain est Donald Trump, pas Emmanuel Macron. Lisez l'article avant de commenter. Encore un gueulard gilet Jaune <sigh>.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :