Natalité et déclin de l'Empire du Milieu : la Chine annonce sa première baisse de population en 50 ans

La fin de la politique de l'enfant unique, en 2016, n'a pas suffi. Le pays qui s'était fixé comme objectif d'accroître sa population à 1,42 milliard d'habitants en 2020 contre 1,34 milliard en 2010, pourrait instaurer des mesures visant à encourager les couples chinois à avoir plus d'enfants. Mais sans attendre, il n'hésite pas à les stimuler en jouant sur la rivalité avec le taux de reproduction soi-disant très dynamique des Américains.

4 mn

(Crédits : Reuters)

La Chine est sur le point d'annoncer sa première baisse de population depuis cinq décennies à la suite d'un recensement décennal, indique le Financial Times, qui cite des sources proches du dossier.

Empêcher un déclin irréversible

Le Bureau national des statistiques (BNS), qui devait publier début avril les résultats de ce recensement réalisé l'an dernier, n'a pas répondu aux sollicitations de Reuters.

Les données concernant la population sont très sensibles et ne seront publiées que lorsque le gouvernement aura établi un consensus sur les chiffres et leurs implications, a précisé le Financial Times mardi, citant ses sources.

"Si la Chine confirme un tel déclin, ce serait vraiment important", a déclaré Zhiwei Zhang, chef-economiste chez Pinpoint Asset Management. "Le consensus, basé sur la projection réalisée par les Nations Unies, estimait que la population chinoise atteindrait son pic en 2027. Cela serait bien plus tôt que ce que les marchés et les décideurs politiques avaient prévu".

Aucune explication n'a été fournie pour justifier le retard dans la publication des résultats, bien que le BNS a fait savoir ce mois-ci qu'un travail préparatoire supplémentaire serait nécessaire.

La fin de la politique de l'enfant unique, en 2016, n'a pas suffi

Ces derniers mois, les médias d'Etat chinois laissaient entendre que la population pourrait commencer à décliner dans les prochaines années.

En 2016, la Chine a supprimé la politique de l'enfant unique en vigueur depuis des décennies dans l'espoir de stimuler la natalité, remplaçant la mesure par la politique de deux enfants.

Dans le même temps, le pays s'est également fixé comme objectif d'accroître sa population à 1,42 milliard d'habitants en 2020 contre 1,34 milliard en 2010.

Mais le taux de natalité n'a cessé de diminuer.

Face à un déclin qui semble inexorable, lever toutes les limitations ?

Le phénomène est en partie du aux fait que les couples urbains, en particulier ceux nés après 1990, accordent plus d'importance à leur indépendance et leur carrière qu'à l'objectif d'élever une famille, malgré la pression parentale qui les pousse à avoir des enfants.

La hausse du coût de la vie dans les grandes villes a également découragé les couples.

"La Chine ferait mieux d'assouplir complètement sa politique de contrôle de la natalité", estime Zhiwei Zhang.

Les conséquences du vieillissement sur la productivité

La baisse du taux de naissance et le vieillissement rapide de la population vont avoir un impact sur la population en âge de travailler et affecter la productivité.

"Nos projections, basées sur les données précédant le recensement, suggéraient déjà une baisse de 0,5% de la main-d'oeuvre chaque année d'ici 2030, avec un impact similaire sur le PIB", a écrit Capital Economics dans une note mercredi.

Il ajoute:

"Une croissance plus lente rendra difficile l'objectif de rattraper économiquement les Etats-Unis. Et il y aura un impact difficile à évaluer sur la position mondiale de la Chine."

Stimuler les Chinois en jouant sur la rivalité avec les Américains

Alors que le vieillissement accélère en Chine, la population américaine montre des changements positifs, a affirmé la Banque centrale chinoise dans un document de travail publié en mars, citant les projections des Nations Unies faisant état d'une hausse de 15% de la population américaine en 2050 par rapport à 2019 tandis que la population chinoise reculerait de 2,2%.

La Chine doit reconnaître que sa situation démographique a changé, a averti la Banque populaire de Chine. Et "réaliser que l'éducation et les progrès technologiques ne peuvent pas compenser le déclin de la population", a-t-elle dit.

___

LIRE AUSSI

Lire aussi 2 mnFaut-il s'inquiéter de la baisse de la natalité?

4 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 30/04/2021 à 12:54
Signaler
En parlant de Chine, Regardez ce qui se passe au Monténégro, Regardez le tracé de la nouvelle route de la soie CQFD

à écrit le 30/04/2021 à 12:36
Signaler
Commentaire 3 La Chine depuis 1980 s'est occupée: Pour employer une image 1) des estomacs ( export discount = rentrée de devises travail assuré 2) des muscles et des cerveaux ( facile à comprendre 3) des poumons ( elle va se soucier mainten...

à écrit le 30/04/2021 à 12:25
Signaler
Commentaire 3 Pays "aidés" et surtout pillés de leurs matières premières.

à écrit le 30/04/2021 à 12:22
Signaler
Je "modère" mon commentaire précédent.... La Chine se forme des " cadres de soutien " dans les pays d'Afrique qu'elle "aide " Les formations de ces nouveaux cadres sont prévues en Chine, On leur apprend par la même occasion le mandarin. Ce sero...

à écrit le 30/04/2021 à 12:08
Signaler
Ouf ! Un répit face à cette Chine qui avance à marché forcée Ce peut-être le temps qu'il nous faut pour rattraper notre retard, après avoir rectifié nos "erreurs"

à écrit le 29/04/2021 à 14:37
Signaler
Mon dieu, mon dieu, mon dieu.... Infanticide des bébés filles c' est des trucs lu dans le Figaro non ? C' est beau comment on peut ancrer dans les esprits toutes sortes de fadaises. En Chine puisque c' est votre propos, une fille représente plus...

à écrit le 29/04/2021 à 14:36
Signaler
Mon dieu, mon dieu, mon dieu.... Infanticide des bébés filles c' est des trucs lu dans le Figaro non ? C' est beau comment on peut ancrer dans les esprits toutes sortes de fadaises. En Chine puisque c' est votre propos, une fille représente plus...

à écrit le 29/04/2021 à 12:09
Signaler
Excellente nouvelle !

à écrit le 29/04/2021 à 9:57
Signaler
Le ton du titre et de l'article est étrange : Pourquoi affubler d'adjectifs négatifs, le fait que la population chinoise décroisse ? C'est au contraire, un formidable succès. Sur une planète où les ressources naturelles ne font que s'épuiser, une pop...

le 29/04/2021 à 10:19
Signaler
Parce que le but était de limiter la famine et donc les révoltes et non de sauver la planète.

à écrit le 29/04/2021 à 9:31
Signaler
En gros la situation du salarié chinois n'est pas prête de s'améliorer mais chut il ne faut pas qu'ils le savent ils sont quand même plus d'un milliard il ne vaudrait mieux pas qu'ils s'énervent alors... tout va bien ! Le fait également quand la ...

à écrit le 28/04/2021 à 23:19
Signaler
C'est drôle comment les avis changent rapidement. Il y a un an presque tout le monde disait que la Chine allait être la première puissance du monde etc..

le 29/04/2021 à 12:09
Signaler
L'un n'empêche pas l'autre. Ils seront première puissance et moins nombreux .

à écrit le 28/04/2021 à 22:34
Signaler
Il ne faut pas s'inquieter, c'est une bonne chose pour la planète. Même si les chinois s'attendaient eux-mêmes à une stagnation en 2030 et une baisse de leur population à partir de 2035, cela arrive plus vite. Mais la migration en ville, des jeunes d...

à écrit le 28/04/2021 à 18:29
Signaler
Oui mais pour l'instant avec leur18% de croissance actuelle, ils peuvent voir venir.

le 28/04/2021 à 21:23
Signaler
Hors effet Covid, la croissance de la Chine est en chute régulière et à été divisée par deux depuis son apex en 1996. Sa croissance actuelle est de l'ordre de 6% et on peut parier qu'elle va encore baisser. La Chine a terminé ses 30 glorieuses et...

à écrit le 28/04/2021 à 18:18
Signaler
le Financial Times écrivait déjà en 2016 que le taux de fécondité réel est de 1,1 et non 1,6 comme le suggère la Banque Mondiale, notamment (Sperm crisis in China as fertility slides, Financial Times, 28/11/2016). un autre problème est le nombre de...

à écrit le 28/04/2021 à 17:10
Signaler
bien on va voir les vrais problemes arriver bon debut

le 28/04/2021 à 21:32
Signaler
Le problème avec les pays dictatoriaux c'est qu'ils ont tendance à vouloir faire oublier les problèmes domestiques qu'ils n'arrivent à régler en créant des conflits "patriotiques" destinés à créer une union nationale, qui ne dure que le temps que le ...

le 29/04/2021 à 6:39
Signaler
Avant de partir dans toutes sortes de délire et de projeter nos vices sur autrui; Pouvez nous dire combien la Chine a déclenchée de conflits depuis le début de l'humanité ? Les doigts d'une seule main sont déjà de trop. Les peuples et civi...

le 29/04/2021 à 10:55
Signaler
Les peuples et civilisations belliqueuse sont à chercher en occident, ça c'est factuel. ... Non c'est une idiotie. Le japon a provoqué 11 guerres avec ses voisins depuis le 16ieme siècle jusqu'à 1945. Elle n'en a gagné que deux, comme quoi la défa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.