Le PIB américain quasiment stable au premier trimestre

Selon la troisième estimation, le PIB des Etats-Unis aurait baissé de 0,2% en rythme annuel au premier trimestre.

1 mn

Janet Yellen, présidente du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale, reste prudente sur la croissance
Janet Yellen, présidente du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale, reste prudente sur la croissance (Crédits : REUTERS)

Les statisticiens américains aiment diffuser des statistiques rapidement, quitte à les corriger rapidement. Dans un premier temps, fin avril, ils avaient annoncé une quasi stagnation du PIB au premier trimestre. Puis, lors d'une deuxième annonce , ils avaient évoqué un recul (-0,7% en rythme annuel). Finalement, ce recul n'est pas si prononcé, puisque le PIB aurait diminué de 0,2% seulement. Soit l'équivalent de -0,05% d'un trimestre sur l'autre. Autrement dit, aux normes européennes, une stabilité.

Ce sont toujours les exportations qui sont à l'origine de la faiblesse de l'activité américaine. En raison notamment de grèves dans les ports, mais aussi de la hausse du dollar, elles ont reculé de 5,9% au premier trimestre en rythme annuel. Elles avaient progressé de 4,5% au quatrième trimestre de 2014. La consommation s'est inscrite, elle, en progression (+2,1%), même si elle a été nettement moins forte que fin 2014 (+4,4%).

Rebond au deuxième trimestre

Les derniers indices donnent à penser que la croissance américaine a rebondi au deuxième trimestre. La première estimation sera publié le 30 juin. Pour autant, il ne faut pas s'attendre à une croissance des Etats-Unis sensiblement supérieure à 2% en 2015. C'est beaucoup en comparaison avec l'Europe, c'est peu si l'on regarde le proche passé américain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 25/06/2015 à 5:07
Signaler
Hum ? Il serait peut-être stable ... mais il a fallu bidouiller les chiffres ? Et pas à peu près ? Heureusement, la comptabilité créative est une spécialité très en vogue un peu partout ? Les USA et la Fed brillent dans ce domaine, mais la France e...

à écrit le 24/06/2015 à 19:35
Signaler
La récession pardon.

à écrit le 24/06/2015 à 19:35
Signaler
La récession pardon.

à écrit le 24/06/2015 à 19:35
Signaler
La récession pardon.

à écrit le 24/06/2015 à 19:35
Signaler
La récession pardon.

à écrit le 24/06/2015 à 19:35
Signaler
La récession pardon.

à écrit le 24/06/2015 à 19:35
Signaler
La récession pardon.

à écrit le 24/06/2015 à 19:35
Signaler
La récession pardon.

à écrit le 24/06/2015 à 19:34
Signaler
Leur chiffres sur le PIB ne sont pas très bons pourtant, afin de les rehausser, ils avaient changé la méthode de calcul il n'y a pas si longtemps. Ils ont introduit un nouveau facteur dans le calcul du PIB : la capitalisation du savoir faire des entr...

à écrit le 24/06/2015 à 19:34
Signaler
Leur chiffres sur le PIB ne sont pas très bons pourtant, afin de les rehausser, ils avaient changé la méthode de calcul il n'y a pas si longtemps. Ils ont introduit un nouveau facteur dans le calcul du PIB : la capitalisation du savoir faire des entr...

à écrit le 24/06/2015 à 19:34
Signaler
Leur chiffres sur le PIB ne sont pas très bons pourtant, afin de les rehausser, ils avaient changé la méthode de calcul il n'y a pas si longtemps. Ils ont introduit un nouveau facteur dans le calcul du PIB : la capitalisation du savoir faire des entr...

à écrit le 24/06/2015 à 19:34
Signaler
Leur chiffres sur le PIB ne sont pas très bons pourtant, afin de les rehausser, ils avaient changé la méthode de calcul il n'y a pas si longtemps. Ils ont introduit un nouveau facteur dans le calcul du PIB : la capitalisation du savoir faire des entr...

à écrit le 24/06/2015 à 19:34
Signaler
Leur chiffres sur le PIB ne sont pas très bons pourtant, afin de les rehausser, ils avaient changé la méthode de calcul il n'y a pas si longtemps. Ils ont introduit un nouveau facteur dans le calcul du PIB : la capitalisation du savoir faire des entr...

à écrit le 24/06/2015 à 19:34
Signaler
Leur chiffres sur le PIB ne sont pas très bons pourtant, afin de les rehausser, ils avaient changé la méthode de calcul il n'y a pas si longtemps. Ils ont introduit un nouveau facteur dans le calcul du PIB : la capitalisation du savoir faire des entr...

le 26/06/2015 à 2:07
Signaler
Heu ? Scusez ? Vous bégayez ? Ou vous avez le hoquet ? DANS LES DEUX CAS, SURVEILLEZ VOTRE MAJEUR, il opère "arrêt pétition" !

à écrit le 24/06/2015 à 19:34
Signaler
Leur chiffres sur le PIB ne sont pas très bons pourtant, afin de les rehausser, ils avaient changé la méthode de calcul il n'y a pas si longtemps. Ils ont introduit un nouveau facteur dans le calcul du PIB : la capitalisation du savoir faire des entr...

à écrit le 24/06/2015 à 18:18
Signaler
Les taux ne sont pas à la veille de bouger. La situation des USA est critique : sur les 500 plus grandes entreprises américaines classées dans Fortune, plus de 450 sont soit en situation de faillite soit constituent des redondances amenées à dispara...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.