Le visa investisseur prolongé pour les Français souhaitant tenter leur chance aux Etats-Unis

Un accord bilatéral entre la France et les Etats-Unis facilite l'obtention de visas entrepreneur et investisseurs de part et d'autre de l'Atlantique. Objectif : accélérer les procédures pour attirer les talents, sur fond de compétition mondiale.
Après les années « America first » de Donald Trump, le ministère des Affaires étrangères a obtenu de la nouvelle administration Biden un rallongement des Visas investisseur et entrepreneur (E1 et E2) pour les citoyens Français.

Alors que la compétition fait rage en matière d'investissements sur la transition énergétique, l'Europe et les Etats-Unis veulent se rendre attractifs aux yeux des investisseurs. Quitte à faciliter les procédures d'obtention de visa de part et d'autre de l'Atlantique.

Après les années « America first » de Donald Trump, le ministère des Affaires étrangères a obtenu de la nouvelle administration Biden un rallongement des Visas investisseur et entrepreneur (E1 et E2) pour les citoyens Français. Des avancées obtenues un an après la visite d'Emmanuel Macron à Washington en décembre 2022, indique le ministère.

Lire aussiMacron à Washington : l'Occident en pleine fragmentation

Un parcours privilégié

Les investisseurs américains souhaitant s'installer en France vont de leur côté « bénéficier d'un parcours privilégié, leur permettant d'obtenir plus facilement un visa et une carte de séjour d'une durée de 4 ans », indique le ministère français des affaires étrangères, dans un communiqué fin novembre. Ces demandes intègrent le cadre français du « Passeport talent ».

Ce n'est pas la première fois que la France tente d'attirer les talents américains. Sur le volet des technologies, l'administration française a par exemple mis en place des procédures simplifiées dans le cadre du « French Tech Visa », créé en 2017. Du côté des investisseurs français souhaitant investir aux Etats-Unis, le temps de séjour possible suite à l'obtention de ces visas est prolongé de 25 mois à 4 ans. L'accord réciproque sur ces visas est opérationnel depuis le 16 novembre 2023.

Lire aussiLoi immigration : le volet « régularisations » des travailleurs sans-papiers durci par les sénateurs

Cette facilitation des procédures intervient dans un contexte de politique d'immigration plus sélective du gouvernement français. Sur fond de restrictions généralisée des visas, le texte de la loi « immigration » prévoit par exemple la création d'une carte de séjour « talent - professions médicales et de la pharmacie », pour répondre au « besoin de recrutement de personnels qualifiés de santé », en premier lieu des médecins diplômés hors de l'Union européenne.

La guerre des talents entre l'Europe et les Etats-Unis

L'Union européenne est en « compétition » avec les Etats-Unis, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada pour attirer les migrants qualifiés, a reconnu mi-novembre la Commission européenne, au moment où l'Europe cherche d'autre part à freiner l'immigration irrégulière.

Et pour améliorer les chances européennes face à la concurrence de ces pays, la Commission a présenté un ensemble de mesures afin de rendre son marché du travail plus attractif et accroître la mobilité professionnelle au sein de l'UE.

Parmi ces mesures, le « réservoir européen de talents » (EU talent pool), une plateforme destinée à mettre en relation employeurs européens et demandeurs d'emploi vivant en dehors de l'UE.

Dans cette « course mondiale aux talents », les Etats-Unis, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande sont « de très puissants concurrents qui ont ouvert des boulevards aux ressortissants de pays tiers », a relevé M. Schinas.

L'Union européenne cherche depuis des années à décourager l'immigration clandestine, mais Bruxelles veut en contrepartie encourager des arrivées légales de travailleurs pour répondre aux pénuries de main-d'oeuvre.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.