Dans seulement 5 ans, les Français vivront moins bien que les Sud-Coréens

 |   |  307  mots
Si l'indicateur sud-coréen de PIB par habitant a plus que doublé depuis la fin du 20e siècle, sa croissance ralentirait, ou du moins les analystes de Moody's ont-ils revus à la baisse leurs perspectives d'augmentation depuis juin dernier..
Si l'indicateur sud-coréen de PIB par habitant a plus que doublé depuis la fin du 20e siècle, sa croissance ralentirait, ou du moins les analystes de Moody's ont-ils revus à la baisse leurs perspectives d'augmentation depuis juin dernier.. (Crédits : Reuters)
À la course au plus haut PIB par habitant en parité de pouvoir d'achat, la Corée du Sud talonne l'Hexagone et serait même sur le point de le dépasser dès 2020, d'après les prévisions de Moody's.

Encore cinq ans d'efforts et la Corée du Sud offrira le même confort de vie que la France. C'est ce que révèlent les prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) par tête dans les deux pays, selon le magazine Quartz qui se fonde sur les analyses de l'agence de notation américaine Moody's.

Ainsi, en 2020, le PIB par habitant sud coréen pourrait s'élever à 43.976 euros en parité de pouvoir d'achat (PPA) et dépasser ainsi le PIB par habitant dans l'Hexagone, qui sera alors de 42.953 euros, d'après ces prévisions.

Un retard de trois ans sur le programme

À peine un an plus tôt, il était cependant établi que la Corée du Sud dépasse le niveau de vie des Français -et des Japonais- dès 2018. Les analystes de Moody's ont en effet revus à la baisse leurs perspectives d'augmentation du PIB par habitant depuis juin dernier. À cette date, ils tablaient sur une croissance de 3,8% en 2014 et en 2015, prenant en compte les réformes structurelles engagées par le gouvernement sud-coréen sur trois ans.

Mais d'après la dernière analyse de Moody's sur l'économie sud-coréenne, publiée en avril, la croissance du PIB devrait finalement s'établir entre 3% et 3,5% pour les deux années à venir. En cause : une baisse de la consommation et des investissements plus forte que prévue, et ce malgré une certaine résistance des entreprises face à une demande extérieure en berne.

L'agence de notation a néanmoins maintenu à Aa3 la note du pays. Surtout, elle a relevé sa perspective de stable à positive, reconnaissant une meilleure gestion des entreprises publiques dont la dette a baissé, une vulnérabilité réduite aux turbulences des marché mondiaux et une plus grande prudence du gouvernement dans la gestion des finances publiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2015 à 16:15 :
Donc la qualité de vie serait directement proportionnel au PIB par habitant ? ...foutage de gueule !!!
a écrit le 22/04/2015 à 16:33 :
Quand on compare aux français, il faut distinguer 2 catégories: les fonctionnaires et les autres .
Avant de rattraper les fonctionnaires français, les sud coréens ont du pain sur la planche...
Pour ce qui est des autres français, vu qu'ils financent la douce vie des fonctionnaires, les sud coréens les ont déjà dépassé...
Entre ceux qui triment comme des malades et ceux qui glandent comme des malades, la seule différence est la retraite: 50% de la moyenne des meilleures 25 ans pour ceux qui bossent, et 75% du dernier salaire pour ceux qui glandent. Sacrée justice au passage !!
Réponse de le 29/04/2015 à 12:03 :
Il serait préférable d'éviter de faire des amalgames ridicules . Je suis fonctionnaire et je porte toute la journée et j'ai des collègues fonctionnaires qui passent leur temps à balayer les rues pour que des gens comme vous les salissent . Vous êtes le genre de personne qui vomis sa haine sur les fonctionnaires jusqu'au moment où elle en a besoin ..
Réponse de le 30/04/2015 à 9:19 :
quand j'ai vu le montant de mes impôts cette année, je me dis qu 'il serviront à payer les bons fonctionnaires, ceux qui balayent pour votre exemple, ceux qui agissent, ceux qui ont du travailler dans le privé avant, qui ont une idée simple d'être rentable par leur travail.
comme un sondage dans les journaux, sur 1000 que j'ai du observer, très peu m'ont attiré l'attention par leur professionnalisme ou exemplarité.
Jeff59, t'es surment bien dans ton travail mais tellement peu sont comme toi, tellement peu donne une mauvaise image de votre statut.
Réponse de le 30/04/2015 à 9:59 :
@pat34

"50% de la moyenne des meilleures 25 ans pour ceux qui bossent"

Souvenir :

La réforme Balladur de 1993 a allongé la durée de cotisation nécessaire pour liquider sa retraite à taux plein de 37,5 ans à 40 ans dans le privé ; elle a également, toujours dans le privé, fait passer de 10 à 25 le nombre d'années de salaire prises en compte pour le calcul de la pension de retraite.
Une troisième mesure a eu un impact très important sur le niveau des pensions de retraite : c'est le passage d'une indexation sur les salaires à une indexation sur les prix pour le calcul des pensions et leur réévaluation annuelle dans le régime général.
Réponse de le 30/04/2015 à 16:09 :
@Jeff59, je comprends votre réaction envers Pat34 et je la partage. Néanmoins, les fonctionnaires qui "passent leur temps à balayer les rues" sont payés pour faire ce job. On peut discuter sur leur niveau de rémunération, mais rien ne justifie que les régles de calcul des retraites soient différentes pour eux et pour l'employée de la boite privée qui balaye mon bureau tous les jours aprés 19h00.
a écrit le 22/04/2015 à 14:11 :
Ce qui est extraordinaire avec nous les Français, c'est que nous disons tout que ça va mal, qu'il faudrait tt réfromer mais que les partis manquent de courage politique. Pourtant, dès qu'on veut faire une réforme, nous sommes vent debout pour dire en somme; "touche pas à ma corporation, va réformer les autres!". A titre, individuel, les réformes sont bonnes....pour les autres
a écrit le 22/04/2015 à 10:02 :
La production globale des pays est-asiatiques continuera d'augmenter malgré le fait que leur population va décliner, grâce à la robotisation toujours plus poussée. Leur richesse/habitant va donc augmenter, on peut se dire que cela va attirer l'immigration des pays du sud, mais l'histoire de tous ces pays démontre une forte identité culturelle nationale et donc une xénophobie naturelle dans les politiques migratoires. En Europe, notre population décline aussi, mais est compensée pour l'instant par l'immigration des pays du sud, on constate que si on retire l'immigration des chiffres des populations, on retrouve la même fécondité en France, en UK, en Suède, en Allemagne, en Pologne, en Bulgarie..bref on comprend. Mais contrairement aux pays est-asiatique nous n'investissons pas dans la production, nous allons même à contrario à dépenser toute nouvelle productivité créée par la technologie en réduisant le temps de travail ou les commandes ou augmenter le chômage pour compenser, nous stagnons.. au mieux( retraitez le PPA par l'inflation). Plus nous tisserons de liens avec l'Afrique et plus par évidence, notre richesse par habitant se rapprochera de celle de l'Afrique, on peut voir cela comme un empire colonial invisible, l'europe tire l'afrique et les autres pays du sud vers le haut mais de moins en moins car les capacités s'étiolent. De la question de savoir comment développer l'Afrique au mieux dépend aussi l'avenir européen( peut-être qu'au lieu d'eurasie on parlera d'eurafrique dans le futur), en cherchant sur le net, je trouve des projections contradictoires, je crains que l'europe n'arrive plus à s'enrichir avant des siècles et accepte sa décadence et que la richesse du monde se concentre plutôt vers l'océan indien et pacifique.
a écrit le 21/04/2015 à 21:23 :
Dans 5 ans ?!? mais on le vit déjà à l'heure actuelle!! (o)(o)
a écrit le 21/04/2015 à 20:55 :
Cela fiat plus de 20 ans que la France baisse de toute part....nos politiques nous endorment mais il suffit de sortir et de regarder autour de nous...au sein de l'UE nous sommes plus pauvres que la moyenne. Regardez les voitures!!! Dacia et petits modèles....en dehors de nos frontières idem. Les Suisses, les Norvégiens ont des pib supérieur de 50 voire plus en %...alors que le monde nous rattrape...franchement seuls ceux qui ne sortent jamais ne s'en rendront pas compte. PBB Français: 30,000 euros? Suisse: 100,000, Norvège: 80000, etc.....
a écrit le 21/04/2015 à 20:34 :
De plus le pib par habitant n'est en aucun cas une mesure de la qualité de vie pas plus d'ailleurs que de la richesse d'un pays. sans compter qu'une prévision de pib/ habitant à 5 ans n'est absolumment pas fiable.
a écrit le 21/04/2015 à 18:32 :
Et avec la réélection de Hollande, dans 5 ans on vivra mieux au Bengladesh et en Etiopie qu'en France :-) Avec Sarko, la France sera comme la Grèce :-)
Réponse de le 21/04/2015 à 19:34 :
Bonne analyse, c'est exactement ça.
En plus suivant le cas, il y aura soit des élites, soit des nantis. Peut être même que les deux vont même fusionner.
C'est bien le problème, mais on ne voit personne à l'horizon qui soit à la fois intègre, compètent et entreprenant.
Réponse de le 22/04/2015 à 9:32 :
@Truffe: tout à fait 'accord, mais je reste optimiste et j'ose croire que des "jeunes" sauront secouer le cocotier et remettre de l'ordre en France avant qu'il ne soit trop tard :-)
Réponse de le 22/04/2015 à 16:35 :
sauf nos amis fonctionnaires, qui continueront avec leur 3 mois de vacances par an, leurs journées de travail très cool, l'absence de contrôle, et leurs augmentations de salaire automatique chaque année...
a écrit le 21/04/2015 à 15:25 :
Cette étude est très relative. Même si les coréens auront un pouvoir d'achat supérieur aux français d'ici quelques années, cela se fera à un prix de la santé mentale et physique très cher payé. Ce pays pour devenir ce qu'il est, a institué une pression , un culte de la performance à tout les niveaux de la société. Les enfants coréens sont soumis à une pression infernale dès leur plus jeune âge . Ils sont conditionnés à devenir le meilleur auquel l'échec n'est pas pardonnable. Du coup, c'est devenue un pays riche et moderne grâce à ce conditionnement mentale soumis à tout citoyen mais gare à celui qui ne tient pas le rythme...
Réponse de le 21/04/2015 à 18:36 :
@Nicky Thompson: c'est la culture asiatique qui veut cela et personne ne semble s'en plaindre outre mesure. Regarde les Chinois en Occident. Ils bossent quasiment 24 sur 24 sans jours de congés ou presque. C'est sûr que les Grecs n'y survivraient pas, mais chez les asiatiques le mot "travail" n'est pas une insulte à la "démocratie" :-)
Réponse de le 21/04/2015 à 19:16 :
En France, c'est l'inverse. Plus t'es nul et plus tu as droit au RSA, le loyer gratos APL, les vacances payées par la CAF...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :