Présidentielle US : Joe Biden choisit Kamala Harris pour l'aider à gagner

 |  | 541 mots
(Crédits : MIKE BLAKE)
Le candidat démocrate a choisi Kamala Harris comme colistière pour défier avec lui Donald Trump lors de l'élection présidentielle le 3 novembre 2020. La sénatrice de Californie pourrait ainsi devenir la première vice-présidente en cas de victoire du candidat démocrate.

Joe Biden, le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine de novembre, a choisi mardi comme colistière la sénatrice Kamala Harris, étoile montante du parti et détractrice de la politique migratoire du président républicain Donald Trump, lequel a qualifié Harris d'"irrespectueuse".

Alors que des manifestations contre les discriminations raciales secouent les Etats-Unis depuis des mois, Joe Biden faisait face à une pression accrue pour choisir une femme de couleur comme "binôme".

Lire aussi : Primaire démocrate : le duel entre Bernie Sanders et Joe Biden

En choisissant Kamala Harris, 55 ans, première femme noire à avoir été élue sénatrice de Californie, il a trouvé une politicienne expérimentée et déjà rompue aux joutes de la campagne électorale. Harris s'était présentée aux primaires démocrates avant de jeter l'éponge et d'apporter son soutien à Biden, 77 ans, ancien vice-président de Barack Obama.

S'exprimant sur Twitter, Joe Biden a décrit sa colistière comme une "combattante intrépide" et "l'une des meilleurs serviteurs publics du pays". Harris a tweeté pour sa part que Biden pouvait "unifier le peuple américain parce qu'il a passé sa vie à se battre pour nous".

Lire aussi : USA 2020 : Sanders gagne la primaire du New Hampshire, Warren et Biden en difficulté

Le duo doit prendre part mercredi à un événement à Wilmington, dans le Delaware, ville natale de Biden, a fait savoir son équipe de campagne. Barack Obama, qui demeure probablement la personnalité la plus populaire du Parti démocrate, a fait les louanges de Kamala Harris.

"Elle a passé sa carrière à défendre notre Constitution et à se battre pour des gens ayant besoin d'un traitement équitable", a déclaré sur Twitter l'ancien président.

Les républicains ont immédiatement tenté de décrire Harris comme une "radicale" prônant des réformes d'extrême gauche, dont une refonte totale de la police.

Au cours d'un point de presse à la Maison blanche, Donald Trump a qualifié Kamala Harris de sénatrice "la plus méchante, la plus horrible, la plus irrespectueuse" et "la plus libérale".

Le président républicain s'est dit surpris du choix de son rival démocrate "parce qu'(Harris) a probablement été plus vicieuse envers Biden que ne l'a été 'Pocahontas' (le surnom que Trump donne à la sénatrice Elizabeth Warren, NDLR)" lors des débats des primaires démocrates.

Joe Biden s'était publiquement engagé en mars à nommer une femme comme colistière. Après les manifestations provoquées à travers le pays par la mort de George Floyd le 25 mai, il s'est essentiellement entretenu avec des candidates de couleur. Biden doit être officiellement investi comme candidat du Parti démocrate lors de la convention nationale qui débute lundi, et Harris être confirmée comme sa colistière.

Élue pour la première fois au Sénat en 2016, Kamala Harris est la fille de parents nés en Jamaïque et en Inde. Elle s'est forgée une image nationale lors des audiences houleuses de confirmation de Brett Kavanaugh, choisi par Donald Trump pour siéger à la Cour suprême.

Lire aussi : Le livre explosif de Bolton accuse Trump d'avoir cherché l'aide de la Chine pour sa réélection

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2020 à 17:41 :
"On s'attire la haine en faisant le bien comme en faisant le mal.” Nicolas Machiavel
a écrit le 13/08/2020 à 0:37 :
Bien que celà n'ait pas d'importance, l'article est inexact, Kamala Harris n'est pas noire, mais métisse d'indienne et de jamaicain. Ća promet pour la suite...
a écrit le 12/08/2020 à 20:26 :
Maintenant on veut devenir "Président" par intermédiaire, surtout quand on projette d'élire un lot qui joue sur le plus large tableau possible! C'est leurrer les électeurs!
Réponse de le 13/08/2020 à 7:42 :
Le (la) vice président(e) aura le rôle qui le président lui laissera prendre, mais on peut supposer qu'elle ne jouera pas les potiches et pourquoi pas?

Je ne vois pas ou est le leurre, au contraire, si on avait su que macron allait prendre son premier ministre, son ministre de l'intérieur, son ministre d l'économie, chez les anciens affidés de Sarko, ils n'aurait pas été élu.

Son leurre c'est le flou et l'illusion savamment entretenus sur sa vraie nature.
a écrit le 12/08/2020 à 17:58 :
C'est bon. Je serais Donald, je ne serais pas trop inquiet pour ma réélection !
Réponse de le 13/08/2020 à 16:39 :
Et bien lui, il est pas du tout, du tout, serein...

Il a rarement été aussi déchaîné contre tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à une opposition.

Même fox new a droit à son lot d' "amabilités".

Et les sondages sont catastrophiques pour lui... mais bien sûr ce sont des "fake"
a écrit le 12/08/2020 à 17:42 :
Joe Biden aurait fait sans doute un président meilleur que Trump, mais la semaine dernière , il a fait une erreur qui lui sera fatale, il a annoncé qu'il reprendrait les négociations avec l'Iran. Dans le pays qui a la deuxième population juive après Israël , il va avoir du mal à remonter la pente. Trump en déplaçant l'ambassade américaine à Jérusalem , et en dénonçant l'accord sur le nucléaire avec l'Iran , était devenu le champion de la cause israélienne.
Réponse de le 13/08/2020 à 7:17 :
Les américains juifs votent démocrates et beaucoup plus que la moyenne des américains.
20% des juifs américains vivent à NY DC, et ils ont voté en masse pour Clinton. Il n'y a pas de raison de penser qu'ils voteront contre Biden, ex vice-président de Obama.

La politique d'annexion et de "lebensraum" de l'extrème droite israélienne ne fait pas consensus en Israel même et encore moins dans la diaspora éclairée.

Je ne pense pas que la recherche d'un accord avec l'Iran nuise à Biden.
Réponse de le 13/08/2020 à 9:47 :
@ de probablement pas 13/08/2020 7:17
Citation
"Les américains juifs votent démocrates et beaucoup plus que la moyenne des américains.
20% des juifs américains vivent à NY DC, et ils ont voté en masse pour Clinton"

D'où sortez vous ces affirmations ? Avez-vous des sources fiables ? Comme en France, savez-vous qui vote pour qui ?
Cordialement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :