Prison de Guantanamo : bientôt fermée ?

 |   |  220  mots
Je travaille avec la Maison blanche à la préparation d'un plan, que nous soumettrons ensuite au Congrès, a annoncé le secrétaire à la Défense américain Ash Carter
"Je travaille avec la Maison blanche à la préparation d'un plan, que nous soumettrons ensuite au Congrès", a annoncé le secrétaire à la Défense américain Ash Carter (Crédits : reuters.com)
Barack Obama travaille sur un projet de fermeture de la prison de la base de Guantanamo. La balle est dans le camp des républicains.

C'est peut-être enfin la fin d'une zone de non-droit. Le secrétaire à la Défense américain Ash Carter a déclaré vendredi qu'il travaillait, en coopération avec la Maison blanche, à la préparation d'un projet de loi portant sur la fermeture de la prison de Guantanamo, un objectif de longue date du président Barack Obama. Le Sénat débat actuellement d'un texte sur la politique de défense, qui pourrait décider la fermeture de la prison, sous réserve que Barack Obama soumette d'abord un plan qui doit être approuvé par un Congrès dominé par les républicains.

Ouvert un an après les attentats du 11 septembre 2001 au sein d'une base militaire sur l'île de Cuba, pour accueillir, hors de tout contrôle juridique, les prisonniers faits par les Etats-Unis dans leur "guerre contre le terrorisme", le camp de Guantanamo a vu passer près de 780 détenus en treize ans. Il en compte encore 120 aujourd'hui. "Je travaille avec la Maison blanche à la préparation d'un plan, que nous soumettrons ensuite (...) au Congrès (...)", a-t-il dit à des journalistes à bord d'un avion le ramenant à Washington après une tournée en Asie et en Europe. Fin décembre, Barack Obama avait promis de faire tout son possible pour fermer la prison de Guantanamo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2015 à 10:28 :
Ne peut envoyer les migrans à Guatanamo vu l'espace de disponible ?
a écrit le 06/06/2015 à 9:34 :
Les troupes US là aussi doivent surtout quitter Cuba ! Pour moi la zone de non droit c'est l'occupation de ce morceau du pays Cubain et pas seulement la prison de Guantanamo. Mais là où les troupes US sont, difficiles décidément de les faire partir, l'Europe en est un bel exemple.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :