Tesla prié de rappeler 158.000 voitures aux États-Unis pour un défaut de sécurité

 |  | 379 mots
Lecture 2 min.
Les voitures concernées sont les berlines Model S fabriquées entre 2012 et 2018 et les 4X4 de ville Model X produits de 2016 à 2018.
Les voitures concernées sont les berlines Model S fabriquées entre 2012 et 2018 et les 4X4 de ville Model X produits de 2016 à 2018. (Crédits : Kim Hong-Ji)
L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) demande à Tesla de rappeler 158.000 voitures aux États-Unis pour un problème de sécurité lié à l'épuisement de mémoire de l'ordinateur de bord et en particulier sur son système d'info-divertissement.

Les voitures concernées sont les berlines Model S fabriquées entre 2012 et 2018 et les 4X4 de ville Model X produits de 2016 à 2018, selon une lettre adressée au constructeur de véhicules électriques rendue publique mercredi 13 janvier. Le régulateur affirme que son enquête a « conclu qu'un défaut lié à la sécurité du véhicule existe dans les modèles examinés ».

La mémoire des ordinateurs de bord, notamment du système d'info-divertissement (MCU), a un cycle de vie limité, ce qui signifie que ce système risque de ne plus fonctionner correctement après un certain nombre de programmes. Ce problème peut aussi causer des suppressions de cycles de mémoire.

« Pendant la panne d'un MCU, l'écran devient noir et la caméra donnant la vue arrière, également caméra de secours, n'est plus disponible pour le conducteur. Si l'image n'est plus disponible, le risque d'accident augmente, ce qui peut potentiellement entraîner des blessures voire un décès », explique le régulateur.

Ce problème peut également affecter Autopilot, l'assistance à la conduite équipant les voitures Tesla, prévient le régulateur.

Lire aussi : Pour produire une Tesla à 25.000 dollars, Elon Musk promet de diviser par deux le coût des batteries

Pas d'obligation

Tesla n'est pas obligé de se plier à la demande de l'agence fédérale mais doit dans ce cas-là fournir une explication à NHTSA, qui avisera ensuite. Le groupe dirigé par le fantasque milliardaire Elon Musk a jusqu'au 27 janvier pour répondre.

La demande de NHTSA est en tout cas un casse-tête pour Tesla. 158.000 voitures représentent par exemple près de 32% de toutes les voitures livrées par le constructeur en 2020.

Elle intervient en outre au moment où la société californienne est en pleine ascension boursière, alimentée par l'assomption chez les marchés financiers que la technologie électrique constitue l'avenir à moyen terme de l'automobile.

La capitalisation boursière de Tesla était à 810 milliards de dollars mercredi soir à Wall Street, soit près de 100 milliards de plus que Facebook. Elon Musk, qui possède 18% du capital, est devenu, lui, l'homme le plus riche du monde sur le papier.

Lire aussi : Valorisé plus de 800 milliards, Tesla surpasse Facebook et Musk devient l'homme le plus riche du monde

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2021 à 18:49 :
Tesla, le miroir aux alouettes.
a écrit le 14/01/2021 à 16:13 :
Contrairement à ce que disent certains commentaires ce genre de problème ne se règle pas avec une mise à jour où un correctif. Les mémoires flash ont des cycles d'écritures /effacement limités. Pour le stockage sur un téléphone c'est parfait, mais si on utilise de la mémoire flash pour mettre des données en cache, ça devient carrément une pièce d'usure. Les nouvelles générations de mémoire flash ont des durées de vie plus longue donc Tesla ne se fera pas avoir deux fois, par contre comme d'habitude la presse est assez indulgente, on est quand même dans une erreur de conception dans un domaine où Tesla est censé exceller.
a écrit le 14/01/2021 à 15:26 :
L'ascension miraculeuse du cours de l'action Tesla vous a sans doute fait traduire hativement "assumption" par assomption ? Telle est ma présomption.
a écrit le 14/01/2021 à 14:58 :
Ca n'a rien de méchant, c'est la mémoire swap qui sature et non limitée s'en va saturer le disque dur,
suffit de rajouter quelques lignes de code et la purge se fera automatiquement.
a écrit le 14/01/2021 à 13:51 :
Certainement un problème d'électromigration qui cause un veillissement du composant éelctronique... Tesla étant une société qui utilise des technologies aggressives (bleeding edge), cela devait leur arriver un jour, comme cela arrive aux fournisseurs de téléphone portable. Dans le futur, tous les constructeurs seront confrontés à ce problème car on ne peut suivre le rythme technologique en utilisant des noeuds semiconducteur qui ont plusieurs générations de retard (mais donc plus fiable). Mais de ce que je comprends, toute l'éléctronique Tesla se trouve dans un chassis "standard" qu'il est très facile de remplacer. C'est comme cela qu'ils ont pu améliorer des vehicules construits avec le Hardware 2 (Circuits IC d'intelligence artificielle NVIDIA) vers le Hardware 3 (ASIC AI in-house Tesla) très simplement - je crois même qu'ils peuvent le faire avec leur techniciens ambulants qui passent chez le client...
a écrit le 14/01/2021 à 13:12 :
"la caméra donnant la vue arrière, également caméra de secours, n'est plus disponible pour le conducteur. Si l'image n'est plus disponible, le risque d'accident augmente, ce qui peut potentiellement entraîner des blessures voire un décès », explique le régulateur."

Ou une belle preuve que l'on prend les gens pour des débiles mentaux, à savoir qu'ils prennent tout le monde pour des consommateurs. Mais parce qau'ils le sont eux-même hein... -_-

CQFD
a écrit le 14/01/2021 à 11:27 :
Pas de quoi s'affoler.
Les modèles 3 qui font l'essentiel des ventes ne sont pas touchés, et il semble qu'il s'agisse d'une simple remise à jour non urgente d'un logiciel.

Une partie pourra être réalisée pendant les entretiens (sauf que chez tesla , il n'y a pas d'entretien régulier...), sinon il faudra faire une campagne de rappel.
160 000 véhicules pour 1 000 0000 de véhicules produits cela me semble gérable, y compris en matière d'image de marque.
Réponse de le 14/01/2021 à 13:42 :
Pas besoin d'entretien, pour les mises à jour il suffit de connecter la voiture à un réseau wifi... Donc un bon gros message sur l'écran central invitant les utilisateurs des modèles incriminés à se connecter devrait suffire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :