Tesla Model 3 : l'an zéro de la smart-voiture

 |  | 964 mots
Lecture 6 min.
(Crédits : Tesla)
SERIE SPECIALE ELECTRIQUE: Avec le Model 3, la marque automobile californienne a franchi des seuils en qualité perçue sans rien perdre de la puissance de sa technologie électrique. Un must absolu sur le marché. Tesla est également parvenu à pousser le bouchon de la digitalisation en supprimant quasiment tous les boutons et le tableau de bord, au profit d'une interface extrêmement intuitive et ergonomique. Une belle réussite !

Série spéciale électrique - Épisode 7

--------------

Et voilà la star ! La voiture électrique que tout le monde s'arrache : la Model 3, bébé du fantasque et très médiatique Elon Musk. Ce véhicule devait rendre plus accessible les voitures de la célèbre marque californienne Tesla dont les prix tutoyaient les 100.000 euros, et ainsi s'ouvrir un marché de masse. Si la promesse d'une voiture à 35.000 dollars n'a pas été tenue, c'est au profit d'une surenchère d'innovations et de performances tout à fait exceptionnelles.

Lire aussi : Pour produire une Tesla à 25.000 dollars, Elon Musk promet de diviser par deux le coût des batteries

D'abord une Tesla

Car, rappelons le, la Model 3 c'est d'abord une Tesla, l'histoire d'une disruption technologique mais également une nouvelle...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/11/2020 à 18:05 :
Joli publi-reportage de Tesla dans La Tribune ;-)
A part cela si on enlève les superlatifs indigne de la critique objective par un techno-geek citadin fanboy d'Elon Musk et sans réelle culture automobile, c'est enfin la mise à dispo du modèle tant annoncé pour que l'on juge concrètement si elle vaut le coût...
Nous savons que le tout électrique est une solution pas si "verte" qu'elle parait avec la fausse bonne idée de Musk à part de ramasser des billions de $ et de valoir plus que le leader Toyota qui fabrique 15 à 20 millions de véhicules/an contre 300 mille pour Tesla... Cette frénésie est totalement provoquée par la mécanique des marchés financiers qui ne savent plus quoi faire des liquidités déversés par les banques centrales (qui repose la question sur la distribution pertinente de cette impression gigantesque de "cash" !) De plus Toyota n'est pas un manchot dans les nouvelles technologies automobiles que se soit en électrique hybride ou thermique bien sur !
Et les autres constructeurs se réveillent brutalement aussi par nécessité et demande du marché...
Ce qui me fait penser que Tesla n'aura jamais les chiffres de ventes promis ...Donc investisseurs a bon entendeurs...
La technologie ne sert à rien si elle ne répond pas à des besoins réels et parfois le bon sens des marketeurs et des ingénieurs vis a vis de leurs clients et de leurs vraies attentes est consternant ...
a écrit le 01/11/2020 à 15:35 :
Moche, peu fiable et hors de prix....vite achetez du Tesla....
a écrit le 01/11/2020 à 7:49 :
qui peut se payer des voitures a ce prix?
la taille du marche est extremement reduite
les gens acheteront un scooter, comme dans les pays du tiers monde
Réponse de le 01/11/2020 à 14:25 :
Il faut raisonner en coût de détention total: ces voitures coûtent cher, mais pas plus que les modèles équivalents allemands thermiques. De plus, leur entretien, le coût du carburant est nettement moins cher. Et elles perdent moins de valeur que les thermiques. C’est pour cela qu’aux usa les teslas se vendent plus que les Bmw série 3 ou les Audi A4. Ce sera la même chose en Europe et c’est déjà le cas en France.
a écrit le 31/10/2020 à 11:19 :
C'est inexact de dire que la promesse de la Model 3 à 35k$ n'a pas été tenue, aux US.
Ils pouvaient l'avoir en commandant une SR+ et en demandant de la passer en version à 35000$.
Si ma mémoire est bonne c'était un bridage logiciel au niveau des fonctionnalités, débridable en SR+ moyennant paiement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :