Trump annonce qu'il publiera les détails de l'accord avec le Mexique sur l'immigration clandestine

 |   |  386  mots
Donald Trump a annoncé qu'il publiera les détails de l'accord avec le Mexique en réponse au New York Times.
Donald Trump a annoncé qu'il publiera les détails de l'accord avec le Mexique en réponse au New York Times. (Crédits : CARLOS BARRIA)
Les gouvernements mexicain et américain ont conclu dans la nuit de vendredi à samedi un accord sur l'immigration clandestine. Le président Donald Trump a accepté de lever la menace de l'augmentation des droits de douane et s'est déclaré satisfait de l'accord, qu'il publiera à une date pour l'instant indéterminée.

Donald Trump a déclaré dimanche que son gouvernement dévoilerait "en temps voulu" des détails de l'accord conclu entre les Etats-Unis et le Mexique pour lutter contre l'immigration clandestine.

Guerre de l'information avec le New York Times

Le président américain réagissait à un article du New York Times selon lequel Mexico n'a en réalité pris aucun engagement nouveau pour contrôler l'afflux de migrants originaires d'Amérique centrale. "Le Mexique ne se montrait pas coopératif sur la frontière (...) et désormais nous avons pleinement confiance, surtout après avoir parlé à leur président hier, qu'il va être très coopératif et qu'il va faire le travail", a écrit Donald Trump sur Twitter. "Nous sommes tombés d'accord sur certaines choses qui n'ont pas été mentionnées dans la presse hier (samedi). Nous l'annoncerons en temps voulu", a-t-il ajouté sans plus de précisions.

L'accord conclu vendredi après trois jours de discussions à Washington a permis de lever la menace de Donald Trump d'imposer des droits de douane de 5% aux importations mexicaines. Mais peu de détails ont filtré, en dehors de ceux qui figuraient dans une déclaration commune stipulant que Mexico a accepté d'accueillir davantage de réfugiés qui demandent l'asile aux Etats-Unis pendant l'examen de leur dossier, et de déployer la garde nationale le long de la frontière avec le Guatemala.

Dans un article publié dimanche, le New York Times affirme que ces mesures faisaient depuis plusieurs mois l'objet d'un accord entre les deux pays. Le journal, qui cite des sources au fait des négociations côté américain comme mexicain, précise que le principe de l'hébergement des demandeurs d'asile avait été convenu en décembre dernier, et que Mexico avait accepté en mars de déployer la garde nationale à sa frontière Sud. "Fausses informations", a répondu Donald Trump, selon lequel aucun gouvernement américain n'avait jamais réussi à signer un pareil accord avec le Mexique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2019 à 8:59 :
Et si on devait publier les détails de l'affaire Alstom (avec ou sans "h") et GE..Je dirais Bravo!
Réponse de le 10/06/2019 à 16:17 :
Aucun rapport.
a écrit le 09/06/2019 à 22:01 :
Mais alors pourquoi Trump n'a-t-il pas envoyé un tweet pour dire qu'il avait signé le meilleur accord avec le Mexique que les USA n'ait jamais signé?
Réponse de le 11/06/2019 à 9:05 :
Vous devriez regarder plus la direction qu'indique le doigt plutôt que le doigt, ça vous éviterait d'empiler mauvaises analyses sur réflexions défectueuses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :