Trump crée un "bureau de l'innovation" confié... à son gendre Jared Kushner

 |   |  377  mots
Jared Kushner, 36 ans, est déjà conseiller spécial de Donald Trump et chargé des relations avec le Moyen-Orient.
Jared Kushner, 36 ans, est déjà conseiller spécial de Donald Trump et chargé des relations avec le Moyen-Orient. (Crédits : Reuters/Jonathan Ernst)
Pensé comme un "incubateur" selon des proches du président, le bureau devrait emprunter des idées du monde de l'entreprise pour les appliquer au gouvernement et rafraîchir le mode de fonctionnement de l'administration américaine. Une fonction de plus pour le gendre du président.

Encore une casquette pour Jared Kushner. Déjà conseiller spécial du président et chargé des relations avec le Moyen-Orient, l'omniprésent gendre de Donald Trump s'est vu confié un nouveau poste : responsable d'un "bureau de l'innovation" au sein de la Maison Blanche. Annoncée par le Washington Post, la création de ce bureau devrait être confirmée ce lundi. L'objectif de ce bureau : conduire le gouvernement "comme une grande compagnie américaine", a déclaré Jared Kushner au quotidien.

| LIRE AUSSI : Pourquoi Donald Trump nomme-t-il son gendre conseiller sur le Moyen-Orient ?

Pensé comme un "incubateur" selon des proches du président, le bureau devrait emprunter des idées du monde de l'entreprise pour les appliquer au gouvernement et rafraîchir le mode de fonctionnement de l'administration américaine. "Tous les Américains, indépendamment de leurs opinions politiques, peuvent reconnaître que la stagnation du gouvernement a entravé notre capacité à fonctionner correctement, créant souvent une congestion généralisée et conduisant à des dépassements de coûts et des retards, explique Donald Trump dans un communiqué adressé au journal. J'ai promis aux Américains que j'obtiendrai des résultats et appliquerai au gouvernement ma mentalité d'être 'en avance sur le calendrier, dans le budget'".

Quand le citoyen devient "un client"

Le bureau va s'attaquer à des promesses emblématiques du président, comme la lutte contre la dépendance aux opiacés. Il sera principalement axé sur les technologies et les données, chargé de mission comme la modernisation de la structure informatique des agences et départements fédéraux. "Nous espérons pouvoir remporter des succès et améliorer l'efficacité pour nos clients, qui sont les citoyens", a déclaré le gendre de Donald Trump au Washington Post.

L'équipe sera constituée d'anciens dirigeants du secteur privé. Ivanka Trump, fille du président et femme de Jared Kushner, devrait aussi jouer un rôle non officiel au sein du "bureau de l'innovation", selon le quotidien américain. Pour sa création, des géants de la tech ont été consultés : Tim Cook (PDG d'Apple), le fondateur de Microsoft Bill Gates, le patron de Tesla Elon Musk ou encore le directeur général de Salesforce Marc Benioff...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2017 à 20:00 :
Le PNF ne va-t-il pas enquêter ? c'est une personne de droite pourtant non ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :