Trump veut taxer davantage les riches Américains

En campagne, le candidat a indiqué que sa politique fiscale se traduirait pas une taxation plus élevée pour les riches ménages, plus faible pour les classes moyennes et les entreprises. Il s'et montré également favorable à un relèvement du niveau du salaire minimum.
Pour les riches, je pense franchement, je pense que ça va augmenter, et vous savez, je pense que cela devrait augmenter, a déclaré le candidat présumé du camp républicain à la chaîne de télévision NBC.
"Pour les riches, je pense franchement, je pense que ça va augmenter, et vous savez, je pense que cela devrait augmenter", a déclaré le "candidat présumé" du camp républicain à la chaîne de télévision NBC. (Crédits : Reuters)

Donald Trump a recommandé le relèvement des impôts visant les contribuables américains les plus aisés, tout en prévenant que son programme fiscal serait renégocié avec le Congrès s'il remporte en novembre l'élection présidentielle.

"Pour les riches, je pense franchement, je pense que ça va augmenter, et vous savez, je pense que cela devrait augmenter", a déclaré le "candidat présumé" du camp républicain à la chaîne de télévision NBC.

Il ajouté que son projet visait également à réduire les impôts des classes moyennes et des entreprises. "Quand je dois négocier, je me sens moins préoccupé par le sort des riches que par celui des classes moyennes", a-t-il ajouté.

Donald Trump s'est en outre dit favorable à un relèvement du salaire minimum. "Je ne sais pas comment on fait pour vivre à 7,25 dollars de l'heure (6,36 euros)", a-t-il dit, ajoutant toutefois qu'il préférait laisser aux Etats l'initiative sur ces sujets.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 10/05/2016 à 19:02
Signaler
Le mieux c'est de supprimer tous les avantages fiscaux et en finir avec le cumul allocation familiale et part et demi-part/enfant déductible des impots !

à écrit le 09/05/2016 à 18:59
Signaler
Zut, le retour des communistes. Non, je plaisante, dans les pays communistes, on ne payait pas d'impôts et les budgets étaient équilibrés...

à écrit le 09/05/2016 à 7:45
Signaler
Mais enfin, n'est-ce pas conforme à ce que demandaient les Américains les plus riches dans les articles de presse ces derniers mois ? C'était un concours à qui voulait payer plus d'impôts et tout le monde trouvait cela normal !

à écrit le 09/05/2016 à 7:37
Signaler
vu que ' les riches c'est les autres', on ne comprend pas bien ce qu'il veut dire pour le reste, un impot clair et lisible, avec un taux flat, et sans deduction; comme ca tt le monde paye, et contribue au pays ' a la mesure de ses moyens' le reste ...

à écrit le 08/05/2016 à 18:41
Signaler
d apres ces declarations il m a l air de faire du socialisme???

le 08/05/2016 à 23:21
Signaler
Comme Hollande alors il flatte la clientèle

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.