« Le système des retraites actuel est injuste et illisible », (Olivier Dussopt, ministre du Travail)

#REAix2022. Alors que le monde connaît un choc inédit depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, La Tribune a donné la parole aux grands décideurs de l'économie en direct des Rencontres d’Aix-en-Provence du 8 au 10 juillet. Que pensent les patrons des désordres économiques actuels ? Est-ce la fin de la mondialisation ? Comment faire face au retour de l'inflation qui fait remonter les taux d'intérêt et craindre des tensions sociales ? Comment mener dans le même temps les grandes transitions énergétique, écologique et économique ? Revivez ici le live vidéo de l’entretien avec Olivier Dussopt, le ministre du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion, enregistré depuis notre studio installé au coeur du Davos provençal.
(Crédits : DR)

Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion

J'ai la chance de prendre cette fonction alors que le chômage est passé de 9 à 7 % en 5 ans. Le plein emploi, c'est atteignable. Mais je ne perds pas de vue qu'il y a une poussée inflationniste et que les Français connaissent des problèmes de pouvoir d'achat. C'est pourquoi nous défendrons la loi sur le pouvoir d'achat. Mais la meilleure réponse qu'on peut apporter au pouvoir d'achat passe aussi par l'insertion des personnes qui étaient éloignées du travail et la revalorisation du travail. Les deux sujets sont liés, mais le gouvernement ne décide pas du niveau des salaires. Nous allons inciter les branches à faire en sorte que les minimas soient au moins au niveau du smic. Les Organisations syndicales et patronales nous ont dit, laissez-nous le temps de la discussion pour faire des propositions sur le partage de la richesse, je dis chiche.


Sur la réforme des retraites, le calendrier n'est pas arrêté. Cette réforme se fera dans le dialogue, en partageant les constats et les objectifs. Le constat, c'est que le système des retraites actuel est injuste, illisible, pénalise les femmes, ne prend pas en compte la pénibilité, sert des pensions pas au niveau à des personnes ayant fait une carrière complète et n'est pas équilibré. Nous partageons les objectifs d'amélioration. Il faut trouver le chemin et ce chemin n'est pas toujours partagé. Nous devrons travailler plus longuement. Madame Borne l'a dit dans son discours de politique générale. Nous essayerons de construire la meilleure méthode pour réparer le système, faire en sorte qu'il soit plus juste, plus efficace et durablement équilibré pour ne pas avoir à y revenir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 14/07/2022 à 23:53
Signaler
Il y a beaucoup de secteurs, non soumis à la concurrence principalement, où on trouve le système des retraites très juste. Et que les autres ne sont que des jaloux.

à écrit le 14/07/2022 à 10:39
Signaler
Les femmes devraient partir 5 ans après les hommes ou les hommes 5 ans avant puisqu'elles vivent 10 à 15 ans de plus ... question d'équité mais qui parle de ça ?

à écrit le 14/07/2022 à 10:33
Signaler
Alors! Simplifiez tout çà! Une pension forfaitaire pour tous a 60 ans en laissant au travail ceux qui sont encore en capacité! Et pour mieux faire..., une cotisation proportionelle au salaire pour la modération salariale! Cela ne sera pas plus injus...

le 15/07/2022 à 7:59
Signaler
Certain avaient dans l'idée de créer "un revenue universel", alors pourquoi ne pas le verser à partir de l'âge raisonnable de 60 ans? Et surtout, ne pas en confier la gestion a la finance!

à écrit le 14/07/2022 à 10:15
Signaler
Depuis la Vème république Gaulliste de 1958, le système par répartition mis en place après la guerre est devenu insupportable pour le privé qui n'a pas cessé depuis d'aborder les déficits abyssaux d'un sevcteur public et nationalisé d'Etat et des col...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.