Le Premier ministre idéal pour Macron ? Alain Juppé, d'après un sondage

 |   |  393  mots
Le maire de Bordeaux est perçu favorablement par une majorité des sondés, avec 48% de bonnes opinions contre 38% de mauvaises et 14% ne se prononçant pas ou ne le connaissant pas.
Le maire de Bordeaux est perçu favorablement par une majorité des sondés, avec 48% de "bonnes opinions" contre 38% de "mauvaises" et 14% "ne se prononçant pas ou ne le connaissant pas". (Crédits : reuters.com)
Les Français citent le plus souvent le maire de Bordeaux, devant François Bayrou et le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian comme potentiel Premier ministre. Pourtant, c'est Edouard Philippe, méconnu du grand public, qui est régulièrement évoqué par les médias pour le poste.

Faire du neuf avec du vieux. Emmanuel Macron a beau avoir fait campagne sur le renouvellement politique et avoir été élu face à Marine Le Pen, les Français semblent préférer des pontes de la vie politique française pour le seconder. Déjà passé à ce poste, Alain Juppé est ainsi vu "de loin" comme le Premier ministre potentiel "préféré" des Français, selon un sondage* Odoxa pour France info, publié le vendredi 12 mai.

Interrogées sur leur personnalité préférée parmi une liste de 8 hommes et 2 femmes (Anne-Marie Idrac et Sylvie Goulard), 26% des personnes sondées ont placé Alain Juppé parmi leurs trois choix. François Bayrou (MoDem), qui s'est insurgé entre temps contre la liste des investitures La République en marche pour les législatives, arrive en deuxième position avec 22% de citations. Il devance Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense de François Hollande et soutient d'Emmanuel Macron n'arrivant qu'en 3e position de l'opinion générale mais se place néanmoins 1er (26% de citations) en ce qui concerne les sympathisants d'En Marche !.

Statista Juppé Odoxa sondage Premier ministre

Crédits : Statista.

Edouard Philippe "grand favori" mais inconnu du public

Mentionné dans plusieurs médias qui parlent de lui comme du "grand favori" pour accéder à Matignon, Edouard Philippe n'est cité que par 10% des sondés. Il complète toutefois le trio de tête chez les sympathisants En Marche!, aux côtés de Jean-Louis Borloo (l'ex-ministre de l'Environnement arrive par ailleurs 4e au "classement" général avec 18%) et de l'eurodéputée Sylvie Goulard. Mais surtout, Edouard Philippe s'affiche comme le grand inconnu de la liste, 80% des sondés ayant indiqué ne pas connaître suffisamment le député-maire (LR) du Havre. Même parmi les sympathisants En Marche!, il ne récolte que 29% d'opinions favorables, loin derrière le quatuor de tête, dont chacun dépasse les 60% de "bonnes opinions".

| Lire Edouard Philippe grand favori pour le poste de Premier ministre

A contrario, le maire de Bordeaux est perçu favorablement par une majorité des sondés, avec 48% de "bonnes opinions" contre 38% de "mauvaises" et 14% "ne se prononçant pas ou ne le connaissant pas"

*Sondage réalisé en ligne du 10 au 11 mai sur un échantillon de 1.028 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2017 à 16:21 :
Quoi que l'on dise, moi, j'ai admiré les premiers pas de Mr Macron ce dimanche 15 Mai. On a vu enfin un homme à la hauteur de la fonction. Et aujourd'hui Mr Macron a fait preuve d'un grande habilité politique en nommant Mr Edouard Philippe au poste du 1er ministre de la France. Un ancien socialiste rocardien et très proche de Mr Juppé. Mr Edouard Philippe représente parfaitement ce centre élargi que Mr Macron appelle de ses veux, allant de la gauche progressiste à la droite républicaine modérée.
a écrit le 13/05/2017 à 20:37 :
en plus l'avantage il a l'habitude des procédures, des condamnations....un point positif en quelque sorte!
a écrit le 13/05/2017 à 20:15 :
c'est quoi ce sondage ! il n'a pas passé le filtre des primaires de son propre parti et selon les critères d'en marche : casier vierge et renouvellement politique c'est bien raté
a écrit le 13/05/2017 à 19:23 :
Les sondages seront crédibles le jour où l'on donnera les questions posées aux sondés.
a écrit le 13/05/2017 à 18:03 :
Juppé ? c'est une blague du médef ?
a écrit le 13/05/2017 à 17:36 :
et pourquoi pas giscard
a écrit le 13/05/2017 à 14:43 :
Ce sondage est nase : Juppé a tout foiré quand il était premier ministre : la réforme des retraites et la grève de la RATP, le référendum, etc.... les Français n'oublient sûrement pas.
Mais les journalistes, qui vivent dans l'instant, sûrement.
a écrit le 13/05/2017 à 11:25 :
Valls
bien sûr!
a écrit le 13/05/2017 à 8:56 :
Si les gens ont votés Macron, ce n est surement pas pour voir le retour des Juppé et consorts :)
a écrit le 12/05/2017 à 21:34 :
26% "pour", cela veut dire 74% "contre". Et vous nous dites que les Français préfèrent JUPPE ? Avec 26 % ? Enfin, voyons, même Marine vient de faire 34 % !
a écrit le 12/05/2017 à 20:20 :
Macron est déjà le premier ministre de Bruxelles via les GOPE et passe déjà sous les fourches caudines d' Angela, non ..?
https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
a écrit le 12/05/2017 à 19:53 :
72 ans je crois, il me semble pas qu'il correspond au critère du renouveau et du casier vierge.
Réponse de le 12/05/2017 à 21:10 :
Le fifrelin menaçant de Macron, sieur Jean Paul DELEVOYE a 70 ans, c'est aussi un jeune modèle des carambouilles de Macron ;

Monsieur Jean Paul DELEVOYE a été un magna de l'agro alimentaire et Ministre de Raffarin, fossoyeurs de l'agriculture de la France ;

Carambouille, tambouille sont les 2 mamelles du cheptel des bovins macroniens
a écrit le 12/05/2017 à 19:48 :
Comme le dit Macron, place à la jeunesse , au renouvellement. Juppé , c'est le profil idéal.
a écrit le 12/05/2017 à 18:39 :
E.Macron va préférer prendre un premier ministre besogneux et peu ambitieux et qui ne lui fasse pas trop de l'ombre, l'inverse même d'un A.Juppé. Enfin ça dépendra aussi des résultats des législatives.
a écrit le 12/05/2017 à 17:02 :
Beaucoup de contradictions, presque des caprices de la part des sondés (tout en gardant un peu de cohérence, ou c'est le sondage qui était "très cadré" ?).

Interprétation : malgré la volonté de "renouveau" on reste attachés aux plus anciens ?
Bayrou et Borloo en tant que vrais centristes, seraient tout aussi crédibles à ce poste.

A.Juppé, ce serait une façon de miser sur une coalition plus large et il reste un choix raisonnable, le problème c'est qu'il a pris du recul suite au choix de Fillon. Juppé est presque centriste, alors que LR c'est droitisé ou conservatisé, avec des relents métaphysiques, ou carrément un penchant pour l’extrême droite.
Il ne faut pas non plus s'attendre à ce que LR joue le jeu, puisqu'on est déjà dans les élections d'après et les guéguerres de chefs. Malgré "les sacrifices que demande la vie politique", il faut croire que la place est bonne.
Edouard Philippe ??? même s'il est Juppeiste il n'aura certainement pas autant de capacités de rassemblement et de mobilisation.

C'est l'interrogation :
- soit on a passé un cap de maturité politique et nous sommes capables de rassembler autour de projets communs et de faire des réformes, un peu à l'image de l'Allemagne.
- soit cela va continuer comme avant, avec des luttes partisanes, des contre qui deviennent des pour, une fois changé de camp et vice versa.
J'ai cru comprendre que les Français en avaient mare de ces postures d’appareils.

Macron a une réelle volonté des réussir, il dispose encore de supers pouvoirs, mais réussira t'il à aligner à les planètes ? Il faut l’espérer pour le pays.
a écrit le 12/05/2017 à 16:59 :
Sûr que Juppé incarne parfaitement le renouvellement et la probité ! On se moque de qui vraiment ?
Réponse de le 13/05/2017 à 5:13 :
Mais de vous tous. Finalement, vous le savez bien, suivant l'axiome en vigueur, a savoir une fois au pouvoir, pffff, au diable les promesses qui n'engagent que...etc.
Vous votez avec vos pieds, assumez.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :