Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron, convaincant ou au contraire fragilisé ?

 |   |  719  mots
Emmanuel Macron et le journaliste Gilles Bouleau qui animait avec sa consoeur Anne-Claire Coudray la soirée politique sur TF1.
Emmanuel Macron et le journaliste Gilles Bouleau qui animait avec sa consoeur Anne-Claire Coudray la soirée politique sur TF1. (Crédits : Statista*)
A l'issue du débat d'hier soir entre les cinq candidats à la présidentielle les mieux placés dans les sondages, le trio de tête est-il bouleversé ? Selon qu'on retient un premier sondage flash ou que l'on écoute les commentaires des journalistes spécialisés, les avis divergent sensiblement.

Emmanuel Macron a été jugé le candidat le plus convaincant lors du premier débat télévisé lundi soir sur TF1 et LCI, avec 29%, devant Jean-Luc Mélenchon (20%), puis François Fillon et Marine Le Pen, à égalité à 19%, selon un sondage réalisé(*) par Elabe pour BFM TV juste après le premier grand débat organisé par TF1 entre les cinq prétendants à l'élection présidentielle les mieux placés dans les sondages d'opinion.

Hamon, bon dernier ?

Dans ce sondage, le candidat socialiste, Benoît Hamon, arrive en dernière position à 11%. Sur les réseaux sociaux, certains jugent le candidat socialiste surclassé par Mélenchon lors du débat d'hier soir et lui conseillent de s'y rallier, ce qui constituerait une inversion du scénario envisagé d'abord par Hamon, mais conforterait la stratégie de Mélenchon qui, lui, avait exclu tout ralliement à la candidature socialiste.

Le candidat socialiste était pourtant monté au créneau face à Macron d'une part et à Le Pen d'autre part. Ainsi, il sommait Emmanuel Macron de fournir des clarifications sur le financement de sa campagne et de garantir qu'il n'était pas sous l'influence de lobbies pétroliers ou pharmaceutiques. Le candidat d'En Marche avait dû parer l'attaque :

"Je prends l'engagement de n'être tenu par personne, M. Hamon", a répondu l'ancien banquier. "J'en prends l'engagement solennel. Je suis libre. Le financement est transparent."

Benoît Hamon s'en est également pris à Marine Le Pen en l'accusant d'être "droguée aux pages faits divers" des journaux.

La droite reprend les arguments de Le Pen contre Macron

Pour autant, hier soir, les commentateurs politiques estimaient que, dans les échanges musclés entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, la candidate d'extrême-droite avait marqué des points au moment de critiquer le manque de fond du candidat d'En Marche!, stigmatisant son côté verbeux, le flou de ses propositions.

Mais ce matin, c'est la droite qui s'approprie directement la thématique, par la voix de Bernard Accoyer, secrétaire général de Les Républicains.

Pourtant, le candidat d'En Marche a montré sa combativité lors de ce débat, taclant la candidate à plusieurs reprises, notamment lors du passage sur le burkini :

"Il y a quelques années, il n'y avait pas de burkini sur les plages. Je sais que vous êtes pour, Monsieur Macron", a-t-elle dit.

Celui-ci a riposté:

"Je n'ai pas besoin d'un ventriloque (...) Le piège dans lequel vous êtes en train de tomber, Madame Le Pen, par vos provocations, c'est de diviser la société."

Fillon plus solide que Macron face à Le Pen au second tour ?

Et d'accuser la candidate d'extrême droite de faire des Français musulmans des ennemis de la République.

Il est vrai que Macron, candidat le mieux placé dans les sondages, a été logiquement le candidat qui a concentré le plus d'attaques hier soir, et notamment de la part de Marine Le Pen. Ce matin à la radio certains représentants de la droite estimaient que la stratégie de Marine Le Pen serait en fait de valoriser celui contre lequel elle serait sûr de l'emporter au second tour, ajoutant perfidement que c'était parce qu'il était en réalité le candidat le moins crédible aux yeux des Français. En creux, comprendre que face à Fillon, elle perdrait...

Deux autres débats sont programmés avant le premier tour, cette fois avec les 11 candidats en lice, l'un sur les chaînes d'information BFMTV et CNews, le 4 avril, l'autre sur France 2, le 20 avril

--

>> VIDEO Cinq moments de friction entre les candidats... 
pendant Le Grand Débat du lundi 20 mars 2017

 ____

(*) Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1.157 téléspectateurs âgés de 18 ans et plus, ayant regardé le débat entre les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle. Ils ont été interrogés par internet en fin d'émission.

*Un graphique de notre partenaire Statista

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2017 à 23:35 :
Mais de qui se moque-t-on, on se base sur un sondage privé (qui sont plus des vecteurs d'opinions - destinés à convaincre - que des indicateurs d'opinions), qui plus est mandaté par BFM TV dont le PDG soutient ouvertement Macron, plutôt que sur tous les sondages réalisés par les différents médias (où il était nécessaire de donner son opinion pour lire les résultats) lors du débat et après le débat.

Sondage TF1 : 61% en faveur de JL Mélenchon
Sondage RTL : JL Mélenchon 41%
Sondage yahoo : JL Mélenchon n°1
Sondage Le Parisien : JL Mélenchon 38,9%
Sondage Europe 1 : JL Mélechon 51%
Sondage BFMTV : E Macron 29%

Et lequel on nous montre : le dernier. Cherchez l'erreur. Après l'omniprésence médiatique inquiétante de E Macron malgré les rebondissements des affaires Fillon, le choix délibéré d'afficher le sondage le plus biaisé.
a écrit le 23/03/2017 à 17:10 :
Bizarre engouement des media pour Macron. Sont-ce les mêmes qui financent les media français et la campagne de Macron? Autrement dit les grandes banques US. Par exemple 3,4 milliards pour Altice.
a écrit le 23/03/2017 à 13:09 :
Non mais soyons sérieux une minute. Je ne sais pas où on est allé pêcher ces 1000 et quelques personnes, mais elles n'ont clairement pas vu le même débat.

Résumons le propos : convaincre, c'est faire appel à la réflexion et à l'intelligence des gens. Donc à priori, en leur demandant d'étudier des propositions, concrètes et réfléchies, sous-tendues par une position claire idéologiquement.

À ce jeu-là, pardon de le dire mais Mr Macron a été le MOINS convaincant. Il a fait étalage d'un rare amateurisme, qu'il palliera peut-être un jour mais que même Mme Le Pen n'a eu aucun mal à pointer, c'est dire.

Franchement, si c'est pour ne prendre que les sondages qui vont dans le même corpus, vous allez perdre en crédibilité... et en lecteurs.

Regardez plutôt ce que les réseaux sociaux et les médias indépendants disent, au hasard, de Mr Mélenchon : vous aurez peut-être enfin quelque chose de réel à commenter.

Sur ce les gens, bonne journée à toutes et tous
a écrit le 22/03/2017 à 11:38 :
On nous prend vraiment pour des "jambons"!!!! Cela prête vraiment à rire ! Macron serait soi-disant le plus convaincant...En tous les cas, la mayonnaise ne prend, mais alors vraiment pas, avec moi, mon entourage familial, mes amis, mes collègues.... Tous, ont des intentions de votes très divers, mais aucun pour Macron....Bizarre. Ce que font les médias avec Monsieur Macron, me rappelle ce que font les radios pour faire aimer une chanson. On la passe plusieurs fois par jour, pendant des semaines, sur toutes les radios, pour la faire adopter par le plus grand nombre. Cela s'appelle de la manipulation mentale....Heureusement pour moi, je suis immunisée...
a écrit le 22/03/2017 à 10:02 :
On nous prend vraiment pour des "jambons"!!!! Cela prête vraiment à rire ! Macron serait soi-disant le plus convaincant...En tous les cas, la mayonnaise ne prend, mais alors vraiment pas, avec moi, mon entourage familial, mes amis, mes collègues.... Tous, ont des intentions de votes très divers, mais aucun pour Macron....Bizarre. Ce que font les médias avec Monsieur Macron, me rappelle ce que font les radios pour faire aimer une chanson. On la passe plusieurs fois par jour, pendant des semaines, sur toutes les radios, pour la faire adopter par le plus grand nombre. Cela s'appelle de la manipulation mentale....Heureusement pour moi, je suis immunisée...
a écrit le 22/03/2017 à 6:57 :
Un bon point a G.Bouleau et A .C. Coudray , bien loin des simagrées interventionnistes ( ....et souvent impolies ! ) du duo Salamé-Pujadas ......
a écrit le 22/03/2017 à 5:27 :
Ces débats avec trop de candidats ne peuvent aller au fond des choses. Il est notoire que le Pen, Fillon et Mélenchon sont plus que tournés vers la Russie de Poutine comme en leur temps les communistes et çà pose de sérieux problèmes d'indépendance et historiques pouvant conduire à une guerre. N'oublions pas en effet que l'Union européenne s'est faite à la suite de la crise de Suez avec menace de l'Urss d'utiliser l'arme nucléaire à l'encontre de la France et de la Grande-Bretagne et l'invasion de la Hongrie par l'Urss et une tentative de réunification allemande au départ pour se rapprocher de l'Urss qui a heureusement échoué. C'était au final en 1957 et une situation similaire a lieu en 2017 ou la Russie agresse de nouveau l'Ukraine entre autres avec la même méthode qui peut ne pas s'arrêter là. C'est une vieille histoire entre la faiblesse économique de la Russie qui utilise la menace militaire et l'Europe qui se doit de réagir. Macron est celui qui aborde le mieux ce sujet historique et qui est donc le mieux placé avec notamment Martin Shultz en Allemagne. Ils permettront une meilleure approche vis à vis de la Russie qui a besoin d'être rassurée mais il n'y a pas lieu évidemment de s'y soumettre à l'aveugle comme le font Fillon, Mélenchon et le Pen qui n'ont rien compris à l'historique Europe/Russie. N'oublions pas non plus que Poutine s'est trompé sur Trump qui lui même s'est trompé sur Poutine. Il faut donc des dirigeants intelligents même jeunes comme Macron mais qui comprend bien les choses avec un esprit éveillé plutôt que des gens manquant de clairvoyance comme Asselineau, Fillon, Mélenchon, le Pen avec du noir de fumée dans le cerveau.
a écrit le 22/03/2017 à 1:04 :
C'est triste à dire mais Macron est le seul candidat qui ne joue pas sur les peurs des gens. Cette campagne s'illustre par la médiocrité des candidats. Tous sans exception. S'il faut en choisir un, le moins pire de tous est Macron. Les autres ont des programmes irréalistes. Qui paiera les baisse d'impôts promis par Fillon à tous, particulier et entreprises à moins de laisser filer la dette vers de nouveaux sommets ? Qui paiera les dépenses sans limite de Le Pen ? Comment Hamon pourra appliquer son programme sans appui dans son propre parti ? Mélanchon, c'est l'art de dire tout pour plaire sans réaliser que cela a un coût énorme, où trouvera-t-il l'argent ?
a écrit le 22/03/2017 à 0:29 :
J'ai la curieuse impression que les sondages font la politique de ceux qui les commandent... Macron vainqueur? Nous n'avons pas vu le même débat. Il est apparu au contraire très "petit garçon policé" avec des phrases toutes faites et creuses comme savent le faire les énarques. Il a à peine effleuré un programme mi figue mi-raisin comme le lui a fait d'ailleurs remarqué F. Fillon ( un peu à droite un peu à gauche) et le moment le plus cinglant a été la remarque de Mélenchon qui a coupé court au début de dispute entre Macron et Hamon rabrouant ces deux anciens ministres de F. Hollande d'une petite phrase assassine sur leur appartenance au PS.
Pour ma part je n'ai vu ni vainqueur ni perdant peut-être une posture plus présidentiable de F. Fillon mais des arguments plus percutants de Mme Le Pen. Mélenchon, fidèle à lui même, et très à l'aise devant les caméras, a laissé un sentiment brouillon notamment sur le financement de son programme.
a écrit le 22/03/2017 à 0:12 :
Il y a un réel décalage entre ce que croient les hommes ou femmes politiques et ce que font les électeurs. Ainsi Le Pen qu'elle aurait moins de chance contre Fillon que contre Macron. Les électeurs, et ce sont eux qui auront le dernier mot, pensent exactement le contraire.
a écrit le 21/03/2017 à 22:26 :
M.Macron semble avoir une vision cohérente de la société française telle qu'elle est et avoir la stature nécessaire pour la guider vers un destin meilleur...c'est ce qu'un autre politique avait appelé "un grand dessein".
Réponse de le 22/03/2017 à 7:33 :
Autant je pourrais etre d'accord avec votre affirmation d'une vision coherente, autant je suis completement en desaccord sur la stature de Macron: il en a pratiquement aucune. Protegé dans son role de ministre chez hollande par le 1er ministre et par le president, si jamais il venait a etre president, il exploserait en vol . C'est une evidence...
Il est interessant dans sa demarche et dans certaines idees mais Il lui manque 10 ans mini d.experience politique au plus haut niveau
Réponse de le 22/03/2017 à 7:34 :
Autant je pourrais etre d'accord avec votre affirmation d'une vision coherente, autant je suis completement en desaccord sur la stature de Macron: il en a pratiquement aucune. Protegé dans son role de ministre chez hollande par le 1er ministre et par le president, si jamais il venait a etre president, il exploserait en vol . C'est une evidence...
Il est interessant dans sa demarche et dans certaines idees mais Il lui manque 10 ans mini d.experience politique au plus haut niveau
Réponse de le 22/03/2017 à 7:34 :
Autant je pourrais etre d'accord avec votre affirmation d'une vision coherente, autant je suis completement en desaccord sur la stature de Macron: il en a pratiquement aucune. Protegé dans son role de ministre chez hollande par le 1er ministre et par le president, si jamais il venait a etre president, il exploserait en vol . C'est une evidence...
Il est interessant dans sa demarche et dans certaines idees mais Il lui manque 10 ans mini d.experience politique au plus haut niveau
Réponse de le 22/03/2017 à 7:35 :
Autant je pourrais etre d'accord avec votre affirmation d'une vision coherente, autant je suis completement en desaccord sur la stature de Macron: il en a pratiquement aucune. Protegé dans son role de ministre chez hollande par le 1er ministre et par le president, si jamais il venait a etre president, il exploserait en vol . C'est une evidence...
Il est interessant dans sa demarche et dans certaines idees mais Il lui manque 10 ans mini d.experience politique au plus haut niveau
a écrit le 21/03/2017 à 21:22 :
L'organisation même d'un débat de ce type est ridicule, car une élection présidentielle n'est pas un concours de l'Eurovision. Qu'untel ou untel ait une voix juste et soit bien coiffé n'a pas le moindre intérêt. On n'élit pas un mannequin, n'en déplaise à Macron, on élit quelqu'un qui décide d'aller dans le bon sens et qui ne recule pas devant la difficulté ! Et ça ce n'est pas en une heure de blabla politicien que ça se voit, c'est en analysant tout un parcours.

Certes ça élague le débat en en excluant tous ceux qui n'ont aucune expérience du pouvoir, et aucune carrure, mais comme les bleus ne savent pas de quoi ils parlent, et que les utopistes ne croient pas eux-mêmes à ce qu'ils disent, c'est malhonnête de laisser penser qu'ils pourraient être convaincants.
a écrit le 21/03/2017 à 17:42 :
vous savez que les sondages de Elabe pour BFMTIVI ! On ne se crache pas dans sa gamelle!
a écrit le 21/03/2017 à 17:29 :
"Emmanuel Macron a été jugé le candidat le plus convaincant "

Je demande si avec des boutons et de cheveux gras ,il aurait obtenu ce score.
a écrit le 21/03/2017 à 17:27 :
Ce sondage sur 1157 téléspectateurs alors qu 'ils étaient 10 millions à regarder est sans aucune réalité! Il est tout simplement commandé à ELABE par l' entourage de MACRON. Mr Sananes patron d'ELABE est coutumier des fausses nouvelles Il avait prévu la victoire de JUPPE au primaires avec un entêtement frisant la provocation.
Tous les sondages actuels sont bidons et manipulés alors que 50% des électeurs n'ont pas encore choisi le candidat pour lequel ils voteront
Réponse de le 22/03/2017 à 10:00 :
50% ??? C'est un sondage qui vous l'a dit ?
a écrit le 21/03/2017 à 16:29 :
Seul Mr Macron pourra nous faire entrer enfin dans le 21eme siècle. Mr Macron est aujourd'hui le seul candidat d'une alternance crédible et réussie. En effet, Mr Macron a cette capacité à parler à des France qui se regardent en chiens de faïence: la France rurale, la France des quartiers, la France des métropoles. Il est capable de susciter une espérance dans une France qui se fissure. En plus, Mr Macron est le seul candidat à mettre l’Europe au centre, car nous avons besoin de l’Europe. Et pour que l’Europe fonctionne, elle a besoin d'un partenariat renforcé entre la France et l’Allemagne que Macron est en mesure d'assurer.
Réponse de le 22/03/2017 à 0:13 :
Mais oui, vous l'aurez votre Macron et vous l'aurez votre euphorie pendant 6 mois ! Par contre ensuite on va se marrer.
Réponse de le 22/03/2017 à 0:32 :
Il apparaît quand même un peu léger face aux enjeux et à la situation dans laquelle se trouve la France. Il lui faut un peu plus d'expérience et de maturité pour gouverner un pays aussi gravement malade.
a écrit le 21/03/2017 à 15:20 :
FILLON : déprimé et aucun énergie, abattue...
HAMON : un peu nul, notamment sur la fin, aucun charisme mais efficace à certain moments...
MELENCHON : un peu ridicule parfois, spectacle humoristique à d'autres moments, pas très sérieux...
LEPEN : Tout le monde contre elle, ce qui en dit long tout de même. Un peu timide au début mais des moments important et un final efficace qui marque les esprits
MACRON : je n'ai rien compris à ce qu'il dit, des élements de langage, d'ailleurs on croirait entendre Hollande, au mot près, mais certains se feront encore avoir. Macron mérite à mon avis une correction pour se moquer du peuple à ce point...
Réponse de le 21/03/2017 à 16:16 :
"tout le monde contre elle, ce qui en dit long tout de même".

C'est presque logique puisqu'elle même est contre tout le monde.
Réponse de le 21/03/2017 à 17:38 :
Ce que j'ai retenu de MLP, ce n'est pas son "final" façon course de chevaux, c'est l'inanité complète de son programme économique. Elle cite l'UK comme exemple (allez voir le modèle social UK pas du tout généreux et qui s'appuie sur une très nombreuse population immigrée) et veut un modèle social façon "on rase gratis", avec des promesses de dépenses publics intenables (pourquoi pas 10 portes avions nucléaires, 300 000 places de prison et 500 000 gendarmes/flics/mili ?)
C'est un programme "open bar", impossible à mettre en œuvre, que ce soit avec l'Euro ou le Franc Or.
Réponse de le 22/03/2017 à 10:07 :
Vous ne comprenez les phrases compliquées et vous appréciez Lepen... Ca ne surprendra personne.
a écrit le 21/03/2017 à 15:04 :
Pas besoin de débat me concernant. Etant pro-Europe et Euro, le vaste Monde ne me donnant pas des sueurs, Macron me convient parfaitement. Vive l'Europe et l'Euro !
Réponse de le 21/03/2017 à 16:19 :
"le vaste Monde ne me donnant pas des sueurs"

C'est vrai ,tant que son emploi ne part pas dans un pays à bas coût ,mais bon si celui-ci rest en Europe tu seras satisfait c'est déja ça.
Réponse de le 21/03/2017 à 16:32 :
1000% d'accord, vraiment il n'y a que Mr Macron qui puisse faire entrer la France dans le 21eme siècle. EN AVANT MACRON.
Réponse de le 22/03/2017 à 10:18 :
Oui ! Vive l'Europe ! Vive l'Euro ! Améliorons-les, renforçons-les pour les rendre plus humains et pour être forts. La France, l'Italie, l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne... sont de superbes pays, mais ils sont trop petits pour se faire respecter et garder leur liberté.
a écrit le 21/03/2017 à 15:00 :
Macron joue l'empathie, mais être d'accord avec tout le monde sans avoir d'idées solides à imposer, c'est la promesse d'un joyeux bordel lors des négociations avec par exemple les syndicats ! Je comprends bien qu'il fait de la politique à l'ancienne en cherchant à récupérer des voix de tous bords, mais en finale ce sera la bateau ivre et cette fois sans même un capitaine de pédalo :-)
a écrit le 21/03/2017 à 14:51 :
"Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1.157 téléspectateurs âgés de 18 ans et plus, ayant regardé le débat entre les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle. Ils ont été interrogés par internet en fin d'émission".

Sondage rémunéré par internet ?
a écrit le 21/03/2017 à 14:42 :
Macron son programme est flou, n'a pas la carrure pour être président de la France et manque de maturité. Pas étonnant qu'il est épousé sa Brigitte de 20 ans de plus que lui, sa seconde maman pour le prendre par la main pour pas qu'il se perde en cour de route.
Réponse de le 21/03/2017 à 21:13 :
Toi qui es mature ; pourquoi tu ne t.es pas présenté. Mature ne signifie pas avoir les capacités et compétences nécessaires pour être President. Raisonnement enfantin.
a écrit le 21/03/2017 à 14:27 :
Sans faire de merveilles hier soir, Macron a fait le job et s'impose comme le principal candidat à la magistrature suprême. Comme l'espoir de ses concurrents étaient qu'il s'écroule, il a gagné ce débat de fait.
D'ailleurs il n'y a qu'à lire les critiques des représentants de ses concurrents depuis ce matin, ils sont aux abois. Réjouissons nous on va avoir enfin le grand renouvellement tant attendu.
a écrit le 21/03/2017 à 13:46 :
Il est évident que ce n'est pas lors de ce genre de débats qu'il pourra argumenter ou discuter de macroéconomie et de disruption numérique, mais il s'en est tout de même bien sorti.
C'est l'avantage majeur de Macron de RAISONNER, sur la base de critères objectifs et de la simple logique économique et non sur des partis pris ou des doctrines.
Macron n'est pas (encore) rompu aux méthodes politiciennes et c'est tant mieux, puisque cela le distingue des candidats spécialisés dans les dialectiques partisanes et les dogmes.

Il faut bien faire la part des choses entre raisonnement dialectique et dialectique éristique.
a écrit le 21/03/2017 à 13:27 :
voila qui apporte la veritable question
que la hollandie etais une escrocquerie
qui n'a jamais ete a gauche se gouvernement mais bien la meme
copie que la sarkosie
et surtout le meme principe se servir de sa fonction pour se goinffrer
a écrit le 21/03/2017 à 13:21 :
Macron est la candidat de Holllande et le candidat des GOPE, sauf à vouloir reprendre pour 5 ans de ce ruineux neolibéralisme qui nous enlise dans cette Union européenne irréformable, je ne vois rien qui pousse les français au masochisme..
Aucun des candidats visibles sur TF1 n' a les moyens de son programme qui est résolument celui de l' Ue via les GOPE..
A l' inverse, l' option FREXIT parfaitement maitrisée, assumée, étayée d' ASSELINEAU retiens mon suffrage ..

Dommage, on vous l' a encore caché !
a écrit le 21/03/2017 à 12:09 :
Hier soir il y en a un qui manquait singulièrement de punch. Fillon devrait prendre des vitamines, A,B ,C,D , bref la panoplie. Peut-être est-il épuisé après des semaines de polémiques , d'attaques permanentes. Aujourd’hui, il n'est plus le seul député concerné par les affaires de famille.
Le Roux vient d'être alpagué pour des salaires fictifs , 55000 euros
versés à ses enfants avec sa prime de parlementaire. On va voir si le parquet sera aussi diligent qu'avec Fillon; Si le Canard s'empare du sujet. Fillon comme la plupart des députés a profité d'un système parfaitement scandaleux, d'autres politiques , seront probablement épinglés avant les élections; nauséabonde cette campagne n'est-ce pas?
Pour Macron , Marine à raison , citons Sacha Guitry " Il y a des gens qui parlent, qui parlent , jusqu'à ce qu'il aient enfin trouvé quelque chose à dire" . Concernant Macron, hier apparemment, il n'a pas encore trouvé la martingale.
Réponse de le 21/03/2017 à 18:16 :
Il s'est fâché quand elle à parlé de son "pantouflage" car chaque énarque doit ensuite 10 ans à l'Etat pour sa formation sinon il l'indemnise.
Or Macron Ministre a Bercy n'a rendu que 50'000 euros, c'est sans doute lui qui a fixé le tarif ou Hollande avec Sapin.
ENCORE UNE CURIOSITE SOCIALISTE DE CE GOUVERNEMENT
a écrit le 21/03/2017 à 11:56 :
C'est cela, ils font des sondages à chaud à 1 heure du matin. De qui vous moquez vous ?
a écrit le 21/03/2017 à 11:55 :
"Fillon plus solide que Macron face à Le Pen au second tour ?"

Cocasse, le sondage, qui comme tous les sondages est critiquable mais bon cela fait partie de la pensée unique imposée par les médias c'est comme ça, parle de mélenchon en seconde position et bien entendu ce dernier est complètement effacé de votre article pour revenir sur le trio oligarchique macron-le pen-fillon.

Démonstration éloquente de la fabrique à opinion.
a écrit le 21/03/2017 à 11:47 :
Évidemment la nuit a été raccourcie pour celui qui se lève à 5heures et embauche à 6. Mais, je me suis tout de même bien marré avec Mélenchon qui a du se croire en chair à la sorbonne pour défendre une thèse du passé. Ensuite Hamon avec son RU a qui, il ne manquait qu'un nez rouge pour se croire au cirque. Le Pen qui serrait les dents pour se contenir et qui a déroulé ses thèmes préférés avec des tacles bien ciblés vers Macron. Macron un peu stressé par l'enjeu et qui a voulu apparaître plus gros que le boeuf sans pour autant monter dans les aigus. Avec au final beaucoup de points communs avec Fillon, seule la méthodologie et le rythme change. Fillon qui attendait patiemment son tour avec quelques missiles bien ciblés et une posture de vieux singe à dos gris a qui on ne l'a fait pas. Mais je vous rassure, je n'ai pas cauchemardé............pas encore !
a écrit le 21/03/2017 à 11:39 :
Dix millions de pèlerins pour suivre le Débat? Qui a prétendu que la la Foi se perdait en France? "Ô puissance de l'orviétan!" "le médecin" amoureux" Molière
a écrit le 21/03/2017 à 11:35 :
Il suffit de faire le tour des journaux web pour savoir pour qui ils roulent. Chaque journal a curieusement vu gagner le candidat de sa ligne politique. Pour le Monde j' avoue que la ligne éditoriale a du mal à se dégager, il doit y avoir de sérieux accrochages à la rédaction entre les pro Hamon, pro Mélanchon et pro Macron.
a écrit le 21/03/2017 à 10:49 :
comme de bien entendu BFM qui roule pour MACRON, que remercie son patron MR
DRAHI pour lui avoir fait des facilite dans le rachat sfr Mr DRAHI est represente dans EN MARCHE par son bras droit Bernard MOURAD.

EN LIGNE voyez lz vote sur le figaro 35 FILLON 23 MACRON
Réponse de le 21/03/2017 à 11:02 :
et sur Facebook live hier, 56% pour Mélenchon , 23 pour le Pen 10 Macron et 6 pour Fillon, (en gros,) ça dépend des orientations et des utilisateurs des medias c'est tout, faut pas chercher
Réponse de le 21/03/2017 à 11:06 :
Parce que le Figaro est un parangon d'objectivité ?
Réponse de le 21/03/2017 à 22:35 :
Vous réalisez que l'on a d'un côté un sondage effectué sur plus de 1000 personnes tirées au hasard sur toute la France et de l'autre un vote sur un journal lu par des lecteurs de droite/extrême droite ??
Évidement que le sondage du Figaro donne Fillon plus convaincant...
Le sondage BFM n'est pas beaucoup plus crédible sachant qu'un autre sondage (pour le point il me semble) donne Macron plus convaincant avec seulement 24% et Fillon bon avant dernier. Un sondage à chaud après un débat n'est pas vraiment utile. On verra demain sur les intentions de vote qui a vraiment été le plus convaincant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :