Présidentielle 2017 : gros coup de blues chez Fillon

Éliminé, pas certain d'être troisième, François Fillon vient de vivre une lourde défaite au premier tour de l'élection présidentielle. Ses soutiens présents ce dimanche soir à son quartier général étaient complètement abattus.
Mathias Thépot
François Fillon votera Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle.
François Fillon votera Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle. (Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)

Abasourdis, parfois en larmes, les militants Les Républicains présents au quartier général de campagne de François Fillon ont très mal vécu l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle. Peu avant 20 heures, la rumeur courait pourtant que derrière Emmanuel Macron, François Fillon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon se tenaient dans un mouchoir de poche. L'espoir était donc permis et aucun soutien de l'ancien Premier ministre présents dans le quinzième arrondissement parisien n'envisageait encore la défaite. Mais à 20 heures, stupeur : non seulement François Fillon est annoncé absent du second tour, mais surtout le candidat LR est troisième ex-aequo avec le candidat de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon avec environ 19,5 % des voix. Un affront pour les soutiens du parti de droite. "Ce n'est pas possible !", s'indignait un militant très ému. Peu après l'annonce de 20 heures, on pouvait même voir d'autres militants s'isoler dans les couloirs, ne pouvant sécher leurs larmes.

Fillon dénonce les "obstacles nombreux" à sa campagne

Mais certains gardaient toutefois espoir dans l'attente des résultats définitifs, et notamment des dépouillements dans les grandes villes. Las, François Fillon a concédé sa défaite vers 21h dans un discours télévisé où il a d'abord dénoncé « les obstacles nombreux » auxquels il a dû faire face. Il faisait référence aux soupçons entourant l'emploi parlementaire de sa femme Pénélope, présente au fond de la salle et applaudie par les militants à son arrivée au QG du candidat LR. "On n'a pas eu une campagne, on a eu un procès !", dénonçait pour sa part Bruno Retailleau, l'un des plus proches conseiller de François Fillon. A l'inverse, le sarkozyste Laurent Wauquiez a estimé que la droite "payait cher les affaires !". Ambiance...

Fillon appelle à voter Macron... mais ne convainc pas tous ses militants

François Fillon a tout de même avoué ce dimanche soir que cette défaite électorale était la sienne. Conscient de l'urgence d'une consigne de vote avant le second tour, il a ensuite annoncé qu'il voterait Emmanuel Macron car l'abstention "n'était pas dans ses gênes", "surtout quand un parti extrémiste est aux portes du pouvoir". Une position saluée par une majorité des militants présents au QG, mais pas par tous. Une vieille dame, qui a assuré qu'elle voterait blanc au second tour, a par exemple été applaudie par plusieurs de ses collègues militants. De leur côté, des jeunes Fillonistes avouaient qu'ils souhaitaient se donner du temps pour faire leur choix avant le second tour. La campagne a, il faut dire, laissé des traces. Certains militants ont d'ailleurs raillé des journalistes de télévision, souvent ciblés comme responsables de la descente aux enfers du candidat LR.

Objectif legislatives

Mais pour la droite, priorité est désormais donnée aux élections législatives prévues les 11 et 18 juin prochain. Les Républicains devront-ils, oui ou non, faire alliance avec les soutiens d'Emmanuel Macron ? François Fillon a de ce point de vue été très clair : "ne vous dispersez pas pour les législatives !"  a-t-il demandé à ses militants présents ce dimanche soir. Pas sûr qu'ils aient entendu cet appel, tant leurs regards étaient dans le vague et leur déception immense.

Lire aussi : DIRECT Fillon et Juppé appellent à voter pour Macron

Mathias Thépot

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 52
à écrit le 26/04/2017 à 17:06
Signaler
FRANCE debout.Politique est une Loteri.

à écrit le 25/04/2017 à 16:33
Signaler
Il rejoint le club des condamnés avant d'être jugés. Les Français et les journalistes adorent jouer les juges ou procureurs et condamnent par avance les prèsumés innocents. Le rôle de l'avocat a beaucoup moins de succès auprès des médias. Avec tout...

à écrit le 24/04/2017 à 18:36
Signaler
Un chef est écouté tant qu'il gagne. S'il a été suivi par tant de monde c'est parce que son programme est le seul valable. Mais maintenant que son programme n'a aucune chance d'être appliqué, il n'a que le droit de se taire. Passer la campagne à tape...

à écrit le 24/04/2017 à 17:32
Signaler
fillon, retailleau, woerth, ciotti, baroin, longuet, boyer, etc..... Dehors ! Fuera ! OUT ! il est temps de refonder avec Macron

le 24/04/2017 à 22:59
Signaler
Pour info, ces 5 dernières années notre pays a été dirigé par Hollande et les socialistes, et Macron a également fait parti de son gouvernement il me semble. Le résultat a été plutôt catastrophique. Macron est juste la continuité de Hollande, et ...

le 25/04/2017 à 8:37
Signaler
Certainement pas j ai vote Fillon pas Le Pen Et surtout Ce Macron qui ne pense qu a se faire voir avec ses copins Bobo donc je ne vote pas

le 25/04/2017 à 15:57
Signaler
Et le bilan de FILLON en 2012 qui a réussi à faire explose le déficit, le chômage et les coûts salariaux. Vous oubliez que le bilan de FILLON c'est 5.2% de déficit en 2011, contre 0.9% en ALLEMAGNE. Vous oubliez que le bilan de FILLON c'est aussi PE...

à écrit le 24/04/2017 à 14:12
Signaler
"on pouvait même voir d'autres militants s'isoler dans les couloirs, ne pouvant sécher leurs larmes". C'est sur que ne pas pouvoir virer 500.000 fonctionnaires et imposer une retraite à 65 ans... pour les autres, cela fait de la peine.

le 24/04/2017 à 15:08
Signaler
Même si cela vous étonne, il y a des français qui pensaient (et continuent à penser) que s'occuper de la dette et des déficits permanents est une urgence. Ce n'est pas votre cas visiblement mais on en reparlera lorsque la faillite arrivera.

le 24/04/2017 à 16:31
Signaler
Moi ce qui me fait de la peine ce sont les nouvelles dépenses annoncées par Mr Macron ,les cadeaux pour 70% de la population de la taxe d habitation !!et qui va payé ???les classes moyennes bien sur !!et les retraités ponctionnés de 1,7% de plus su...

à écrit le 24/04/2017 à 13:49
Signaler
les Fillon croquent, les Républicains trinquent

à écrit le 24/04/2017 à 13:35
Signaler
La présidentielle c'est le crash test pour les Républicians UDI après l'appel à voter Macron pour Hollande les Législatives, ce sera le crash total définitif pour les Républicians UDI

à écrit le 24/04/2017 à 11:51
Signaler
Il avait affirmer être au deuxieme tour il est borné et rigide en plus il faut lui demander des comptes en tout cas je suis content il n'echappera pas à la justice avec l'huminité presidentielle

à écrit le 24/04/2017 à 11:33
Signaler
Bon ,il a perdu et il ne doit pas s occuper des législatives ,un autre doit prendre sa place afin de gagner celles ci !!!bougez vous Messieurs des LR si vous ne voulez pas que vos électeurs vous quittent

à écrit le 24/04/2017 à 11:16
Signaler
On voit que ses positions prises pendant la campagne n'était qu'une posture pour siphonner les voix du parti patriote Français . En fin de compte , il a voler la vedette à Alain Juppé qui assumait les positions qu'ils vient de prendre .

à écrit le 24/04/2017 à 11:15
Signaler
la leçon et cruelle et sans appel. Il est à présent temps pour les caciques de la droite de faire leur examen de conscience et de prendre enfin la mesure des fautes qu'ils ont commises, fautes qui ne peuvent être absoutes à tous les coups. La preuve ...

à écrit le 24/04/2017 à 11:07
Signaler
Je trouve que les electeurs de la droite sont victimes comme les electeurs de gauche sous hollande et ils ont payé l'incompetence de la vieille garde LR borné et rigide c'etait previsible la defaite de fillon , comment perdre une election gagnée d'av...

à écrit le 24/04/2017 à 11:02
Signaler
Les Français ne se rendent pas compte que François Fillon était le seul candidat avec une stature présidentielle, un projet structuré et la volonté nécessaire pour le mener à bien. Une fois de plus ils se sont laissés manipuler par les médias, ont ét...

le 24/04/2017 à 12:03
Signaler
la manipulation des médias est une excuse toujours avancée par l'extrême droite àlaquelle se ralliera les soutiens les plus radicalisés de Fillon qui est le seul responsable de cette élection imperdable pour la droite Fillon, menteur, tricheur, cu...

le 24/04/2017 à 12:22
Signaler
Comment peut on voter pour un homme qui est contre IVG et qui proppose aux français de travailler 39 heures pour gagner 35. Il faut être patron pour voter pour lui. En plus d'être un voleur et un menteur... c'est donc ça la vie? Travailler comme des ...

le 24/04/2017 à 12:54
Signaler
Fier d'être Français ? Pas toujours mais surement pas Fier de Fillon...

à écrit le 24/04/2017 à 10:52
Signaler
Une parenthèse de 5 ans s'ouvre certainement avec Macron. 5 ans d'immobilisme parlementaire. "Tout changer pour que rien ne change", c'est ce qui va se passer. A la fin, les Français vont se rendre compte de la supercherie. Ils ne renouvelleront pas...

le 24/04/2017 à 11:36
Signaler
Justement. IL y a eut droite (Sakrozy, Chirac) -> echec. Il y a eut gauche (Hollande Mitterrand) -> echec. Il est donc temps de liquider les parti politiques qui sont responsable de ces echecs et d essayer autre chose qu avoir un parti au pouvoir et ...

le 24/04/2017 à 11:58
Signaler
Immobilisme ... sauf si on gouverne par ordonnances ! Et c'est ce que les français ont accordé à Macron !

à écrit le 24/04/2017 à 10:45
Signaler
Fillon a été grisé par son score à la primaire mais 70% de 4 millions d'électeurs ne font pas une victoire à la présidentielle .....et dans son euphorie il a cru qu'il pouvait se passer de Sarko et de ses fidèles en les écartant de la direction du pa...

à écrit le 24/04/2017 à 10:23
Signaler
Mais est ce que je peux encore voter pour lui maintenant qu'il est éliminé ? Peut-être un 3eme tour au Trocadéro avec Pénélope, Ciotti...? Je suis désemparé. Moi qui espérais une hausse de TVA...

le 24/04/2017 à 11:19
Signaler
Hilarant.

à écrit le 24/04/2017 à 10:20
Signaler
Suite. Je précise que Fillon et Macron proposent un financement par la TVA sociale ou par la CSG, et que Hamon envisage une allocation universelle. Il faut étendre ces mesures à la fiscalité énergétique envisagée par la fondation Nicolas Hulot. Discu...

à écrit le 24/04/2017 à 10:16
Signaler
Phénoménal, dans une posture grandiloquente et solennelle, le verbe grave et la main sur le coeur, des caciques de bandes défaites, qui n'ont pas encore compris toute l'ampleur du désaveux qui les frappe, osent l'incroyable : donner une leçon de vote...

le 24/04/2017 à 12:08
Signaler
à ceux qui comme vous pensent que le FN est la solution je dis : essayer et vous allez pleurer; la France sera ruinée en 18 mois et ce sont les plus modestes qui trinqueront le plus une fois encore

le 28/04/2017 à 11:52
Signaler
Bien vu on prends les mêmes et on recommencent 5 ans de misère !!! Le Général de Gaulle avait raison quand il disait que les français sont des veaux .. La plupart de gens que j'ai pû rencontrer et avc qui j'ai eu des échanges, n'avaient AUCUNE connai...

à écrit le 24/04/2017 à 10:14
Signaler
Fillon avait juste à passer le flambeau à Juppé et l'élection était gagnée. Il ne l'a pas fait il a perdu et la droite et le centre avec lui. Une élection pourtant imperdable, bravo l'artiste...

le 24/04/2017 à 10:40
Signaler
Si Juppé y était allé les médias auraient sortis quelques affaires gênantes et le résultat aurait été le même !!

le 24/04/2017 à 11:38
Signaler
Fillon se retirant pour emploi fictif au profit de Juppe qui a ete condamne pour la meme chose ??? La solution aurait ete d introniser un tiers (mais qui) ou a defait que Fillon evite de prendre l electeur pour un con en mentant. Il aurait promit de...

le 24/04/2017 à 13:11
Signaler
@ ldx : stop à la mauvaise foi ! Juppé a assumé des faits qui n'étaient pas de son ressort. A part ça il est clean.

le 28/04/2017 à 11:57
Signaler
Juppé pour info a été condamné pour emplois fictifs et a été privé d'inéligibilité pendant 5 ans !!!! Remplacer un présumé "voyou" par un autre "avéré" la droite aurait perdue car le voeu de la gauche était de garder le pouvoir A TOUS PRIX !!!! Bon c...

à écrit le 24/04/2017 à 9:54
Signaler
Nous assistons à l'élimination politique successive de Sarkosy et de Fillon, élimination aussi de Jupé dans intervalle ; Il y a encore un petit peu de "boulot" pour éliminer politiquement les ex UMP UDI Wauquiez, Lagarde, Baroin, Estrosi, Wuerth, ...

à écrit le 24/04/2017 à 9:51
Signaler
Il y a un point commun entre Fillon, Hamon et Macron, c'est une harmonisation de la fiscalité des entreprises avec l'Allemagne qui consisterait à répartir les charges sociales en France sur la production et sur la consommation et plus particulièremen...

à écrit le 24/04/2017 à 9:39
Signaler
Mr Fillon était un candidat terne, sinistre et carrément médiocre. Je lui reproche aussi son comportement et son attitude vis à des affaires le concernant plus encore que les affaires elles-mêmes. Je lui reproche son obstination kamikaze et sa radica...

le 24/04/2017 à 10:54
Signaler
Les vieux routiers de la politique à droite et à gauche qui magouillaient en toute impunité depuis des décennies (affaire Urba, Mnef, Mairie de Paris, ..) ou pour leurs compte (Cahuzac, Famille Balkany..) doivent comprendre que la société a évolué. ...

à écrit le 24/04/2017 à 9:23
Signaler
.... et pas certain d'etre réélu dans la Sarthe ! Le prix de la malhonnèteté bornée !

à écrit le 24/04/2017 à 8:34
Signaler
La prochaine fois, a defaut de presenter un candidat honnete, les LR le degageront quand il se sera fait prendre les doigts dans le pot de confiture. Ils ne peuvent s en prendrent qu a eux. Enfin Fillon a pas ete si ridicule que ca: il fait 20 %, ...

à écrit le 24/04/2017 à 8:27
Signaler
Les LR n'ont qu'à s'en prendre qu'à eux mêmes et à Nicolas Sarkozy. ce dernier après les a fait perdre en 2012 les à nouveau fait perdre en 2017 toutcela uniquement pour reprendre le parti. Si NS n'avait pas mis son véto à la candidature Juppé au mom...

à écrit le 24/04/2017 à 8:11
Signaler
Vous dites n'importe quoi le résultat de l'élection est conforme a ce qui avait été annoncé depuis très longtemps. 1)Résultats serrés. 2)Le Pen/ Macron qualifié pour le second tour. Les écarts entre le 2 (Le Pen) et les 3 et 4 ne sont pas très él...

à écrit le 24/04/2017 à 8:06
Signaler
Fillon n'en revient toujours pas que les Français trouvent ses agissements anormaux. Un peu comme Juppé d'ailleurs sur le même sujet. Ces gens vivent sur une autre planète et on découvre même que ses convictions sont tout à fait superficielles puisqu...

à écrit le 24/04/2017 à 7:40
Signaler
Ce ne sont pas que les "affaires" de FILLON que paie la droite. C'est aussi toutes les désertions et les guerres internes de ses barons qui n'ont pas cru bon d'agir immédiatement au déclenchement de l'affaire, puis de rester "groupir" ensuite face à ...

à écrit le 24/04/2017 à 7:20
Signaler
La comuniquante Anne Méaux a été en dessous de tout!Il faut la virer,demander le remboursement de ses traitements et on aura une bonne chance aux législatives!

à écrit le 24/04/2017 à 6:41
Signaler
En tout cas ça fait déjà un voleur élimine

le 24/04/2017 à 9:24
Signaler
.... il en reste des tonnes .....

à écrit le 24/04/2017 à 1:12
Signaler
Je voulais revenir sur un point les bigs data ces star up qui ne se trompent jamais et qui avaient donné fillon les un vainqueur ou les autres qualifié au deuxieme tour devrons s'auto dessoudre et deposer le bilan voici la preuve de leurs nullité...

à écrit le 23/04/2017 à 23:27
Signaler
Les fachos vont sortir leur tête... Tant mieux en somme on verra qui se cache derrière LR

à écrit le 23/04/2017 à 23:02
Signaler
Nos hommes politiques sont comme des morpions ils s'accroche au pouvoir au point de les arrachers avec un arrache clous de leurs postes de deputé , senateur , ministres ou president. le pire oser se presenter à la presidence avec des casseroles et vo...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.