Blackstone à la rescousse des créanciers de l'Ukraine

 |   |  223  mots
La dette du pays a atteint 70 milliards de dollars en 2014 et devrait exploser cette année.
La dette du pays a atteint 70 milliards de dollars en 2014 et devrait exploser cette année. (Crédits : BAZ RATNER)
Le fonds d'investissement américain Blackstone devrait conseiller les créanciers privés de Kiev. Selon une information révélée lundi par le Financial Times, ces derniers devraient être assistés pour les négociations sur la restructuration de la dette du pays.

Les créanciers privés de l'Ukraine, qui contrôlent environ 50% des obligations internationales de l'Ukraine, ont formé un groupe afin de peser dans les discussions sur les modalités de restructuration des 15 milliards de dollars de dette du pays qu'ils détiennent. Devant des discussions qui s'annoncent serrées, ils ont également fait appel aux conseillers du fonds d'investissement américain Blackstone, rapporte le Financial Times.

Début des consultations avec les créanciers

Cette révélation fait suite à l'annonce, par la ministre ukrainienne des Finances Natalie Jaresko, de futures "consultations" avec les créanciers. Son but est de dégager un allègement de la dette ukrainienne de 15 milliards de dollars sur 4 ans. La ministre doit se rendre cette semaine aux États-Unis et en Grande-Bretagne pour y rencontrer les créanciers de Kiev, alors que la dette du pays a atteint 70 milliards de dollars en 2014 et devrait exploser cette année.

Plan d'aide international

La restructuration de la dette ukrainienne est pourtant déjà partie prenante d'un plan d'aide internationale global qui pourrait s'élever à 40 milliards de dollars. Dans le cadre de ce plan, le Fonds monétaire international a approuvé mercredi un prêt s'élevant, au total, à 17,5 milliards de dollars sur quatre ans. L'Ukraine en a touché vendredi la première tranche, d'un montant de 5 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2015 à 23:48 :
encore une fois, pourquoi parler d'aide (FMI : Fond de la Misère Mondiale) dès lors qu'il s'agit bien d'un prêt a taux exorbitant. surtout, voir l'utilité de ce prêt! qui va servir a acheter des armes auprès des amis de ces créancier ET qui vont servir a une guerre créer par ces mêmes créancier pour au final prendre le contrôle de ce pays qui été allié des russes et qui représente un rempart stratégique pour ce dernier.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :