Contrôle des frontières : un ministre allemand dénonce "l'échec complet" de l'UE

 |   |  332  mots
Compte tenu des chiffres enregistrés hier (samedi) il est tout à fait clair que sommes arrivés à l'extrême limite de nos capacités, estime un porte-parole de la police munichoise.
"Compte tenu des chiffres enregistrés hier (samedi) il est tout à fait clair que sommes arrivés à l'extrême limite de nos capacités", estime un porte-parole de la police munichoise. (Crédits : Reuters)
Le ministre allemand des Transports a estimé que les "limites de capacité" d'accueil de l'Allemagne "sont atteintes". La police de la ville de Munich a enregistrée l'arrivée de 12.200 réfugiés, samedi.

Le ministre allemand des Transports Alexander Dobrindt a dénoncé dimanche "l'échec complet" de l'Union européenne à contrôler ses frontières extérieures face à l'afflux des migrants et réclamé des mesures "efficaces", dimanche 13 septembre.

"Des mesures efficaces sont à présent nécessaires pour stopper l'afflux" face à "l'échec complet de l'UE", dont "la protection des frontières extérieures ne fonctionne plus", a-t-il écrit dans un communiqué. Selon lui, les "limites de capacité" d'accueil de l'Allemagne "sont atteintes".

"L'Allemagne aide sur la question des réfugiés depuis des mois et avec une ampleur bien plus grande que tous les autres pays européens", a regretté l'homme politique membre de l'aile la plus conservatrice des Unions chrétiennes d'Angela Merkel, la CSU bavaroise. Ses propos illustrent aussi les tensions politiques internes de plus en plus grandes auxquelles la chancelière est confrontée sur le dossier des réfugiés.

La ville de Munich "à l'extrême limite" de ses capacités d'accueil

A Munich, la police locale a indiqué dimanche que la ville est arrivée "à l'extrême limite" de ses capacités d'accueil de réfugiés après l'arrivée pour la seule journée de samedi de 12.200 d'entre eux, soit presque un record.

"Compte tenu des chiffres enregistrés hier (samedi) il est tout à fait clair que sommes arrivés à l'extrême limite de nos capacités" pour prendre en charge les demandeurs d'asile qui affluent depuis les Balkans via la Hongrie puis l'Autriche, a ainsi déclaré un porte-parole de la direction de la police munichoise.

Ce chiffre est proche à la fois d'une première estimation de "jusqu'à 13.000" pour la journée complète donnée la veille par les autorités locales et du record en l'espace de 24 heures enregistré à Munich le 6 septembre après que le gouvernement allemand a décidé d'ouvrir en grand les portes du pays aux réfugiés fuyant guerres et persécutions, en particulier en Syrie.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/09/2015 à 12:22 :
Je ne vote jamais pour le FN, mais encore une fois Marine a eu raison de dire, que cet accueil anarchique allait créer un appel d'air gigantesque, il est bien de jouer les généreux et les humanistes, mais le prix à payer est astronomique et ingérable, nous n'avons plus les moyens économiques, sociaux et démographiques pour devenir l'eldorado de tous les demandeurs d'asile et les immigrés économiques. Il y a également Sarkozy qui a pris une position franche et tranchante sur ce problème, il faut bien le reconnaître, quant aux socialistes et à leur Patron Moi-Je, comme d'habitude ils ont été incapables de gérer ce désastre, à part profiter de cette photo horrible pour favoriser leur idéologie pro-communautariste.
a écrit le 14/09/2015 à 11:26 :
ou sont planqués nos visionnaires politique ???...les déclarations de MR SARDOU sur msn se révelleront juste... alors !!!
a écrit le 14/09/2015 à 8:36 :
l'UE n'a pas réussi son union fiscale et sociale alors gérer une telle crise ? ce truc ,refusé par le peuple français en 2005 ne sert que les intérêts des élus et fonctionnaires européens ,merkel avec ses annonces inconsidérées est en train de se faire déborder et nous allons tous en payer les conséquences
a écrit le 13/09/2015 à 18:41 :
Toujours facile d'accuser l'UE quand un truc va mal... en l'occurrence, il n'y a pas de garde-frontières européens, cela est du ressort des Etats. C'est aux Etats qui ont des frontières extérieures à l'UE à faire leur boulot correctement.
a écrit le 13/09/2015 à 18:32 :
Et notre Moïse national n'est pas mieux. Il mange dans la main de Merkel et ce sont les contribuables qui vont payer la facture. Il aurait mieux de rester dans sa Corrèze celui-là.
a écrit le 13/09/2015 à 17:56 :
Cette crise finira donc par ouvrir les yeux? Les frontières de l'EU doivent sécurisée et l'arrivée de centaines de milliers d'étrangers sur notre sol montre que nos frontières extérieures sont une passoire. A qui la faute? Eh bien à tous ceux qui veulent l'Union sans se donner les moyens/// Il serait temps de se doter de vraies polices aux frontières comme sur le modèle US ou Australien. Mais bon, ....Hollande veille.
a écrit le 13/09/2015 à 17:30 :
Merkel a joué avec le feu et elle s'est brulée les mains. En jouant la chancelière générosité, elle a suscité un formidable appel d'air vers l'Allemagne. Elle en paiera les conséquences électorales....
a écrit le 13/09/2015 à 15:13 :
La France a été la seule nation à se déclarer pour une intervention en Syrie, elle a également milité pour un renforcement des moyens de Frontex, pour un renforcement de la coopération Nord-Sud, pour une meilleure répartition de la charge quand il en était encore temps... et j'en passe, pendant que l'Allemagne a eu une position diamétralement opposée et n'en assume aucunement la responsabilité aujourd'hui. Et ce n'est pas en accueillant des réfugiés syriens "chrétiens" (cela lui évite les musulmans) qu'elle va arranger les choses. Au contraire, elle crée de fait un appel d'air pour les pays du sud. A force de faire cavalier seul, l'Allemagne détruit peu à peu l'Europe.
Réponse de le 13/09/2015 à 22:37 :
Commentaire pas à la hauteur des faits. La France ne combat que Daech par des frappes aériennes, alors que pleins de refugiés viennent des villes comme Homs bombardée par Sadat. Par contre, l'Allemagne arme et entraine les milices kurdes pour l'inévitable combat terrestre, et des missiles allemandes ont été stationnées en Turquie dès les premiers jours de ce conflit (comme celles des EU et des Pays-Bas) pour éviter tout débordement dans ce pays voisin. Enfin, les musulmans vivant déjà en Allemagne, surtout des travailleurs turcs, comptent des millions, et concernant les refugiés, il n'y a aucune discrimination religieuse. C'est le gouvernement slovaque qui a des réservations religieuses.
a écrit le 13/09/2015 à 13:50 :
Ah ben, mon gars, fallait pas ouvrir les portes en grand, si vous ne vouliez pas risquer le débordement du fait de l'appel d'air créé. Manifestement, les gentils bisounours ne sont pas une exclusivité française... Moi qui pensait que les allemands étaient des gens si pragmatiques... A moins que ce ne soit un moyen de transférer à ses voisins le trop-plein, après avoir fait le tri préalable bien entendu...
a écrit le 13/09/2015 à 13:30 :
Et ce n'est que le début ! Sachant qu'est un EXODE pour l'avoir moi-même vécu, je vous garantis que les soi-disant "biens pensants" vont déchanter dans les mois à venir ! Je m'aperçois que celui-ci n'a rien à voir avec ceux que la France a autorisés. Où sont les familles, il y en a très peu. Beaucoup d'hommes dans la force de se battre m'interpellent ! Une grande majorité ne vient pas d'un pays en guerre (images des médias). Oui, il faut accueillir, mais avec prudence et discernement. Attention aussi aux maladies, ont-ils vu un médecin ? Pour moi, ce fut mon cas.
Réponse de le 13/09/2015 à 15:50 :
Deux solutions:

Ou vous avez la mémoire courte.

Ou vous êtes un imposteur.
a écrit le 13/09/2015 à 12:12 :
le plan de de Daesh est un succès , submergé l'Europe en semant la pagaille grâce à 500.000 réfugiés ( voire beaucoup plus ).
on n'a pas fini de rire:-)
Réponse de le 13/09/2015 à 15:51 :
Oui c'est vrai...
C'est même à se tordre tellement c'est drôle.
a écrit le 13/09/2015 à 12:01 :
Faire des annonces pour recueillir des réfugiés c'est quand même plus facile que de gérer concrètement sur le terrain. Curieux ça non?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :