Corruption au Parlement européen : Eva Kaili clame son innocence

L'élue, déchue de ses fonctions de vice-présidente du Parlement européen, a affirmé via son avocat à Athènes qu'elle était « innocente » et ignorait tout de l'existence des sacs de billets de banque retrouvés à son domicile bruxellois par les enquêteurs belges. Retour sur le parcours de cette personnalités politique grecque qui voit les mêmes soupçons peser sur son compagnon mais aussi sur son père.
Elle n'a rien à voir avec les pots-de-vin du Qatar », a affirmé l'avocat Michalis Dimitrakopoulos, sur la chaîne privée grecque Open TV.
Elle n'a rien à voir avec les pots-de-vin du Qatar », a affirmé l'avocat Michalis Dimitrakopoulos, sur la chaîne privée grecque Open TV. (Crédits : European Union 2022 - Source : E)

Moins d'une semaine après son interpellation à Bruxelles, l'ex vice-présidente du Parlement européen est sortie de son silence. Eva Kaili, mise en cause dans un retentissant scandale de corruption présumée impliquant le Qatar, clamait son innocence en attendant une décision de justice mercredi. L'élue socialiste âgée de 44 ans a affirmé via son avocat à Athènes qu'elle était « innocente » et ignorait tout de l'existence des sacs de billets de banque (150.00 euros) retrouvés à son domicile bruxellois par les enquêteurs belges.

L'affaire est d'une telle ampleur qu'elle menace la crédibilité du Parlement européen tout entier, une assemblée elle-même en pointe pour dénoncer les pratiques de corruption dans certains pays, comme la Hongrie de Viktor Orban. Devant ce scandale qui menace sa crédibilité, le Parlement européen a déchu mardi l'élue socialiste de sa fonction de vice-présidente.

« Sa position est qu'elle est innocente. Elle n'a rien à voir avec les pots-de-vin du Qatar », a affirmé l'avocat Michalis Dimitrakopoulos, sur la chaîne privée grecque Open TV.

Interrogé pour savoir si de l'argent avait été découvert au domicile de sa cliente, le juriste a indiqué : « Je ne confirme ni ne dément, il y a une confidentialité. Je n'ai aucune idée si de l'argent a été trouvé ou combien a été trouvé ».

Le juriste, qui a dit s'être entretenu à plusieurs reprises par téléphone avec sa cliente en détention, a souligné que « seul son compagnon », avec qui elle vivait, pouvait fournir « des réponses sur l'existence de cet argent ».

Un réseau familial

Le père de la responsable politique a pour sa part été surpris avec une valise contenant 750.000 euros en liquide. Enfin, 600.000 euros ont été saisis au domicile de Pier-Antonio Panzeri, un ancien eurodéputé socialiste italien désormais à la tête d'une ONG à Bruxelles.

La justice belge doit décider mercredi si l'ex-vice-présidente du Parlement européen reste en détention ou pas. La justice doit également se prononcer sur le maintien éventuel en prison de l'ancien eurodéputé Panzeri et Francesco Giorgi, le compagnon d'Eva Kaili.

Le Qatar a fermement démenti les accusations, mais une source judiciaire en Belgique a confirmé à l'AFP que ce pays était bien soupçonné par les enquêteurs belges.

Selon des sources au sein du Pasok-Kinal, la direction de cette formation de gauche, déjà ébranlée dans son histoire par des affaires de corruption, fait également pression sur Eva Kaili pour qu'elle renonce à son siège de députée européenne.

ZOOM - Eva Kaili, une vice-présidente déchue

La vice-présidente du Parlement européen, la Grecque Eva Kaili, est une ancienne présentatrice de télévision, devenue une figure controversée du parti socialiste grec.

Députée européenne depuis 2014 après avoir été députée du Parlement grec (Vouli) entre 2007 et 2012, l'élue occupait depuis onze mois seulement l'une des 14 vice-présidences du Parlement.

Originaire de Thessalonique, la deuxième ville de Grèce, Eva Kaili est entrée en politique à 20 ans : étudiante en architecture, elle y devient en 1998 conseillère municipale. Son diplôme d'architecture en poche, elle se lance dans des études des relations internationales et européennes et suit des cours de journalisme.

Les Grecs la découvrent alors sur leur écran de télévision : elle présente les journaux sur l'une des grandes chaînes privées, Mega, de 2004 à 2007. Cette année-là, à seulement 29 ans, elle est élue au Parlement grec. Elle est alors la plus jeune députée du Pasok.

En 2014, elle est élue au Parlement européen dans le groupe des Socialistes et Démocrates (S & D), un mandat qu'elle conserve lors du scrutin européen de 2019.

En janvier 2022, elle est élue vice-présidente du Parlement européen dès le premier tour. Eva Kaili faisait partie de la délégation visant à développer les relations de l'Union Européenne avec la péninsule arabe.

Dans cette affaire, son compagnon, l'Italien Francesco Giorgi, ex-assistant parlementaire, spécialiste des questions de droits humains et des affaires étrangères, de sept ans son cadet, a été lui aussi interpellé. En couple depuis cinq ans, ils ont une petite fille de deux ans.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 15/12/2022 à 13:27
Signaler
les gens sont méchants: cet argent c est juste ses economies ! elle avait peur que les banques fassent faillites. Elle fait honneur au socialisme, comme DSK ou Mitterrand en son temps

à écrit le 15/12/2022 à 9:30
Signaler
Les socialistes sont pour le partage des richesses, c'est normal

à écrit le 15/12/2022 à 2:50
Signaler
Ils doivent rapidement la libérer, C'est dans leurs intérêts, avant qu'elle balance tout Bruxelles. Elle a juste trouvé le sac dans la rue, elle voulait aller le deposer au commissariat mais ayant tellement de travail qu'elle n'en pas tout simple...

à écrit le 14/12/2022 à 18:33
Signaler
Pendant ce temps : Des perquisitions ont été menées mardi aux sièges parisiens de McKinsey et du parti Renaissance.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.