La BCE prolonge son programme de rachat jusqu'en décembre 2017

 |   |  237  mots
La BCE va continuer de racheter de la dette publique et privée à travers son programme de rachat d'actifs (asset purchase programme, en anglais, ou APP)
La BCE va continuer de racheter de la dette publique et privée à travers son programme de rachat d'actifs (asset purchase programme, en anglais, ou APP) (Crédits : © Ralph Orlowski / Reuters)
Le principal taux directeur de l'institution de Francfort reste inchangé, à 0%.

Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a décidé jeudi 8 décembre de laisser, comme attendu, son principal taux directeur inchangé à 0%. Le taux de facilité marginal s'établit quant à lui à 0,25% et le taux de dépôt à -0,4%. Dans son communiqué, la BCE estime que les taux resteront à ce niveau "ou à des niveaux inférieurs" pendant une longue période, "largement au-delà de l'horizon des prochains achats d'obligations".

Le programme d'achat réajusté

Concernant le programme d'achat d'obligations, il restera stable à 80 milliards d'euros par mois jusqu'en mars, avant d'être ramené à 60 milliards d'euros par mois entre avril et décembre 2017, "voire après, si nécessaire, jusqu'à ce que le Conseil des gouverneurs estime que l'inflation" reste sur le chemin des objectifs affichés. Si ce n'est pas le cas et que les perspectives deviennent moins favorables ou que les conditions financières se dégradent, la BCE se réserve la possibilité d'étendre le programme de rachat de dette publique et privée au-delà de décembre 2017.

La BCE a déjà consacré environ 1.400 milliards d'euros à ce programme dit d'"assouplissement quantitatif" (quantitative easing, QE) depuis son lancement en mars 2015 mais face à la faiblesse persistante de la croissance et de l'inflation, les marchés s'attendaient à ce qu'elle le prolonge au-delà de l'échéance initiale fixée au 31 mars prochain.

Lire aussi : La BCE ne veut pas (encore) baisser la garde

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2016 à 14:55 :
Si je comprends bien, comme cela n'a pas marché on continue. C'est d'une logique imparable.
a écrit le 08/12/2016 à 14:19 :
Heureusement que la fed va relever ses taux. Bonne blague, non..??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :