La Croatie prête à adopter l'euro dès le 1er janvier prochain

Le Parlement croate a adopté vendredi la loi visant à achever la procédure d'intégration à la zone euro. Dans le contexte de la guerre en Ukraine, l'Union européenne, qui doit encore donner son aval, va renforcer les liens à l'Est. Mais plus que jamais, la compétitivité de la monnaie unique devient incertaine.

3 mn

(Crédits : Antonio Bronic)

Alors que chaque nouvelle alliance géopolitique voit sa portée décuplée dans le contexte de la guerre en Ukraine menée par la Russie, la Croatie fait un pas de plus vers l'intégration européenne. Membre de l'Union européenne (UE) depuis 2013, le pays de 4 millions d'habitants, a adopté vendredi une loi pour l'introduction de la monnaie unique le 1er janvier 2023, a rapporté l'agence de presse officielle Hina. Cette échéance est celle que la Croatie vise depuis le début de cette procédure de deux ans minimum mais il lui reste à obtenir le feu vert final des Etats membres.

Les dernières intégrations à la zone euro ont été celles de la Lituanie en 2015 et la Lettonie en 2014. Sur 27 Etats membres, la Croatie, vise donc à devenir le 20e membre de la zone euro créée en 1999.

Le principal défi pour le gouvernement croate et la banque centrale est de maîtriser l'inflation et les dépenses budgétaires afin de satisfaire les critères macroéconomiques de la zone euro. Sur le Vieux continent, la hausse des prix a en effet atteint +7,5% en mars dans la zone monétaire. Les prix de l'énergie affichent un bond de 44,7% par rapport à mars 2021. Une entrée dans la zone euro permettrait à la Croatie d'obtenir les amortisseurs monétaires émis par la Banque centrale (BCE).

Une zone d'influence monétaire

Les nouvelles tensions avec la Russie, premier fournisseur de gaz de l'UE, vient en plus fragiliser le cours de la monnaie unique qui achète mécaniquement plus cher ses importations. Selon les analystes, les ruptures d'approvisionnement de l'Europe en gaz russe, qui ont déjà commencé, rendent "substantiel le risque de voir l'euro/dollar descendre en-dessous de la parité".

Le pays, qui fait transiter le pétrole russe via l'oléoduc Adria, se montre d'ailleurs réservé sur un embargo sur le pétrole russe, en discussion à Bruxelles, selon des sources européennes. L'intégration à la zone monétaire européenne doit donc renforcer la zone d'influence de l'UE et réduire les dissensions.

Les autres Etats membres qui ne sont pas encore passés à l'euro sont : la Suède, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, la Hongrie, et la Bulgarie.

L'UE a par ailleurs lancé en 2009 un Partenariat oriental avec l'Ukraine, la Moldavie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Géorgie et le Bélarus, proposant des relations économiques et politiques plus étroites en échange de réformes.

Enfin, la Croatie est également membre de l'Otan. En 2021, elle faisait d'ailleurs partie des huit pays atteignant ou dépassant l'objectif de 2% de consacrer au moins 2% de leur PIB à leurs dépenses de défense.

La loi visant à remplacer la kuna croate a été adoptée par 117 voix, 13 contre et une abstention au Parlement, qui compte 151 membres. En vertu de cette nouvelle loi, les prix seront affichés dans les deux monnaies à partir de septembre, et ce jusqu'à l'année suivante.

(Avec Reuters et AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 17/05/2022 à 20:22
Signaler
Pourquoi adopter l'Euro sinon pour importer de l'inflation face au Dollar?

à écrit le 16/05/2022 à 8:47
Signaler
Salaire minimum croate: 546 euros par mois.

le 20/05/2022 à 22:17
Signaler
c'est pratique... ça permettra à nos oligarques de délocaliser encore plus aisément leurs activités là-bas... mais les chômeurs français pourront se reconvertir dans la livraison de pizza et l'aide à la personne, en attendant le revenu universel et l...

à écrit le 15/05/2022 à 14:19
Signaler
avec un taux de $1 = €1, notre monnaie est plus que compétitive....si la France n'arrive pas à exporter, c'est tout simplement qu'elle ne produit plus les produits qui se vendent. Nos voisins n'ont aucun problème avec la valeur de l'euro....même quan...

le 20/05/2022 à 22:50
Signaler
il y a deux niveaux. L'euro baisse pour toute la zone en même temps : du coup la France ne regagne pas en compétitivité par rapport aux autres pays européens qui sont ses principaux concurrents sur son segment de production. (Par contre, elle perd le...

à écrit le 15/05/2022 à 13:42
Signaler
En géneral on adopte l'euro quand on a pas confiance dans ses "forces" a l'opposer de l'Allemagne qui a su le comprendre pour s'imposer comme leader vis a vis des faiblesses!

le 15/05/2022 à 18:53
Signaler
vous écrivez n'importe quoi.....au sein de l'UE, tous les états doivent adopter l'euro in fine...vous semblez découvrir que la France tout comme les 26 autres états font partie de l'UE qui a comme monnaie l'euro!

le 16/05/2022 à 10:59
Signaler
Arrêtez de râler quand cela sort de votre compréhension!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.