La Croatie est le sixième pays à voler en Rafale

Le Premier ministre croate, Andrej Plenkovic, et Emmanuel Macron ont signé un partenariat stratégique lors d'une cérémonie à Zagreb au cours de laquelle les autorités croates ont confirmé l'achat de 12 Rafale d'occasion.
Michel Cabirol

4 mn

Les six premiers Rafale seront livrés à la Croatie entre le troisième trimestre 2023 et début 2024, les six autres avant le printemps 2025
Les six premiers Rafale seront livrés à la Croatie entre le troisième trimestre 2023 et début 2024, les six autres avant le printemps 2025 (Crédits : Dassault Aviation)

A l'occasion d'une cérémonie en présence d'Emmanuel Macron et du Premier Ministre de la Croatie Andrej Plenković, la ministre des Armées Florence Parly et le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier ont signé jeudi à Zagreb avec le ministre croate de la Défense Mario Banožić, deux contrats portant respectivement sur l'acquisition de 12 Rafale et sur le soutien logistique associéC'est un choix souverain, le contrat que nous avons signé ce matin, c'est un choix historique", a déclaré Emmanuel Macron. "Ce sera le ciment d'une convergence stratégique entre nos deux pays et pose les jalons d'une Europe de la défense"

Le contrat d'État à État porte principalement sur la cession de 12 Rafale de l'armée de l'air et de l'espace, avec moyens d'emport, ainsi que sur une prestation de formation au profit de l'armée de l'air croate. Soit un contrat d'environ 1 milliard d'euros. "Ce sont des avions qui vont influencer le standing croate sur l'échelle internationale et nous permettre de contribuer dans le cadre de l'Otan et des missions de défense croates", a estimé Andrej Plenkovic. Avec cette acquisition, Zagreb réalise sa plus importante commande d'armement depuis la guerre des Balkans et l'indépendance.

"L'acquisition d'avions Rafale par la Croatie renforcera considérablement le partenariat stratégique entre les deux pays et contribuera également à la construction d'une défense européenne plus forte et plus ambitieuse, ainsi qu'à la consolidation de l'Alliance atlantique, pierre angulaire de la défense collective européenne. Cette nouvelle dimension du partenariat stratégique entre les deux pays ouvre la voie à une coopération bilatérale plus étroite en matière militaire de défense", selon le nouveau partenariat stratégique franco-croate, qui a été signé jeudi par Andrej Plenković et Emmanuel Macro.

La Croatie, sixième pays à voler en Rafale

Les six premiers Rafale seront livrés entre le troisième trimestre 2023 et début 2024, les six autres avant le printemps 2025. La sélection du Rafale a été annoncée le 28 mai dernier à l'issue d'un appel d'offres international réunissant avions européens (Gripen C/D de Saab) et américains (F-16 Block 70/72 Viper de Boeing). "En comptant la France, la Croatie est le sixième pays Rafale, le troisième en Europe et le 1er non-équipé d'avions Dassault auparavant", a expliqué Eric Trappier. Après la France, l'Égypte, le Qatar, l'Inde et la Grèce, la Croatie volera sur l'avion de combat tricolore.

Le contrat de soutien logistique concerne l'ensemble des moyens de soutien, comprenant un complément de rechanges nécessaires à ces avions sur une durée de trois ans. Afin d'associer plus étroitement les entreprises croates au Rafale, la France "est prête à accroître le développement en Croatie, au niveau industriel, des activités aéronautiques à haute valeur ajoutée de maintien en condition opérationnelle du Rafale, selon le partenariat franco-croate. L'objectif recherché est de renforcer l'autonomie stratégique de la Croatie dans ce domaine en lui donnant accès aux moyens nécessaires".

Armée de l'air : 12 Rafale remplacés à partir de 2027

L'armée de l'air et de l'espace française, qui se verra privée de ces appareils au profit de la Croatie, bénéficiera en 2023 d'une commande supplémentaire de 12 Rafale neufs, dont "les livraisons commenceront à partir de 2027", a précisé le porte-parole du ministère des Armées, Hervé Grandjean, lors d'un point de presse hebdomadaire. Cette commande vient en complément de celle effectuée après la vente de 12 Rafale d'occasion à la Grèce. En début d'année, Florence Parly avait commandé 12 Rafale supplémentaires pour équiper l'armée de l'air, qui a transféré à la Grèce six de ses appareils à l'armée de l'air grecque à partir de cet été, puis six autres en 2023.

Michel Cabirol

4 mn

Replay I Forum zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 27/11/2021 à 17:18
Signaler
Le rafale est une bonne machine. En plus , ils est européenne.... Ensuite cela permet de refuser le dictakte américain.... Les conditions et accords économique ne sont pas scandaleux... Une bonne affaire a vrais dire....

à écrit le 27/11/2021 à 9:46
Signaler
"L'Etat" est-il actionnaire de DASSAULT?

le 28/11/2021 à 1:53
Signaler
Actions Vote Nombre Flottant Autocontrôle Flottant Total Action A 1 83 487 030 22 867 230 27.4% 310 130 0.4% 27.4% Actionnaires Nom Actions % Dassault Family 51 960 760 62,2% Airbus SE 8 275 290 9,91% T. Rowe Price International Ltd. 2 194 ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.