Et la Croatie volera en Rafale !

La sélection inattendue... Le Rafale proposé par la France a été officiellement sélectionné par la Croatie. Le ministère de la Défense croate va négocier avec Paris durant les prochains mois l'acquisition de 12 Rafale d'occasion pour un montant évalué à 999 millions d'euros.
Michel Cabirol

3 mn

L'objectif est de signer un contrat avant la fin de l'année pour pouvoir livrer les six premiers Rafale fin 2023, début 2024, puis un deuxième paquet, fin 2024, début 2025 pour remplacer les vieux MiG de l'armée de l'air croate.
L'objectif est de signer un contrat avant la fin de l'année pour pouvoir livrer les six premiers Rafale fin 2023, début 2024, puis un deuxième paquet, fin 2024, début 2025 pour remplacer les vieux MiG de l'armée de l'air croate. (Crédits : Dassault Aviation)

Et de trois ! Après la Grèce et l'Égypte en 2021, c'est au tour de la Croatie de s'offrir le Rafale F3R de Dassault Aviation qui est proposé par la France. Ou plus exactement de sélectionner l'avion de combat tricolore qui sera prélevé dans la flotte de l'armée de l'air (12 appareils : 2 biplaces et 10 monoplaces) en dépit d'une pression maximale de Washington sur les autorités croates pour qu'elles montent à bord du F-16. Après la sélection du Rafale, Zagreb va négocier avec Paris plusieurs mois pour signer un contrat de 12 Rafale d'occasion armés de missiles air-air MICA, de bombes AASM et enfin d'un canon de 30 mm avec ses munitions, selon nos informations. La France s'engage aussi à donner une formation et un entrainement aux pilotes croates. Soit un contrat global évalué à environ 999 millions d'euros.

Selon le Premier ministre Andrej Plenković, "c'est le plus gros investissement en matière d'armement croate. Nous augmentons notre  capacité de puissance de combat de l'armée croate dans les 30 à 40 prochaines années, ce qui est le plus grand garant de la paix. La commission a étudié de façon approfondie les offres. Une étude sur l'acquisition d'aéronefs a été adoptée à l'unanimité. Le gouvernement considère que l'offre française est la meilleure :  12 avions Rafale F3R (...) Pour le meilleur prix, la Croatie obtient l'avion le mieux coté et le mieux équipé. Le  montant de 999 millions d'euros est la meilleure offre et la France fournit le meilleur paiement échelonné".

L'objectif est de signer un contrat avant la fin de l'année pour pouvoir livrer les six premiers Rafale fin 2023, début 2024, puis un deuxième paquet, fin 2024, début 2025 pour remplacer les vieux MiG hors d'âge de l'armée de l'air croate, dont la fin de parcours est prévu en 2024. Les appareils prélevés dans l'armée de l'air française ont une moyenne d'âge de près de 10 ans et auront un potentiel d'utilisation d'au moins 30 ans. Ce n'est certes pas le contrat du siècle pour la France mais cela reste néanmoins un contrat de plus pour le Rafale. Et il a été obtenu dans un pays européen, le deuxième après la Grèce. Ce qui est clairement la priorité de la ministre des Armées Florence Parly en matière d'exportation.

La liberté d'utilisation du Rafale

La France avait déposé le 10 novembre dernier une offre de Rafale compatibles à la fois pour les missions de l'OTAN et de l'UE dans le cadre du renouvellement de la flotte croate d'avions de combat. "Un projet qui serait structurant pour la coopération entre nos deux pays, et pour une Europe de la défense plus forte", avait alors expliqué sur Twitter la ministre des Armées Florence Parly lors de sa visite en novembre 2020 en Croatie. Et l'offre commerciale française était compétitive. La proposition de Paris s'élèverait donc à moins de 1 milliard d'euros tandis que l'autre favori (Lockheed Martin) proposait le F-16 Block 70/72 Viper neuf (Lockheed Martin) pour un montant évalué entre 1,6 et 1,8 milliard d'euros. Mais le groupe américain aurait considérablement fait baisser leur offre.

"Le choix par la Croatie de l'avion Rafale pour renouveler sa flotte d'avions de combat constitue un nouveau succès du Rafale à l'exportation", s'est félicitée Florence Parly.

C'est un succès personnel pour Florence Parly. Ces derniers jours, Paris et Dassault Aviation croyaient aux chances du Rafale. "Nous continuons à penser que nous avons vraiment de très bonnes chances", expliquait une source proche du dossier. A raison et ce, en dépit d'un certain scepticisme généré par le lobbying forcené des Américains sur les Croates. Florence Parly s'était d'ailleurs rendue l'année dernière deux fois en Croatie en moins d'un an. Ce qui était la première visite d'un ministre de la Défense français depuis l'indépendance du pays. L'offre française a fini par triompher en Croatie face à l'ogre américain. L'atout numéro un du Rafale reste sa liberté d'utilisation. Ce qui n'est pas le cas avec un avion américain. Les Croates l'ont bien compris... 

Michel Cabirol

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 29/05/2021 à 15:26
Signaler
quelques questions: qui sont les ennemis du petit pays croate? la Croatie est il un pays riche ? sa population vit elle dans la richesse? quel poids à la Croatie en géopolitique ? achetez des avions de chasse c'est facile, ont ils des pilotes et un...

le 30/05/2021 à 19:31
Signaler
La Croatie a t’elle des ennemis? Oui. Faut-il un chasseur dernier cris? La, c’est l’éternel question. Si votre voisin a des mig 29... Il fait quand même pouvoir répondre. Le F16 d’occasion, ils ont essayé et l’oncle Sam a bloqué la vente pour caser ...

à écrit le 29/05/2021 à 14:17
Signaler
Bravo, une belle victoire de la technologie contre le politique. Les croates n'ont pas succombés sous les sirènes américaines et leur F35 problématique. Vendons nos armes sans états d'âmes, nos voisins allemands ne se gênent pas , mais ils sont plus ...

à écrit le 29/05/2021 à 8:47
Signaler
La preuve que cet avion offre le meilleur compromis, j'espère que la facturation est en euros

à écrit le 28/05/2021 à 21:40
Signaler
La Croatie veut s'arrimer à l'Europe. Elle devait donner des gages. Chose faite.

à écrit le 28/05/2021 à 17:18
Signaler
merci à la croatie d avoir jouer europe et france bonne gifle pour les autres

à écrit le 28/05/2021 à 17:13
Signaler
Ok, vrai bonne nouvelle. Cependant, derrière le refus de commander des Rafales neufs en remplacement, difficile de voir autre chose qu’une manœuvre politique pour mettre un coin entre l’armée de l’air et Dassault, afin de forcer Dassault, Safran et ...

le 28/05/2021 à 17:46
Signaler
On croirait entendre du Le Pen! On a jamais vendu autant d'armes que sous ce gvt et rarement notre Armée n'a été aussi choyée. C'est un vraie mutation. Quant à Alstom, jamais l'entreprise ne s'est mieux portée depuis la vente de la branche énergie (e...

le 28/05/2021 à 18:24
Signaler
J'espère que cela montrera à ce gouvernement que le SCAF est une arnaque et un aspirateur à brevets au profit des allemands... Quand à Alstom, toute l'activité autour d'Arabelle a été démantelé par GE et rapatrié aux USA. Quel gouvernement de naïfs...

le 28/05/2021 à 18:24
Signaler
J'espère que cela montrera à ce gouvernement que le SCAF est une arnaque et un aspirateur à brevets au profit des allemands... Quand à Alstom, toute l'activité autour d'Arabelle a été démantelée par GE et rapatriée aux USA. Quel gouvernement de naï...

le 28/05/2021 à 18:48
Signaler
@ bof: Allez dire vos blagues aux salariés licenciés par GE, ex Alstom power. Qui donne dans les fakes new’s? Et si l’UE n’avait pas dit non au rachat d’Alstom transport par Siemens (heu pardons, la fusion entre égaux, où la partie allemande aurait...

à écrit le 28/05/2021 à 15:41
Signaler
D'abord merci d'avoir choisi UE et + français. La Belgique, Italie, Pays Bas client du F35 aux couts démesurés avec en prime un blocage US sur certaines actions en fait des clients considères comme non fiables

à écrit le 28/05/2021 à 14:21
Signaler
Espérons que les Croates en feront un bon usage et que les fantômes du passé sont définitivement enterrés.

à écrit le 28/05/2021 à 13:46
Signaler
Bonne nouvelle Du Rafale en Grèce et en Adriatique ça va être top....Gogogo Finlande et Suisse...

à écrit le 28/05/2021 à 13:30
Signaler
encore de l'export avec cautionnement de l'etat francais? le contribuable est tres genereux, en france

le 28/05/2021 à 13:58
Signaler
Arrêtez de radoter vos bêtises à chaque nouvelle vente de notre industrie militaire. Vous êtes lassant.

le 28/05/2021 à 14:23
Signaler
Churchill (le mal nommé), allez vous renseigner sur les garanties d'export avant de sortir des âneries pareilles. Vous croyez qu'une garantie d'1mds€ est mise en place sans protection et analyse de risque ? Vous avez connaissance d'un défaut de paiem...

le 28/05/2021 à 14:24
Signaler
Vous racontez n’importe quoi. Non seulement cela ne va rien coûter aux contribuables français, mais en plus cela va permettre de remplacer ces Rafales par des appareils neufs au dernier standard 4 pour un coût quasi nul vues les retombées fiscales qu...

le 28/05/2021 à 14:30
Signaler
@ churchill Toujours aussi aigri le petit père churchill... Vas voir les contrats d'armements de l'autre côté de la Manche et de l'Atlantique s'ils ne sont pas aussi adossés à des cautions étatiques. Bref, tu écris pour ne rien dire sur un sujet ...

le 28/05/2021 à 15:28
Signaler
Tu dois voter rn pour nous sortir de telles absurdités. .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.