Le Bayern Munich s’installe en Chine

La direction du Bayern Munich s’est rendue en Chine la semaine dernière pour inaugurer les nouveaux bureaux du club installés en plein cœur de Shanghai. Via cette nouvelle antenne régionale, le Bayern compte développer ses interactions avec le marché chinois.
Le Bayern de Munich déploie ses ailes en Chine. Le club bavarois vient d'ouvrir des bureaux à Shanghai.
Le Bayern de Munich déploie ses ailes en Chine. Le club bavarois vient d'ouvrir des bureaux à Shanghai. (Crédits : MICHAELA REHLE)

Après plusieurs mois de prospections, le Bayern Munich possède officiellement une nouvelle antenne régionale en Chine depuis la semaine dernière, le 22 mars précisément. Le club bavarois a décidé d'installer ses nouveaux bureaux à Shanghai, à proximité du poumon économique de l'Empire du Milieu.

Lors de la cérémonie d'inauguration des nouveaux locaux, les principales têtes d'affiche de l'état-major du club bavarois étaient présentes. Le club avait également convié plusieurs ambassadeurs dont Giovane Elber ou encore Bixente Lizarazu. Au total, 120 personnalités provenant des milieux sportifs, économiques, politiques ou encore des médias étaient présents lors de cette cérémonie.

« Nous possédons une importante communauté de fans en Chine avec plus de 136 millions de followers actuellement. Désormais, nous souhaitons intensifier le dialogue avec eux. Nous offrirons au marché chinois les bonnes solutions, spécifiquement dans le domaine de la formation. Nous allons également inclure nos partenaires dans nos actions pour créer des offres spécialement conçues pour nos fans chinois » a ainsi commenté Jörg Wacker, Directeur de la stratégie international au FC Bayern.

L'ouverture d'une antenne régionale n'est pas une expérience nouvelle pour le Bayern Munich. Depuis 2014, le club possède des locaux à New York. Une implantation qui a constitué une grande réussite puisque le club bavarois a multiplié les partenariats médias et commerciaux en Amérique du Nord au cours des dernières années. Le club espère reproduire le même succès sur le marché chinois.

Le Bayern mise sur la Chine pour développer ses revenus

Au-delà de l'inauguration des nouveaux locaux, le Bayern Munich a déjà prévu de se rendre en Chine lors de sa prochaine période de préparation estivale. Le club bavarois défiera notamment Arsenal à Shanghai le 19 juillet prochain, puis le Milan AC à Shenzhen trois jours plus tard. Des rencontres qui s'inscrivent dans une tournée asiatique globale puisque le club se rendra ensuite à Singapour pour y défier Chelsea et l'Inter.

Bien évidemment, via cette implantation, le Bayern compte à terme développer ses activités commerciales sur ce marché à très fort potentiel. La Chine doit constituer un relais de croissance pour un club qui a déjà généré près de 170 M€ de revenus de sponsoring en 2015-16.

Bayern de Munich

Enfin, le Bayern n'est pas le seul club de Bundesliga à ouvrir une antenne régionale en Chine. Au cours des derniers jours, le VfL Wolfsburg a également inauguré ses nouveaux locaux chinois. Cependant, contrairement à la direction du Bayern, les Loups n'ont pas choisi Shanghai comme lieu d'implantation. Le club appartenant à Volkswagen a ouvert ses nouveaux locaux à Pékin, à proximité du pouvoir central politique chinois. Une stratégie différente qui doit néanmoins permettre au VfL de développer ses réseaux sur ce nouveau marché.

Ecofoot.fr

Site spécialisé dans l'actualité foot-business, Ecofoot.fr traite quotidiennement des sujets économiques, marketing, stratégiques et organisationnels liés à l'univers footballistique. De la renégociation de droits TV aux stratégies d'expansion commerciale à l'international, en passant par les changements actionnariaux à la tête des clubs...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.