Quelles règles avec le certificat Covid pour voyager en UE ? Bruxelles tente l'harmonisation

Quelles vont être les conditions inscrites sur le certificat sanitaire européen pour voyager sur le Vieux Continent ? Si l'UE a pu s'accorder sur le lancement de ce pass devenu « certificat », il reste toutefois plusieurs paramètres sanitaires à établir de manière commune pour le voyageur. Mais ces préconisations variées restent indicatives. Chaque Etat pourra donc les changer, au risque de complexifier les déplacements entre les pays.

4 mn

Nous proposons qu'il n'y ait aucun test ni quarantaine imposés aux personnes entièrement vaccinées ou guéries du Covid, a déclaré Didier Reynders.
"Nous proposons qu'il n'y ait aucun test ni quarantaine imposés aux personnes entièrement vaccinées ou guéries" du Covid, a déclaré Didier Reynders. (Crédits : DADO RUVIC)

Vacciné ? Passage en quarantaine ? Durée de validité du test PCR, enfants mineurs...? Les voyages au sein de l'Union européenne regorgent d'une multitudes de situations diverses liées à chaque individu en transit, mais aussi à chaque législation nationale en matière de politique de prévention anti-Covid-19.

Trois pilliers et des fondations communes à trouver

Pour y remédier, Bruxelles a dégainé, après des semaines de débat, le certificat sanitaire numérique unique et son mode d'emploi, qui sera opérationnel au 1er juillet. Fondé sur trois critères, lui seul pourrait ne pas suffir à accélérer la reprise des voyages. Et pour cause, il atteste seulement d'une vaccination, d'un test négatif ou d'une immunité liée à une infection au Covid depuis moins de 180 jours. Bruxelles tente donc l'harmonisation des règles à la veille du début de la saison estivale, vitale pour de nombreuses économies.

Aussi, pour ne pas ralentir la manne touristique qui représente jusqu'à 12,2% du PIB de l'Espagne en 2018 (et 7,3% du PIB français, selon les chiffres de l'OCDE), Bruxelles a conseillé aux Vingt-Sept de dispenser de quarantaine les résidents de l'UE vaccinés.

"Nous proposons qu'il n'y ait aucun test ni quarantaine imposés aux personnes entièrement vaccinées ou guéries" du Covid, a déclaré Didier Reynders, Commissaire européen à la Justice, lors d'une conférence de presse, précisant que c'était déjà la pratique dans beaucoup d'Etats membres.

Autre élément de flexibilité suggéré par l'Europe, les Etats membres pourrait décider qu'une seule dose de vaccin suffit pour entrer sur leur sol, contrairement à une seconde option, moins rapide, qui considererait une personne totalement vaccinée 14 jours après avoir reçu la dernière dose nécessaire.

Pour les personnes qui n'ont pas été vaccinées ou qui n'ont pas contracté le Covid récemment, la Commission propose que les mesures varient en fonction de la zone de provenance du voyageur. En s'appuyant sur la cartographie en couleurs publiée chaque semaine par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Tests et quarantaine ne pourraient être imposés qu'aux voyageurs en provenance des zones "rouge foncé" ayant un taux d'incidence de plus de 500 cas (sur 100.000 habitants) sur 14 jours.

ECDC Eruopa

En outre, la Commission propose d'harmoniser à 72 heures la durée de validité d'un test PCR, et à 48 heures celle d'un test antigénique rapide, quand ce dernier est accepté par l'Etat membre.

Afin de faciliter les déplacements en famille, alors que les plus jeunes n'ont pas accès à la vaccination, l'exécutif européen préconise de ne pas les soumettre à une quarantaine quand leurs parents en sont exemptés, et de dispenser de test les enfants de moins de six ans.

Pour les touristes venant de pays tiers, "s'ils viennent en Europe avec une preuve de vaccination, ils pourront avoir accès aussi aux certificats européens pour voyager dans l'UE", a indiqué M. Reynders.

Concernant les Etats-Unis, qui n'ont pas "semble-t-il, l'intention pour l'instant d'avoir l'équivalent du certificat à l'échelon fédéral", le commissaire européen a précisé que des discussions ont été entamées avec le gouvernement américain pour permettre une authentification des données qui seront fournies.

L'ensemble de ces préconisations restent toutefois à l'appréciation des Etats membres qui décideront de les appliquer ou non.

Au 1er juin, le certificat européen sera émis dans sept Etats membres, date à laquelle le système commence à fonctionner du point de vue technique, selon le commissaire européen Didier Reynders.

Lire aussi 4 mnCertificat Covid européen, mode d'emploi pour l'été en 9 questions

4 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 01/06/2021 à 9:32
Signaler
AH ils vont encore pouvoir se réunir et parler ! Il faut postuler ou pour avoir le même type de taf svp ?

à écrit le 01/06/2021 à 8:40
Signaler
ce qui est prevu va donc se passer.........des gens variables iront dans des pays vairables ou ils attraperont des variants pour lesquels ils ne sont pas immunises, puis reviendront chez eux contaminer leurs concitoyens qui n'ont rien demande, par e...

à écrit le 01/06/2021 à 1:32
Signaler
À bien des égards, le vaccin se comporte presque comme un virus à ARN lui-même, sauf qu’il détourne vos cellules pour produire les parties du virus, comme la protéine de pointe, plutôt que le virus entier. Certains vaccins à ARN messager sont même au...

à écrit le 01/06/2021 à 1:04
Signaler
La preuve que cette crise est une mascarade : Car si vraiment il y avait des risques de pandémie, tous les voyages seraient suspendus pour éviter la remontée des cas en Automne. Les graphiques montrent l’explosion des cas après les campagnes de va...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.