UE : accord sur le budget 2020 avec une hausse des fonds pour le climat

 |   |  269  mots
(Crédits : Reuters)
Les Etats membres et le Parlement européen sont parvenus lundi soir à un accord sur un budget de 168,7 milliards d'euros pour l'année 2020, a annoncé le groupe du Parti Populaire Européen (droite) dans un communiqué.

"Nous avons un accord", a confirmé la présidence finlandaise de l'UE sur Twitter. Le Parlement européen a arraché aux Etats membres une augmentation de 850 millions par rapport à la proposition de la Commission européenne pour financer la lutte contre le réchauffement climatique, la numérisation et les programme Erasmus + pour les jeunes, se félicite le PPE.

"Nous avons renforcé les lignes budgétaires pour le climat d'un demi-milliard d'euros avec cette proposition", a précisé Monika Hohlmeier, députée européenne PPE et négociatrice du Parlement européen pour le budget 2020.

153,5 milliards d'euros pour le budget de l'année 2020

"Le Groupe PPE a également réussi à négocier un financement supplémentaire pour la numérisation, un sujet dont les citoyens européens de tous les pays de l'UE bénéficieront avec des emplois compétitifs, une meilleure santé et de meilleurs services", a-t-elle ajouté.

L'accord apporte enfin "un soutien accru aux jeunes en augmentant le budget consacré à Erasmus+ et aux programmes DiscoverEU", a-t-elle indiqué. "Avec plus d'argent pour nos priorités - une augmentation globale de 850 millions d'euros pour le climat, la numérisation et les jeunes - le budget pour 2020 est un succès pour le Groupe PPE", a-t-elle conclu.

Trois semaines de difficiles négociations ont été nécessaires pour parvenir à cet accord, qui donne une indication des positions que prendront les Etats membres pour les négociations en cours pour le budget pluriannuel 2021-2027 de l'UE. L'accord porte le niveau global des engagements à 168,7 milliards d'euros et le niveau des paiements à 153,5 milliards d'euros pour le budget de l'année 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2019 à 7:37 :
L'Europe ne représente que 9.5% du changement climatique :
USA-Chine-Inde-Russie-Brésil-Mexique, tout le " reste " ou presque.
a écrit le 19/11/2019 à 13:48 :
avant de voter des depenses nouvelles nos deputes pourraient voter des economies

ex en cas de brexit la France auraient 5 deputes en plus qui dit deputes dit toutes les depenses qui vont avec !!!!!!quand on voit l'absentéisme il es t évident MRS que ces 5 deputes ne servent à rien ,,,,,??
a écrit le 19/11/2019 à 13:20 :
" hausse des fonds pour le climat"

Pour qu'ils terminent dans les paradis fiscaux européens donc, à quoi bon ?
a écrit le 19/11/2019 à 12:02 :
Que l'UE s'attaque à la corruption de ses états évaluée à 120 milliards et à la suppression du dumping fiscal et social ça me va, autant de facteurs de déséquilibre commerciaux qui vont à l'encontre de la doctrine..
a écrit le 19/11/2019 à 11:12 :
Confier autant de financement a une administration hors sol pour qu'elle nous ponde des directives et nous impose des réformes, ne me semble pas très judicieux, surtout quand on voit le niveau de régression que subit notre pays!
Réponse de le 19/11/2019 à 17:16 :
1) ce n'est pas une administration puisque la commission est sous contrôle politique d'un parlement européen démocratiquement élu.
2) elle n'est pas hors-sol puisque ses membres sont proposés par les états membres (ils ne viennent pas de la planète Mars) et que leur nomination est soumise à l"aval du parlement européen démocratiquement élu.
3) ce n'est même pas un financement très important puisque ça ne représente au global que 10% de la dépense publique de la seule France.
Halte aux antiennes de la secte UPR et de son gourou Asselineau.
a écrit le 19/11/2019 à 11:11 :
Confier autant de financement a une administration hors sol pour qu'elle nous ponde des directives et nous impose des réformes ne me semble pas très judicieux, surtout quand on voit de niveau de régression que subit notre pays!
Réponse de le 19/11/2019 à 17:17 :
Quant aux réformes soit-disant imposées... ce sont des réformes que le simple bon sens et un minimum de bonne gestion durable nous imposeraient de toutes façons...
a écrit le 19/11/2019 à 11:05 :
LEs paradis fiscaux européens vont encore se remplir, il va encore falloir creuser des nouveaux étages sous terrain pour les coffres forts suisses.

LE déclin c'est long surtout vers la fin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :