Zone euro : la croissance révisée à la hausse en janvier

 |   |  328  mots
(Crédits : Max Rossi)
La croissance de l'activité privée en zone euro s'est renforcée en janvier, selon une seconde estimation de l'indice PMI composite, qui a été revu à la hausse et publié mercredi par le cabinet Markit.

L'indice mensuel s'affiche à 51,3 en janvier, en hausse par rapport au 50,9 atteint en décembre, a précisé le cabinet dans un communiqué. C'est mieux que ce que Markit avait annoncé dans une première estimation le 24 janvier dernier, où il tablait sur une stagnation à 50,9.

Stabilisation dans le secteur des services

"Se redressant de nouveau en janvier pour atteindre son plus haut niveau depuis août dernier, l'indice composite PMI de la zone euro semble indiquer le début d'un renversement de tendance économique dans la région", a estimé Chris Williamson, chef économiste de Markit, cité dans un communiqué.

"Si les données de l'enquête restent conformes à une croissance peu soutenue de l'activité globale (hausse du PIB d'un peu moins de 0,2 % attendue au premier trimestre 2020), le secteur manufacturier montre toutefois quelques signes de stabilisation après la forte contraction observée en 2019 et le secteur des services a conservé son dynamisme, grâce notamment à une amélioration du marché du travail", a-t-il ajouté.

L'activité tourne au ralenti en France

La croissance de l'activité du secteur privé en France a ralenti en janvier, à son plus bas niveau depuis septembre, pénalisée par un ralentissement de la croissance des services, selon l'indicateur publié mercredi par le cabinet IHS Markit.

L'indice Flash Composite a reculé à 51,1 points, contre 52 points, en décembre, selon Markit. Un indice supérieur à 50 signale une expansion, un indice inférieur à cette limite indique une contraction de l'activité.

"Ce ralentissement de la hausse de l'activité globale reflète une modération de la croissance dans le secteur des services", a indiqué le cabinet dans un communiqué. "Dans le secteur manufacturier en revanche, la hausse de la production s'est légèrement accélérée, le taux d'expansion se redressant ainsi par rapport au creux de trois mois enregistré en décembre", a-t-il souligné. Selon Markit, les données PMI du mois de janvier "préfigurent une croissance du PIB de l'ordre de 0,2% au premier trimestre 2020".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :