Zone euro : le chômage sous les 11%, une première depuis plus de 3 ans

 |   |  318  mots
Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage était de 9,5% en juillet, ce qui représente quelque 23,06 millions de personnes.
Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage était de 9,5% en juillet, ce qui représente quelque 23,06 millions de personnes. (Crédits : © Ciro Luca / Reuters)
L'Allemagne a le taux de chômage le plus faible. La France fait partie des mauvais élèves. En juillet, la zone euro comptait 17,53 millions de chômeurs, soit 213.000 de moins qu'un mois plus tôt et 1,11 million de personnes de moins qu'il y a exactement un an.

Ce n'était pas arrivé depuis février 2012. Le taux de chômage en zone euro est repassé sous la barre des 11% en pleine crise de l'euro, et s'est établi à 10,9% en juillet, a annoncé mardi 1er septembre l'office européen de statistiques Eurostat. Un an auparavant, le taux de chômage de la zone euro s'élevait encore à 11,6%.

En juillet, la zone euro comptait 17,53 millions de chômeurs, soit 213.000 de moins qu'un mois plus tôt et 1,11 million de personnes de moins qu'il y a exactement un an.

Moins de 5% de chômage en Allemagne

Le taux de chômage le plus faible parmi les 19 pays de la zone euro a été enregistré en outre-Rhin (4,7%) ainsi qu'à Malte (5,1%), et les plus élevés en Grèce (25,0% en mai 2015, date des dernières données disponibles) et en Espagne (22,2% contre 24,3% un an plus tôt).

Le ministère de l'Emploi espagnol avait en effet indiqué début août qu'après six mois de baisse consécutifs le nombre de chômeurs était au plus bas depuis septembre 2010. De même, la Grèce (passée de 27,0% à 25,0% entre mai 2014 et mai 2015), lePortugal (de 14,1% à 12,1%) et l'Irlande (de 11,3% à 9,5%), des pays touchés de plein fouet par la crise de l'euro, ont connu une forte baisse du chômage sur la dernière année.

La France parmi les "mauvais" élèves

À l'inverse, c'est la Finlande (de 8,7% à 9,7%), la France (de 10,3% à 10,4%) et l'Autriche (de 5,7% à 5,8%) qui ont enregistré les plus fortes hausses sur un an.

Concernant le chômage des jeunes, quelque 3,09 millions de moins de 25 ans étaient concernés en juillet, soit un taux de 21,9% contre 22,3% le mois précédent. Sans surprise, les pays les plus touchés étaient la Grèce (51,8% en mai 2015), l'Espagne (48,6%) et l'Italie (40,5%).

Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage était de 9,5% en juillet, ce qui représente quelque 23,06 millions de personnes.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2015 à 23:06 :
Les faiseurs de chômage en France ? Les syndicats , les banquiers , la violente bureaucratie de M. Hollande , lui-même et ses amis à l'idéologie mortifère ...
a écrit le 01/09/2015 à 21:27 :
Si on compte la croissance après crise en 2007, les allemands feraient le double sans déficit. Pour la relance de la croissance, les américains seraient à 2,5. L’Europe, son chômage des diplômés, sa désindustrialisation, son vieillissement, son déclin, n’a-t-elle pas un souci de compétitivité et de concept de développement. Que dire des Etats du Sud en croissance négative en constant, n’avons-nous pas un problème de gouvernance au parlement Européen ou bien de compétence ? Si l’Etat relance la croissance, ne devrait-il relancer plus ou mieux ? On pourrait imaginer un doublement du déficit pour doubler la croissance. Pour la question de la démocratie et des veaux, n’avons-nous pas des vœutes pieux électoraux et des gouvernements peu avec des résultats négatifs ? Si le Maréchal Pétain est sanctionné, le procès de Riom sanctionne la déroute, le Tigre est-il félicité pour le faible paiement des indemnités de guerre, le général nivelle pour son offensive funeste contre des mittrailleuses, on pourrait imaginer une indemnisation des chômeurs alors qu’on parle d’un dégraissage ? Aurons-nous 20 ans de déclin ? N’avons-nous pas une apocalypse par la dette ? On nous publie le PIB par habitant en recul alors qu’on aurait dépensé 700 milliards. Les dépenses de l’Etat créent-elles de la richesse ou de l’appauvrissement ? Nous avons signé un traité Maastricht ou bien MaTriche à 60% dette et 3% déficit… aurons-nous un remboursement ou bien des îles privées comme en Italie, après les plages privées. Aura-t-on vente de Versailles et du Louvres ? La consommation des ménages français au PIB n’est-elle pas inférieure à l’Angleterre, les USA, l’Allemagne et proche de l’Italie ? N’avons-nous pas des remises en cause à faire en termes de performance, on perdrait plus de parts que nos voisins en industrie, des emplois agricoles ou en fermetures de commerces ? N’est-ce pas bizarre d’exporter du bois rond et d’importer du mobilier à 85% d’Europe et 14% de Chine ?
a écrit le 01/09/2015 à 18:58 :
On ne sait plus à QUI faire confiance. Il y a un mois je lisais que Christine Lagarde prévoyait une croissance au-delà du prévu pour fin 2015. Aujourd'hui je lis dans ce même presse qu'elle est pessimiste pour la croissance mondiale. Parfois j'ai le sentiment que ces déclarations de Lagarde et d'autres du genre sont plutôt adressées aux spéculateurs des bourses et pas au grand public. Ou alors on nous trompe tout le temps. Et ça c'est pô juste!....
a écrit le 01/09/2015 à 16:43 :
pourtant on avait changé la façon de comptabiliser les chômeurs pour qu'il y en ai moins... ca n'a pas suffi?
Si en plus de ca, la bourse s'effondre (et que l'argent s'évapore) alors la bulle immobilière éclatera et dans la foulée les taxes augmenteront.
a écrit le 01/09/2015 à 15:52 :
il faut passer aux 30 heures, pour diviser le travail, et employer plus de monde
Réponse de le 01/09/2015 à 16:17 :
Vous devez être fonctionnaires

En dehors de la planète
Réponse de le 01/09/2015 à 20:16 :
ou avoir le sens de l'humour et du second degrés... non non, je suis controleur de gestion à 40h
a écrit le 01/09/2015 à 14:20 :
Bientôt, y'aura plus de chômage : comme aux us : 60 millions de personnes aux food-stamps, et roule jeunesse...
a écrit le 01/09/2015 à 13:43 :
Ce n'est pas la France qui est la plus mauvaise élève d'Europe, mais son chef d'état qui est le plus mauvais dirigeant Occidental, il n'y a qu'à voir dans les journaux Européens et même Américains les dessins satiriques qui lui sont destinés. Si au moins son coté dramatiquement comique pouvait nous attirer les faveurs des investisseurs étrangers, hélas non, ce sont nos élites qui fuient notre pays, notre jeunesse ne croit plus à cette France qui fait plus de place à une immigration de masse anarchique, qu'à sauvegarder l'identité et les valeurs de notre peuple.
Réponse de le 01/09/2015 à 14:41 :
+ 1000
a écrit le 01/09/2015 à 13:06 :
La courbe s'inverse partout sauf en France !!!!

On nous aurait embrouillé ???
Réponse de le 01/09/2015 à 16:15 :
notre probleme est toute cette bande de fonctionnaires inutiles qui bloquent ceux qui bossent...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :